André Boisclair est interpellé par le FRAPRU à Québec - Des mal-logés réclament des engagements en faveur du logement social



    QUEBEC, le 15 mars /CNW Telbec/ - Des militant-e-s de la Coalition
régionale pour le droit au logement ont chahuté André Boisclair de passage au
Château Frontenac, invité par la Chambre de commerce et la Jeune chambre de
commerce de Québec. Les groupes de défense du droit au logement ont demandé au
Parti québécois de s'engager à poursuivre le développement de nouveaux
logements sociaux, s'il constitue le prochain gouvernement. "M. Boiclair fait
la tournée des Chambres de commerce mais il persiste à garder le silence
concernant les besoins impérieux d'aide au logement qui concernent
445 000 ménages québécois" a commenté Nicolas Lefebvre-Legault du Comité
populaire Saint-Jean-Baptiste, un des groupes membres de la Coalition.

    Du concret, pas juste du vent!

    "André Boisclair peut bien proposer une plus grande accessibilité à la
propriété pour les familles, mais cela ne solutionne pas les besoins de celles
qui sont les plus mal-prises" souligne Jean-Claude Laporte, porte-parole du
FRAPRU, qui rappelle que dans la Capitale, aucun logement de 3 chambres à
coucher ou plus en-deça de 550$ par mois n'est disponible. Il ajoute également
que pour se loger déjà en 2001, bien avant les importantes hausses de loyer
qu'on a connu depuis, 9420 ménages devaient consacrer plus de 80 % de leur
revenu à Québec. Les loyers ont grimpé 23 % chez-nous entre 2000 et 2006,
alors que l'augmentation de l'indice des prix à la consommation n'était que de
8,9 % durant la même période. "Les péquistes ne peuvent pas ignorer les
centaines de milliers de ménages québécois qui doivent consacrer la plus
grande partie de leur revenu pour se loger", conclu M. Laporte, rappelant que
les locataires à faible revenu continuent de s'appauvrir.
    De concert avec le Front d'action populaire en réaménagement urbain
(FRAPRU), la Coalition revendique que le prochain gouvernement québécois
poursuive et intensifie le développement de nouveaux logements sociaux.
Concrètement, il demande la poursuite des investissements dans le
développement de nouveaux projets coopératifs et sans but lucratif, qu'il
remette sur pied un programme de logements publics à loyer modique (HLM) et
qu'il crée un nouveau programme permettant l'acquisition de logements locatifs
à des fins de logement social.

    187,4 $ Millions prêts à être utilisés

    La Coalition et le FRAPRU rappellent que le Québec dispose déjà de
187,4 millions $ versés par le fédéral pour des initiatives en logement
abordable. Selon les groupes, en y ajoutant ses propres investissements,
Québec sera en mesure non seulement de maintenir le rythme des investissements
des dernières années, mais il pourra également se doter de nouveaux moyens
pour accroître l'offre de logements sociaux et répondre aux besoins les plus
pressants.
    Enfin, Etienne Grandmont, du Comité de citoyens et citoyennes du quartier
Saint-Sauveur rappelle le PQ a ses devoirs : "Le logement est un des
principaux déterminants de la santé. Or, le Parti québécois qui a déjà promis
d'investir massivement dans la santé fait fi des centaines de ménages qui
n'ont même pas accès à un logement salubre, à un prix accessible".




Renseignements :

Renseignements: Nicolas Lefebvre-Legault, Comité populaire
Saint-Jean-Baptiste: 522-0454; Etienne Grandmont, Comité des citoyennes et
citoyens du quartier Saint-Sauveur: 931-5064 (cellulaire); Jean-Claude
Laporte, FRAPRU: (514) 231-2309 (cellulaire)

Profil de l'entreprise

Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU)

Renseignements sur cet organisme

QUEBEC : ELECTIONS 2007

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.