Annonce du Gouvernement du Nouveau-Brunswick. Aucune surprise



    MONTREAL, le 13 sept. /CNW Telbec/ - L'annonce d'hier provenant du
Gouvernement du Nouveau-Brunswick à l'effet qu'il a engagé un consortium
d'avocats "haut placés" afin de poursuivre en justice l'industrie du tabac
n'est pas une surprise.
    Imperial Tobacco Canada ne peut que réitérer ce qu'elle a déjà affirmé à
maintes reprises.
    Cette poursuite n'a rien à voir avec la santé et tout à voir avec
l'argent. Non satisfait de taxer l'industrie, le gouvernement poursuit
également avec l'espoir avoué d'en venir à un règlement avec l'industrie.
    Les conditions qui ont rendu possible un règlement aux Etats-Unis
n'existent pas au Canada. Il n'est pas possible d'augmenter le prix du
produit. Les taxes gouvernementales sont déjà si élevées, que le commerce
illicite du tabac a maintenant atteint plus de 30% des cigarettes vendues dans
certaines provinces. De toute façon, les sommes ainsi collectées aux
Etats-Unis ont été utilisées ailleurs que dans le domaine de la santé.
    Ce qui est stupéfiant, c'est que le gouvernement a jugé nécessaire, du
même coup, de changer des lois centenaires et d'importer des avocats
américains ainsi que leur appétit pour l'argent, simplement afin d'intenter
une poursuite. Cela en dit beaucoup sur le manque de confiance du gouvernement
quant au mérite de son action. Ce recours n'est pas fondé sur le mérite. Il a
plutôt pour but de rechercher un règlement. Mais le malheureux enseignement,
tiré de plusieurs années d'expérience aux Etats-Unis, est que pratiquement
tout l'argent provenant du règlement est allé entre les mains d'avocats
extrêmement riches, et ensuite, fut dépensé pour divers projets qui n'avaient
en commun que le fait de n'avoir aucun lien avec le tabac et la santé.
    Au Canada, les gouvernements, tant fédéral que provinciaux, sont les
partenaires d'affaires principaux de l'industrie du tabac et les premiers
bénéficiaires. Ils reçoivent 9 milliards de dollars par année en taxes sur le
tabac, soit 13 fois plus que la profitabilité de toutes les compagnies
canadiennes de tabac rassemblées, et représentant presque le triple des frais
estimés par Santé Canada relativement au traitement des maladies reliées au
tabac. Le Canada est le marché le plus réglementé au monde, avec des
règlements gouvernant le produit lui-même, son mode de fabrication, sa
commercialisation ainsi que sa vente. Depuis déjà plusieurs décennies, les
gouvernements sont conscients des risques sur la santé associés à la
consommation de cigarettes. Il est plutôt étrange que certains gouvernements
décident maintenant de poursuivre une industrie qu'ils contrôlent eux-mêmes et
dont ils tirent la plus grande part des revenus.
    Il n'y aura pas de règlement de la part de l'industrie, tel que souhaité
par le gouvernement du Nouveau-Brunswick. Ce recours prendra des années avant
d'être résolu.
    L'industrie va se défendre contre ces poursuites et, malgré les lois
injustes et les tactiques dévoilées par le gouvernement du Nouveau-Brunswick,
elle est confiante de son succès ultime. Vous n'avez qu'à demander aux avocats
américains en demande, ils ont, eux aussi, perdus des poursuites.




Renseignements :

Renseignements: Catherine Doyle, Directrice, Communications
corporatives, (514) 932-6161, poste 2113


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.