Après les locomotives, au tour des voitures voyageurs, annonce VIA Rail Canada - Une autre étape importante, consécutive à l'octroi des 691 millions $ du gouvernement fédéral



    MONTREAL, le 11 fév. /CNW Telbec/ - Après avoir annoncé en décembre la
signature d'un contrat de 100 millions $ visant la remise à neuf de son parc
de locomotives F-40, VIA Rail va aujourd'hui de l'avant avec un autre
investissement important. La Société a émis ce matin un appel d'offres visant
la remise à neuf de ses voitures voyageurs de type LRC utilisées dans le
corridor Québec-Windsor.
    Pas moins de 98 voitures sont visées par l'appel d'offres. De nouveaux
systèmes électriques et mécaniques devront être installés. Des améliorations
seront apportées à l'éclairage, aux systèmes de chauffage et de climatisation.
Celles-ci se traduiront par de nouvelles économies d'énergie. VIA profitera de
l'occasion pour remettre en état l'intérieur des voitures et fera en sorte que
leur extérieur arbore de nouvelles couleurs. Les travaux doivent commencer dès
2009 et s'étendre sur une période de quatre ans.
    Cette annonce, a précisé le président et chef de la direction de VIA,
M. Paul Côté, s'inscrit dans la foulée de la conférence de presse de l'automne
dernier, lors de laquelle le ministre des Transports, de l'Infrastructure et
des Collectivités, M. Lawrence Cannon, confirmait l'octroi de 691 millions $ à
VIA au cours des cinq prochaines années afin de renforcer et améliorer le rail
voyageurs.
    "En remettant ces voitures LRC à neuf, nous allons faire plus que leur
redonner leur condition initiale - nous allons les améliorer pour en rehausser
la fiabilité et pour répondre aux normes actuelles du marché en matière de
confort et de commodité des clients", a précisé le président de VIA, qui
prenait la parole devant le Cercle canadien de Montréal.
    De façon plus générale, l'investissement de 691 millions $ aidera VIA à
offrir des services plus rapides, plus fréquents et plus fiables, a rappelé
M. Paul Côté. Il permettra à VIA de "relier les gens, les communautés et
l'avenir", ce qui constituait d'ailleurs le titre de son allocution.
    VIA prévoit utiliser plus de 200 millions $ afin d'améliorer
l'infrastructure du réseau, "dans les rails eux-mêmes", a précisé le
président. Une part importante sera consacrée à améliorer le service entre
Québec, Montréal, Ottawa et Toronto.
    Selon M. Côté, une fois les travaux terminés, le Corridor pourra
desservir plus d'un million de voyageurs supplémentaires, soit une croissance
de l'achalandage de 32 pour cent par rapport à 2007.
    En rénovant et en modernisant les gares principales, VIA pourra servir
les gens et leurs milieux plus efficacement. Les principaux projets
comprennent entre autres la modernisation de certaines gares, l'amélioration
des quais, des salons, de l'éclairage, des rénovations intérieures et
extérieures, l'agrandissement de gares et, dans certains cas, la construction
de nouvelles installations.
    En modernisant son matériel, VIA prend position en faveur de l'avenir et
réduira l'impact de ses activités sur l'environnement. "La remise à neuf de
nos locomotives, plus particulièrement, nous permettra de réduire les
émissions de gaz à effet de serre et la pollution de l'air, grâce à du
matériel qui respecte les normes environnementales les plus rigoureuses", a
mentionné M. Côté.
    Enregistrant des taux de satisfaction parmi les plus élevés dans
l'industrie et s'étant vu octroyer le premier prix pour ses services
ferroviaires voyageurs dans le cadre de la remise annuelle des "Agents' Choice
Awards", VIA Rail se présente comme la façon la plus humaine, la plus
"civilisée" de voyager, selon le président.

    Train à grande vitesse

    A la suite de l'annonce récente d'une nouvelle étude sur le train à
grande vitesse, faite par les gouvernements fédéral, du Québec et de
l'Ontario, le président et chef de la direction de VIA a assuré qu'il offrait
toute sa collaboration et celle de la Société aux décideurs.
    "Tout le monde s'entend sur le principe : il serait extraordinaire de
disposer d'un train à grande vitesse dans le Corridor Québec-Windsor. Il
s'agit maintenant d'étudier le projet dans ses modalités, dans ses détails,
que l'on pense à la rentabilté et aux coûts de cette grande entreprise, mais
aussi à ses avantages, de façon à éclairer les autorités dans leur processus
décisionnel", a précisé M. Côté.
    "Le Conseil d'administration de VIA a communiqué avec le gouvernement
canadien, notre actionnaire, à propos d'une gamme de sujets stratégiques y
compris celui du train à grande vitesse. VIA a déjà participé à différents
travaux d'étude sur le sujet. Nous rendrons disponible notre expertise, notre
expérience à faire bien fonctionner le rail voyageurs, au moment où le Canada
cherche des façons de créer des collectivités davantage reliées, un pays
davantage relié. Nous avons, je vous l'assure, très hâte de participer
activement aux travaux du comité", a-t-il ajouté.
    Cependant, pour le président et chef de la direction de VIA, la
perspective de mettre en place un train à grande vitesse dans le futur ne doit
pas détourner la Société de ses objectifs actuels.
    "Peu importe le résultat de cette étude en cours sur le TGV, le potentiel
du rail voyageurs, celui de ce mode de transport au Canada, est plus grand
aujourd'hui qu'il ne l'a jamais été auparavant", a-t-il déclaré.
"L'exploitation de ce potentiel aujourd'hui est notre mission, à VIA Rail."

    A propos de VIA

    En tant que service ferroviaire voyageurs national du Canada, VIA Rail
Canada a pour mandat d'offrir des services de transport voyageurs efficaces,
économiques et respectueux de l'environnement, tant dans le corridor le plus
achalandé du Canada que dans les régions rurales et éloignées du pays. VIA
dessert plus de 450 collectivités sur un réseau que parcourent des trains
intervilles, régionaux et transcontinentaux. Progressivement, les voyageurs
délaissent les routes et les aéroports engorgés et se tournent vers le train
pour voyager puisqu'il est un moyen de transport alternatif pratique et
économique en plus d'être respectueux de l'environnement.




Renseignements :

Renseignements: Personne-ressource de VIA: Martin Roy, Communications de
l'entreprise, (514) 871-6119


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.