Appareils de loterie vidéo - Le gouvernement doit donner plus de moyens à la Régie des alcools, des courses et des jeux



    QUEBEC, le 31 janv. /CNW Telbec/ - Dans la foulée du débat ayant cours
sur les conditions d'utilisation des machines de type "vidéo poker" dans les
bars du Québec, le Syndicat de la fonction publique du Québec (SFPQ) tient à
souligner que les effectifs de la Régie des alcools, des courses et des jeux,
dont l'une des missions est d'assurer l'encadrement, la surveillance et le
contrôle des appareils de loterie vidéo, sont en régression depuis plusieurs
années.
    "Comme tous les ministères et organismes de la fonction publique, la
Régie est soumise à la politique de non-remplacement des départs à la retraite
imposée par la ministre Monique Jérôme-Forget", rappelle Lucie Martineau,
vice-présidente du SFPQ. A cet égard, soulignons que les effectifs de la Régie
des alcools, des courses et des jeux ont diminué de 2 % depuis 2004 et que
cette diminution se poursuivra jusqu'en 2014, selon les plans du Conseil du
trésor.
    Selon Mme Martineau, l'usage des appareils de loterie vidéo comporte de
nombreux risques pour la société québécoise. Non seulement favorise-t-il le
développement du jeu compulsif chez les joueurs, mais il contribue également à
l'appauvrissement d'une partie de la population, notamment parmi les plus
vulnérables. "Il y a donc lieu de se questionner sur la pertinence de la
présence de ces loteries vidéo dans les bars et autres maisons de jeu.
Cependant, dans la mesure où notre société permet l'utilisation des vidéos
poker, il est impératif que le gouvernement se donne les moyens d'agir afin
d'encadrer efficacement ce type d'activité", a précisé Lucie Martineau.
    Le SFPQ rappelle que la diminution de la taille de l'Etat entraîne des
effets très concrets, et ce, dans la vie quotidienne de la population. Le
contrôle des appareils de loterie vidéo en est un bon exemple.
"Malheureusement, le gouvernement persiste dans sa volonté de réduire le
nombre de fonctionnaires et ainsi limiter sa propre capacité d'agir. Cette
situation n'est pas sans conséquence pour la qualité de vie de la population",
a conclu Lucie Martineau.




Renseignements :

Renseignements: Stéphane Caron, Responsable des relations avec les
médias, (418) 623-2424, poste 338, Cell.: (418) 564-4150


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.