Annonce d'un programme d'aide fédérale dans l'industrie forestière - "C'est
une goutte d'eau dans l'océan", Renaud Gagné, vice-président du SCEP-Québec

MONTRÉAL, le 26 avr. /CNW Telbec/ - Pour le dirigeant du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier (SCEP-FTQ), cette annonce du ministre fédéral Denis Lebel arrive "bien tard et surtout est totalement insuffisante". Le SCEP-FTQ qui représente la majorité des travailleurs et travailleuses de l'industrie forestière et de la transformation du bois au Québec, assiste depuis plusieurs années à la débâcle dans ces secteurs de même qu'aux pertes d'emplois par milliers. "Et du côté du gouvernement conservateur qu'est-ce qu'on fait, des mesurettes et du saupoudrage de programmes qui au bout du compte, n'ont presque pas de répercussions concrètes", a commenté M. Gagné.

Depuis des années, le Syndicat réclame un programme coordonné et musclé afin de réellement soutenir les travailleurs et l'industrie forestière qui au prise avec une série de crises. Pour le SCEP, il faut des mesures diversifiées tout en étant ciblées comme par exemple les garanties de prêts pour soutenir les entreprises. "Mais les conservateurs se cachent continuellement derrière l'accord du bois d'œuvre pour justifier leur inaction, ce qui est ridicule, on ne dit pas de subventionner, on dit d'offrir des prêts", a expliqué le dirigeant du SCEP. Le syndicat a aussi réclamé des bonifications au régime d'assurance emploi (ce qui n'a été fait qu'en partie), de meilleures garanties sur les créances dues au régime de retraite, de la recherche et le développement, des politiques d'encouragement sur l'utilisation du bois, comme la mesure demandée par le Bloc Québécois, etc.

"Ce qui est pire encore, c'est que cette mesure laisse supposer que ce gouvernement conservateur ne croit même plus à l'industrie forestière puisque l'argent doit servir à diversifier l'économie des communautés touchées", a réagi M. Gagné. "Les conservateurs vont se vanter d'aider l'industrie alors que la réalité, c'est qu'ils n'ont rien mis en œuvre pour aider les travailleurs et travailleuses et cette industrie à passer aux travers", a vivement déploré M. Gagné.

Le SCEP-FTQ représente 45 000 membres au Québec dont 20 000 dans l'industrie de la forêt et de la transformation du bois.

SOURCE Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier

Renseignements : Renseignements: Marie-Andrée L'Heureux, représentante nationale SCEP, (514) 916-7373; Source: Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier (SCEP-FTQ), www.scepquebec.qc.ca

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.