"Après les routes de Duplessis, les aides fiscales de Pauline Marois" - Jacques Blouin



    LEVIS, QC, le 18 juin /CNW Telbec/ - Les régions centrales ont vertement
dénoncé aujourd'hui la dérive populiste de la cheffe du Parti québécois,
Pauline Marois, et de son candidat, Paul Crête, qui font de la reconduction
des aides fiscales malavisées aux régions ressources leur principal cheval de
bataille pour remporter la partielle de Rivière-du-Loup.
    "Au moins, les routes de Duplessis ne nuisaient pas aux autres régions du
Québec", a déclaré aujourd'hui Jacques Blouin, président de la Coalition des
régions pour l'entraide économique équitable (CREEE), association qui regroupe
les régions victimes de la concurrence déloyale engendrée par le programme des
aides fiscales aux régions ressources instauré en 2001.
    "Il a été démontré noir sur blanc que ces subventions servent à baisser
artificiellement les prix et qu'elles génèrent de la concurrence déloyale
envers les autres régions qui n'ont pas droit aux mêmes privilèges", de
souligner M. Blouin. "La population de Rivière-du- Loup n'a pas besoin des
hochets électoraux du PQ pour prospérer. Qu'on soit réduit à acheter des votes
d'une région sur le dos des autres, c'est pathétique", a lancé ce dernier.
    La CREEE rappelle que les effets pervers du programme ont été attestés
par le Groupe de travail sur les aides fiscales aux régions ressources formé
par le gouvernement en 2007. Après avoir rencontré 120 entreprises et
organismes et reçu 163 mémoires au terme d'une tournée de consultation des
régions, trois experts indépendants, crédibles et neutres ont conclu que:

    
    - Les subventions aux régions ressources peuvent être transformées en
      baisse de prix (p. XXII);
    - Les aides actuelles sont axées sur l'accroissement de la masse
      salariale et non pas sur des gains de productivité, ce qui doit être la
      voie à suivre pour assurer la prospérité à long terme de toutes les
      régions du Québec, en particulier des régions ressources (p. 56);
    - Le remplacement des aides actuelles par des crédits à l'investissement
      - qui est la politique gouvernementale en cours - permettra de
      supprimer les effets pervers ressentis actuellement, soit la
      concurrence entre régions et l'encouragement à accroître la masse
      salariale au détriment de l'investissement (p.67).
    

    La CREEE prévient que la reconduction du programme actuel pourrait
engendrer une guerre des régions et que cette responsabilité reposera tout
entier sur les épaules de la cheffe du Parti québécois. "Ce serait encore un
bel exemple de crise artificielle alimentée par de la petite politique
partisane et qui viendrait nuire gravement à la prospérité de l'ensemble des
Québécois", a conclu M. Blouin.
    Le Rapport "A armes égales" du Groupe de travail est disponible à
l'adresse internet suivante:
http://www.gtaf.gouv.qc.ca/fr/documents/pdf/Rapport_GTAF.pdf




Renseignements :

Renseignements: Guy Leroux, CREEE, Cell.: (866) 511-2481,
gleroux@entraideequitable.com

Profil de l'entreprise

COALITION DES REGIONS POUR L'ENTRAIDE ECONOMIQUE EQUITABLE (CREEE)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.