Attirer, former et retenir la main-d'oeuvre pour assurer le développement économique du Québec



    Lancement du mémoire de la JCCM sur le Capital humain

    MONTREAL, le 16 avr. /CNW Telbec/ - La Jeune Chambre de commerce de
Montréal (JCCM) est fière de lancer son mémoire intitulé Capital humain : le
prix du statu quo! Pour l'occasion, la JCCM a réuni plus d'une centaine de
personnes issues de la communauté d'affaires dans l'espoir de les sensibiliser
à l'importance mais surtout à l'urgence d'agir. Le départ à la retraite des
baby-boomers, le déclin démographique et les programmes de formations peu
adaptés aux besoins du marché sont des enjeux qui interpellent les membres de
la JCCM.
    Fruit de plusieurs mois de recherches et d'analyses, la JCCM souhaite
avec la publication de son mémoire faire le point sur les défis de
main-d'oeuvre que devra surmonter le Québec pour assurer sa santé économique.
"Bien que traité abondamment, le sujet de la pénurie de compétences est la
plupart du temps traité sur une base régionale. Or, nous considérons que cette
problématique doit au contraire être traitée de manière globale, c'est-à-dire
dans une perspective internationale puisque tous les pays sont confrontés au
même défi. Il faut agir maintenant!" s'est exclamé Frédéric Michel, président
de la JCCM.
    Dans son mémoire, la JCCM propose une série de mesures qu'elle considère
essentielles pour permettre au Québec d'attirer et de retenir la main
d'oeuvre, mais également pour mieux répondre aux besoins du marché, tant ici
qu'à l'international. La JCCM est d'avis qu'une stratégie d'investissement
dans le capital humain, tant de la part du gouvernement que des entreprises,
est un élément clé de la réussite économique du Québec.
    A défaut d'investir massivement dans la formation et la rétention de sa
main-d'oeuvre, le Québec pourrait notamment perdre en compétitivité sur le
marché international, observer une diminution de son offre et de sa qualité,
voir les coûts de sa main-d'oeuvre augmenter et développer une dépendance
accrue envers les nouvelles technologies de l'information et la machinerie.

    Principales recommandations

    Pour faire face à la pénurie de main-d'oeuvre, la JCCM recommande
notamment :

    
    1. Que les gouvernements fédéral et provincial établissent une stratégie
       d'attraction et de rétention de la main d'oeuvre qualifiée en
réponse à
       celle des économies concurrentes
    2. Que le gouvernement québécois favorise l'augmentation de la formation
    3. Que le gouvernement québécois améliore les mécanismes pour retenir les
       étudiants afin qu'ils restent travailler au Québec
    4. Que les établissements d'éducation et les entreprises du Canada
       collaborent afin de mieux développer la main d'oeuvre
    5. Que les entreprises implantent systématiquement des programmes
       répondant aux ambitions professionnelles de la relève
    6. Que les entreprises intègrent davantage les valeurs de la relève dans
       leurs processus d'affaires
    7. Que les entreprises et les gouvernements poursuivent leurs efforts
       pour valoriser la diversité
    8. Que la relève d'affaires de Montréal et du Québec se prenne en main
       pour se développer professionnellement et personnellement
    

    Urgence d'agir

    La JCCM considère qu'il est urgent pour les entreprises et les
gouvernements de mettre en place, dès maintenant, des mesures afin d'attirer,
de développer et de retenir des talents au Québec, et plus particulièrement
dans la grande région de Montréal, afin de combler les besoins de productivité
et de compétitivité du Québec. "La relève d'affaires a également un rôle
majeur à jouer dans l'équation. Sa volonté d'être une génération
multi-talents, et l'ampleur de son implication sociale et communautaire, à
tous les niveaux de la société, contribueront à instaurer une culture de
leadership à Montréal et au Québec" a conclut M. Michel. Pour en savoir plus,
téléchargez le mémoire "Capital humain : le prix du statu quo!" à partir du
site de la JCCM au www.jccm.org/fr/aff_memoires.asp.

    A propos de la JCCM

    La Jeune Chambre de commerce de Montréal (JCCM) est un regroupement de
jeunes cadres, professionnels, entrepreneurs et travailleurs autonomes âgés de
18 à 40 ans. Fondée en 1931, elle compte aujourd'hui près de 1 400 membres, ce
qui en fait le plus grand réseau de jeunes gens d'affaires en Amérique du
Nord. Il s'agit d'un lieu d'échange incontournable pour les jeunes
professionnels de la Grande région de Montréal et de partout au Québec, leur
permettant de prendre part activement aux débats de société et d'avoir un
impact sur l'avenir de cette dernière.




Renseignements :

Renseignements: ou pour toute demande d'entrevue avec le  président de
la JCCM: Nichèle Compartino, Chargée de communication, Jeune Chambre de
commerce de Montréal, (514) 845-9541, poste 24, ncompartino@jccm.org


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.