Annonce du premier ministre Harper - Injuste et insuffisante pour les travailleurs et les communautés du Québec, dénonce la CSN



    MONTREAL, le 10 janv. /CNW Telbec/ - L'annonce faite par le premier
ministre Harper d'accorder un montant de 1 milliard de dollars à l'ensemble du
Canada "pour s'adapter à l'instabilité économique mondiale" est profondément
injuste pour les travailleuses et les travailleurs du Québec et ne correspond
aucunement à la gravité de la crise que traverse l'industrie forestière depuis
quatre ans, est intervenue la Confédération des syndicats nationaux (CSN).
    "Nous attendions du gouvernement conservateur qu'il mette en place des
mesures qui correspondent à la hauteur de ses moyens et à l'ampleur de la
crise qui frappe les travailleurs forestiers et leurs communautés, a dénoncé
la présidente de la CSN, Claudette Carbonneau. Les surplus budgétaires de
quelque 11 milliards de dollars, en plus de ceux de la caisse
d'assurance-emploi, nous permettaient en effet d'espérer des programmes pour
soutenir adéquatement les travailleurs, les régions sinistrées et l'industrie.
Le premier ministre a raté un autre rendez-vous avec le Québec."
    Pour la CSN, le montant de 1 milliard de dollars est nettement
insuffisant et il aurait dû être entièrement destiné à l'industrie forestière.
Au contraire, il ratisse trop large en s'adressant "aux villes
monoindustrielles confrontées à d'importantes difficultés économiques, aux
communautés ayant un taux de chômage élevé ou aux régions touchées par des
mises à pied dans plusieurs secteurs". De plus, basée sur le niveau de la
population par province, la part que recevra le Québec, soit 230 millions $,
ne correspond pas du tout au soutien qui devrait pourtant venir du fédéral.
    "Le Québec compte 40 pour cent de l'ensemble des communautés
monoindustrielles du secteur forestier canadien, alors que sa main-d'oeuvre
dans cette industrie représente le tiers des travailleurs forestiers au
Canada, a expliqué Claudette Carbonneau. Pourtant, le Québec recevra moins du
quart du montant annoncé par le premier ministre Harper. C'est profondément
injuste pour les travailleurs québécois et nous espérions beaucoup plus de ce
gouvernement comme premier geste posé depuis le début de la crise en 2004."
    La CSN dénonce aussi l'odieux chantage auquel se livrent les
conservateurs en assujettissant les mesures annoncées à l'adoption du prochain
budget en février ou mars. "L'urgence d'agir et la gravité de la situation
devraient mieux inspirer ce gouvernement qui en a pourtant les moyens. La
petite politique n'a pas sa place devant des travailleurs et les communautés
démunis qui vivent des drames au quotidien", a conclu Claudette Carbonneau.

    La CSN représente plus de 300 000 travailleuses et travailleurs, dont
quelque 13 000 dans le secteur du papier, de la forêt et des imprimeries dans
185 syndicats affiliés à la Fédération des travailleuses et des travailleurs
du papier et de la forêt (FTPF-CSN).




Renseignements :

Renseignements: Louis-Serge Houle, Service de l'information de la CSN,
(514) 792-0795; Source: CSN


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.