Appel au ministre du Travail pour qu'il s'amende et fasse preuve d'un peu d'humanité



    MONTREAL, le 31 mai /CNW Telbec/ - L'Association des femmes philippines
au Québec - PINAY et l'Union des travailleurs et travailleuses accidentés de
Montréal (uttam) ont tenu ce matin une cérémonie au Parc Nelson-Mandela à
Montréal.
    L'activité visait à mettre en lumière le fait qu'il existe au Québec un
apartheid social où des citoyennes et citoyens sont privés de droits à cause
de leur condition sociale.
    "Il est inacceptable que l'on maintienne un système juridique qui fait
des distinctions sur la base de la condition sociale et qu'on ignore des
travailleuses et des travailleurs, comme s'ils n'existaient pas... invisibles,
sans voix et sans droits" a déclaré le porte-parole de l'uttam, Roch Lafrance.
    Les deux organismes déplorent que, malgré le fait que plus de 100
organisations lui aient demandé d'agir, le ministre du Travail, David
Whissell, refuse de corriger des situations manifestes d'injustice et de
discrimination dans le cadre de l'étude du projet de loi 35 modifiant la Loi
sur les accidents du travail et les maladies professionnelles.
    Le projet de loi maintien notamment l'exclusion des travailleuses
domestiques de la couverture du régime et ce à l'encontre d'un avis de la
Commission des droits de la personne demandant d'abroger cette exclusion
discriminatoire afin que celles-ci bénéficient de la même protection et des
mêmes droits que tous les travailleurs et travailleuses.
    Malgré cet avis, le ministre du Travail a voté, lors de l'étude du projet
de loi vendredi soir dernier, contre une proposition d'abrogation de cette
exclusion. Le ministre semble, encore une fois, préférer attendre les
conclusions du travail que la CSST fait sur cette question depuis maintenant
plusieurs années. Le projet de la CSST viserait la création d'un régime
particulier pour les travailleuses domestiques qui ne leur accorderait pas les
mêmes droits qu'aux autres travailleurs.
    Le ministre du Travail ignore également l'ensemble des recommandations de
modifications législatives formulées unanimement par les députés d'une
commission parlementaire portant sur le très controversé processus
d'évaluation médicale à la CSST.
    Cela fait maintenant plus de 15 ans que de nombreuses voix demandent des
modifications fondamentales du processus. Malgré tous les rapports proposant
des changements législatifs, rien n'a été fait.
    Il est inacceptable que, parce qu'elles ont été victimes d'une lésion
professionnelle, des personnes ne puissent bénéficier, comme tout citoyen au
Québec, des traitements prescrits par leur médecin traitant et que ce soit des
médecins mercenaires à la solde de leur employeur, de la CSST ou du ministère
du Travail qui décident de leur droit à la santé.
    Les deux organismes demandent donc au ministre du Travail qu'il s'amende,
qu'il fasse preuve d'un peu d'humanité et qu'il modifie le projet de loi 35
présentement à l'étude.




Renseignements :

Renseignements: Roch Lafrance, (514) 527-4919, (514) 882-3361

Profil de l'entreprise

Union des travailleurs et travailleuses accidentés de Montréal (UTTAM)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.