Attentes pré-budgétaires :« Relançons la croissance économique au bénéfice de la classe moyenne » - François Legault

QUÉBEC, le 24 mars 2015 /CNW Telbec/ - Le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, et le porte-parole de sa formation politique en matière de finances, François Bonnardel, ont dévoilé mardi les attentes pré-budgétaires du deuxième groupe d'opposition en prévision du budget 2015-2016 du gouvernement libéral, qui sera déposé jeudi.

Au premier chef, François Legault s'attend d'abord et avant tout à une réduction de l'écart de richesse du Québec avec ses principaux voisins. « Quand on regarde le PIB par habitant, les données sont très inquiétantes. Le Québec se situe au 57e rang en Amérique du Nord! », a-t-il déploré, en rappelant que selon les prévisions d'institutions privées, l'écart de richesse du Québec en 2015 sera de 15% avec l'Ontario, de 27% avec le reste du Canada et de 46% avec les États-Unis.

Depuis l'élection des libéraux, cet écart de richesse s'est traduit par la perte de 12 800 emplois à temps plein et par un accroissement de l'écart entre le salaire moyen des Québécois et des Ontariens, qui est passé de 4 200$ à 5 800$. « C'est pourquoi la première chose que nous regarderons lorsque nous lirons le budget jeudi sera de voir si les prévisions de croissance de notre économie seront plus fortes que celles de l'Ontario », a annoncé M. Legault.

Pour le chef de la CAQ, le Québec doit profiter de la baisse du prix du pétrole et de la faiblesse du huard pour relancer son économie par le secteur manufacturier. « Une relance de ce secteur contribuerait à réduire l'écart de richesse, puisque les salaires y sont en moyenne 35% plus élevés. Je demande donc au gouvernement de faire preuve d'ambition dans son budget en optant pour la relance manufacturière. Les conditions actuelles y étant favorables, nous nous attendons ni plus ni moins à ce que ce soit le budget de la création d'emplois de qualité », a poursuivi François Legault.

Par ailleurs, le député de Granby et porte-parole de la CAQ en finances, François Bonnardel, a dit s'attendre à des mesures pour soulager la classe moyenne et assurer la prospérité du Québec. « Pour nous, un budget responsable pour la classe moyenne devrait venir avec une série de mesures fortes. Le gouvernement doit s'abstenir de toute hausse de taxes ou de tarifs, incluant les tarifs d'électricité. On devrait aussi en profiter pour simplifier la bureaucratie qui entoure la fiscalité en amorçant des discussions avec le fédéral pour un rapport d'impôt unique au Québec. Finalement, on souhaiterait des mesures de lutte au décrochage scolaire. Une économie moderne ne peut se permettre de laisser autant de jeunes prendre un parcours résultant trop souvent à un emploi de basse qualité. C'est sur nos jeunes que repose la prospérité future du Québec », a conclu François Bonnardel.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Guillaume Simard-Leduc, Attaché de presse, Chef de la Coalition Avenir Québec, 581-888-3946, gsleduc@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.