André Boisclair annonce deux mesures déjà existantes



    VAL-D'OR, le 5 mars /CNW Telbec/ - Le ministre des Ressources naturelles
et de la Faune, M. Pierre Corbeil, s'est dit très surpris des annonces d'André
Boisclair concernant le secteur forestier. Dans le peu de mesures annoncées,
il y en a deux qui ont déjà été mises en place par le gouvernement libéral.
    "Je savais que le PQ ne s'intéressait pas au secteur forestier, mais de
là à annoncer des mesures qui existent déjà, j'en suis bouche bée", a déclaré
M. Corbeil.
    L'intensification de l'aménagement forestier faisait partie des mesures
budgétaires 2006-2007. Pour y arriver, le gouvernement dispose de 75 M$ au
cours des quatre prochaines années pour mettre sur pied une stratégie
d'investissements sylvicoles. Déjà, 10 M$ ont été investis au cours de la
dernière année.
    Le PQ propose aussi de prendre à sa charge les coûts liés à la lutte aux
incendies et à la suppression des insectes ravageurs. Cette mesure figure dans
le plan d'action de 722 M$ déposé par le gouvernement libéral en octobre
dernier. "Je comprends mieux maintenant la réponse d'André Boisclair, le 23
octobre 2006, à RDI, lors de sa réaction au dépôt de notre plan d'action. A la
question d'une journaliste "Qu'est-ce qui manque M. Boisclair, qu'est-ce que
vous, vous auriez fait?", la réponse était sans équivoque : "Heu, la, la même
chose". Monsieur Boisclair démontre encore une fois son incompréhension du
secteur forestier et des régions du Québec", a poursuivi, choqué, le ministre
Corbeil.
    "Est-ce qu'il se rend compte que son parti n'a rien fait pour améliorer
la gestion forestière, en neuf ans au gouvernement. Dans le temps du PQ et
d'André Boisclair comme ministre de l'Environnement, on ne savait même pas
quelle était la quantité de bois que l'on pouvait récolter dans la forêt. Le
PQ a fermé les yeux sur une réalité et maintenant, André Boisclair se proclame
comme le grand sauveur. La population ne se laissera pas berner par de telles
affirmations d'un chef sans vision pour les régions", s'est insurgé le
ministre Corbeil, rappelant que seul le gouvernement libéral avait pris de
réelles mesures pour moderniser la gestion forestière au Québec.
    Selon M. Boisclair, la souveraineté est la seule solution pour aider les
travailleurs et les communautés à surmonter la situation difficile que vit le
secteur forestier. Monsieur Boisclair rejoint ainsi l'opinion du député
bloquiste d'Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou qui disait sur les ondes de
Radio-Canada : "On se dit : on va le régler le problème. Séparons-nous du
Canada. Formons notre pays pis vendons notre bois où on voudra pis le prix
qu'on voudra."
    Le conseiller en foresterie du PQ qui est en tournée avec son chef en
Abitibi-Témiscamingue, M. Robert Beauregard, a aussi reconnu le problème que
vit le secteur forestier lors d'un entretien à l'émission Les coulisses du
pouvoir. A la question suivante du journaliste : "Mais on ne peut rien faire
M. Beauregard contre le dollar canadien qui prend beaucoup de valeur par
rapport au dollar américain, contre un marché d'habitation aux Etats-Unis qui
est complètement stagnant. Là-dessus, y a rien à faire.", M. Beauregard a
répondu, résigné : "Ce que vous dites est tout à fait vrai".
    "C'est ça que le Parti québécois a à offrir aux régions : la séparation
et la résignation. Le gouvernement libéral a soutenu le secteur forestier par
différents plans d'action, dont le dernier de 722 M$ présenté en octobre 2006.
Nous avons placé les travailleurs et les communautés au coeur de nos
préoccupations et nous obtenons des résultats. Notre vision et notre action,
combinées aux gestes de nos différents partenaires, feront de notre secteur
forestier un des plus dynamiques. Nous posons des bases solides pour être dans
une position concurrentielle au moment de la reprise des marchés", a conclu le
ministre Corbeil.




Renseignements :

Renseignements: Isabelle Melançon, Directrice des communications, Parti
libéral du Québec, (514) 288-4364, 1-800-361-1047


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.