Amir Khadir et Yv Bonnier Viger au chantier Davie de Lévis - Québec solidaire déplore la mollesse du gouvernement libéral devant l'injustice

QUÉBEC, le 30 sept. 2014 /CNW Telbec/ - Le député de Mercier, Amir Khadir, était aux côtés du candidat solidaire dans Lévis, Dr Yv Bonnier Viger, pour rencontrer les travailleurs et travailleuses du chantier Davie ce matin. Québec solidaire dénonce l'injustice vécue par la compagnie et la région qui se sont vues écartées des importants contrats de construction maritime par le gouvernement fédéral. Québec solidaire présentera une motion à l'Assemblée nationale afin que le gouvernement canadien octroie la construction du brise-glace Diefenbaker au Chantier Davie Canada à Lévis.

« La Davie aurait pu construire le brise-glace polaire Diefenbaker pour moins cher et plus rapidement que le chantier naval de Vancouver qui a obtenu le contrat! Pourtant, je ne vois pas le premier ministre Philippe Couillard déchirer sa chemise et talonner le gouvernement canadien pour que le Québec ait sa juste part dans les contrats de construction navale. En matière maritime, le gouvernement libéral reste les bras croisés plutôt qu'appuyer la Davie et laisse les mégapétroliers sillonner le fleuve remplis du pétrole sale issu des sables bitumineux. C'est la même attitude molle qui ne donne aucun résultat dans nos relations avec Ottawa. Est-ce ça, la stratégie maritime de Philippe Couillard ?», déplore le député Amir Khadir.

Dr Yv Bonnier Viger quant à lui, estime que les travailleurs et travailleuses de la Davie exigent et méritent de l'action. « C'est une perte massive pour la région de Lévis. Depuis 2011, le chantier Davie a repris sa vitesse de croisière et près de 900 ouvriers et ouvrières travaillent sur le site. Le contrat du brise-glace Diefenbaker aurait assuré le maintien de ces emplois de qualité, mais surtout la création de 1000 autres! », a-t-il indiqué, rappelant que le gouvernement libéral a été élu pour créer des emplois.

Voici la motion qui sera présentée cet après-midi :
Attendu que le gouvernement du Canada a octroyé, en octobre 2011, une série de contrats de construction navale totalisant 33 milliards $ qui n'ont bénéficié qu'aux chantiers de Vancouver et de Halifax et que le chantier Davie de Lévis en a été exclu;
Attendu que le gouvernement du Canada octroyait en octobre 2013, sans appel d'offres, un contrat de 10 navires additionnels pour la garde-côtière qui incluait notamment la construction du brise-glace Diefenbaker;
Attendu que les capacités de production des chantiers navals Seaspan de Vancouver ont été surestimées, ce qui a entraîné des délais et des coûts supplémentaires, faisant passe le coût du projet de 720 millions à 1,3 milliard $;
Attendu que la société mère de Chantier Davie a offert le 30 mai dernier de prendre le relai de Seaspan pour la construction du Diefenbaker, dans les délais initialement prévus;
Que l'Assemblée nationale presse le gouvernement du Canada de répondre positivement à l'offre de Chantier Davie et reconsidère le contrat octroyé à Seaspan's Vancouver Shipyard afin d'octroyer la construction du brise-glace Diefenbaker aux Chantiers Davie Canada, à Lévis.

SOURCE : Aile parlementaire de Québec solidaire

Renseignements :

Stéphanie Guévremont, Attachée de presse , Aile parlementaire de Québec solidaire, sguevremont@assnat.qc.ca, (418) 473-2579


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.