Assurance-emploi : les travailleurs méritent un coup de pouce et non un coup de poing, de dire les Métallos

TORONTO, le 28 févr. 2013 /CNW/ - « Si vous payez des primes pour une police d'assurance, mais qu'on vous refuse la protection lorsque vous présentez une réclamation, il s'agit alors de fraude, fait remarquer Ken Neumann, directeur national du Syndicat des Métallos. L'assurance-emploi (AE) devrait donner un coup de pouce et non un coup de poing. »

Le Syndicat des Métallos est en faveur de la pétition du NPD qui demande au gouvernement Harper d'annuler les modifications dévastatrices qu'il a apportées à l'assurance-emploi et de rétablir un accès équitable à des prestations d'AE raisonnables pour les sans-emploi.

Le Syndicat des Métallos soutient également les rassemblements qui ont eu lieu récemment au Québec et dans les Maritimes. Les travailleurs et les collectivités partisanes exigent une fin aux réformes draconiennes du gouvernement Harper qui forcent les sans-emploi à accepter une réduction de 30 % de leurs salaires et à chercher du travail jusqu'à 100 kilomètres de leur domicile.

Le Syndicat des Métallos appuie les protestations contre les réformes à l'AE. « Nous contribuons tous à l'AE. Il s'agit d'une assurance. Elle devrait nous servir en cas de besoin », a ajouté Ken Neumann.

« Ces réformes obstinées à l'AE nuisent à la population ouvrière et aux collectivités. Forcer les travailleurs à accepter un emploi qui les paie 30 % de moins se veut une tactique de nivellement par le bas que pratique le gouvernement. Surtout à un moment où bon nombre de travailleurs jonglent déjà avec plusieurs emplois précaires à temps partiel ne leur offrant ni avantages sociaux ni pensions, et ce, juste pour joindre les deux bouts », a-t-il poursuivi.

« Pourquoi le gouvernement s'entête-t-il à talonner et à surveiller les travailleurs qui ont perdu leur emploi? Peut-être devrait-il surveiller toutes les entreprises qui accumulent des liquidités au lieu d'investir dans la création d'emplois? », se demande Ken Neumann.

Les entreprises canadiennes obtiennent des allègements et incitatifs fiscaux, mais plutôt que d'investir dans la création d'emplois, elles conservent plus de 500 milliards de dollars en « argent mort ».

L'AE ne fait pas défaut uniquement aux personnes qui travaillent dans les industries saisonnières. Les modifications qui y ont été apportées font en sorte qu'il est plus difficile d'y être admissible - six Canadiens sur 10 n'ont plus droit à des prestations même s'ils ont contribué à l'AE.

Les Métallos peuvent collaborer à faire pression sur le gouvernement Harper pour qu'il annule les modifications à l'AE qui blâment les travailleurs d'être sans emploi. Signez la pétition : Protégeons l'assurance-emploi.

Pétition : Protégeons l'assurance-emploi

SOURCE : Syndicat des Metallos

Renseignements :

Ken Neumann, Syndicat des Métallos, 416-544-5951
Bob Gallagher, Service des communications, Syndicat des Métallos, 416-544-5966, bgallagher@usw.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.