Arcelor Mittal, complexe de Contrecoeur - Avis de licenciement collectif



    BROSSARD, QC, le 7 avr. /CNW Telbec/ - La compagnie Arcelor Mittal vient
d'envoyer au ministre du travail un avis de licenciement collectif qui
touchera 190 personnes au complexe de Contrecoeur. C'est ainsi que l'usine de
réduction fermera temporairement ses portes pour une période indéfinie le 18
avril. Le secteur de la coulée à brame connaîtra le même sort le 27 juin.
"Voilà une bien mauvaise nouvelle après celle des 450 mises à pied suite à la
fermeture des deux laminoirs à chaud et à froid en 2008. Nous avons demandé
une rencontre d'urgence avec l'employeur afin de trouver des mesures pour
atténuer l'impact de ces mises-à-pied", a déclaré Pierre Arseneau, permanent
du Syndicat des Métallos (FTQ).
    Le président de la section locale 6586, Claude Langlois, a poursuivi en
expliquant que cette décision n'augure rien de bon. "Lorsque la compagnie,
explique-t-il, a fermé les laminoirs en mars 2008 et transféré la production
chez Dofasco, il était question que nous gardions ici au Québec les produits
longs dont les billettes et le fils machine. Nous avons gardé la coulée à
brame pour continuer de fournir la production chez Dofasco. Présentement, nous
n'avons aucune commande pour le troisième trimestre. Concernant l'usine de
réduction, nous avons appris que la compagnie a un grand inventaire de
boulettes à son usine de Trinidad-et-Tobago. Elle veut donc les prendre et les
envoyer directement à notre aciérie de Contrecoeur sans passer par notre usine
de réduction. Que va-t-il arriver à moyen terme ? Nous n'avons pas de dates de
réouverture".
    Les deux leaders syndicaux ont été estomaqués de voir que la compagnie
après avoir promis la construction d'une usine de poutrelles d'acier pour
compenser la fermeture des laminoirs annonce plutôt de nouvelles mises à pied.
"Nous sommes très inquiets, disent-ils, non seulement pour nos travailleurs
mais aussi pour le Québec. Où est la stratégie industrielle des gouvernements
Charest et Harper pour aider le Québec à tirer son épingle du jeu dans un
marché mondial de l'acier hyper compétitif ?".

    Le complexe de Contrecoeur emploie 825 personnes dont 590 sont syndiquées
avec les Métallos.




Renseignements :

Renseignements: Pierre Arseneau, Syndicat des Métallos (FTQ), (450)
656-1113; Claude Langlois, Syndicat des Métallos (FTQ), section locale 6586,
(450) 587-2036


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.