Arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie - Inauguration d'une oeuvre d'art public de l'artiste montréalais Rafael Sottolichio



    MONTREAL, le 24 janv. /CNW Telbec/ - A la suite d'un concours tenu dans
le cadre de l'initiative l'Art public dans les arrondissements de Montréal, la
Ville de Montréal et l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie ont
inauguré le 24 janvier dernier une oeuvre d'art public installée au centre
Père-Marquette, intitulée La maison que nous avons bâtie de l'artiste
Rafael Sottolichio.
    Le maire de l'arrondissement et membre du comité exécutif de la Ville de
Montréal M. André Lavallée, s'est montré heureux que le centre Père-Marquette
soit doté d'une oeuvre d'une telle qualité "dont le caractère familial
témoigne de la qualité de vie que nous voulons offrir aux citoyens de
Rosemont-La Petite-Patrie". Il a également souligné la pertinence de
l'initiative l'Art public dans les arrondissements de Montréal dont l'objectif
est de permettre une plus grande accessibilité des Montréalais aux arts et à
la culture et, à cet égard, il a salué l'expertise du Bureau d'art public de
la Ville dans l'encadrement de tels projets.
    Pour sa part, le responsable de la culture à l'arrondissement et
conseiller du district du Vieux-Rosemont, M. Gilles Grondin, a félicité
M. Rafael Sottolichio pour sa démarche artistique. "Il a fait preuve d'une
grande compréhension de ce qu'est un espace public en créant une oeuvre unique
en fonction du centre Père-Marquette qui s'en trouve transformé et habité par
ses personnages. Dans cet espace sans fenêtres, l'oeuvre offre un regard, une
ouverture grâce à ses trouées et à ses fenêtres", a souligné M. Grondin.

    L'oeuvre

    L'oeuvre murale est composée de cinq panneaux de contreplaqué, recréant
en peinture l'espace même où elle est installée proposant ainsi un effet de
mise en abyme. Représentant une multitude de personnages sur des plans
distincts, cette fresque se penche sur l'aspect historique de la famille en
évoquant les différents âges de la vie.
    Construite à partir de modèles photographiques, la murale affiche un
vaste éventail de techniques : du réalisme photographique à la peinture
abstraite. Ce décor ponctué de trouées laisse apparaître des détails
architecturaux comme l'ancienne usine Angus, une verrière du Jardin botanique
et des structures d'acier d'édifices en construction.

    L'artiste

    M. Rafael Sottolichio est né Santiago au Chili en 1972 et habite Montréal
depuis 1975. Il est bachelier en arts visuels de l'Université du Québec à
Montréal. Boursier du Conseil des arts du Canada et du Conseil des arts et des
lettres du Québec, son parcours artistique est déjà jalonné d'une vingtaine
d'expositions solo et en groupe.
    Cet artiste explore les diverses modalités d'expression de la peinture à
partir de clichés photographiques. Il reprend dans sa pratique les thèmes du
rapport entre l'espace et le sujet qui l'habite. Pour ce faire, Rafael
Sottolichio met en scène des personnages dans des environnements réels ou
entièrement imaginaires. De facture réaliste ou simplement évoqués par une
silhouette, ces personnages créent des situations d'étrangeté par leur
attitude envers l'environnement dans lequel ils sont inscrits.




Renseignements :

Renseignements: Pierre Denis, chargé de communication, (514) 868-3879


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.