Amir Khadir à Nicolet - Le développement du Centre-du-Québec entravé par l'austérité libérale

NICOLET, QC, le 27 avril 2015 /CNW Telbec/ - En visite dans Nicolet, le député de Mercier, Amir Khadir, a accusé le premier ministre Couillard d'atteindre l'équilibre budgétaire sur le dos des régions du Québec. Accompagné d'Isabelle Brunelle, coordonnatrice de la Corporation de Développement Communautaire Nicolet-Yamaska, et Marc Dion, premier vice-président SPPECCQ, M. Khadir a prévenu que l'austérité libérale pourrait faire des dommages irréparables dans le Centre-du-Québec.

« C'est un refrain que les régions du Québec commencent à connaître, pour leur plus grand malheur : organismes fermés, centres de services fusionnés et développement entravé. Ce refrain, c'est celui de l'austérité, hier à la manière péquiste, aujourd'hui à la sauce libérale. Quand le gouvernement méprise à ce point les gens des régions et l'expertise locale développée par des décennies d'expérience, il faut se le demander : sommes-nous près du point de non retour ? »

Le Centre-du-Québec est durement touché par les compressions dans la direction politique et les outils de développement régionaux. La fermeture de la CRÉ, du CLD et du Forum Jeunesse fragilise le milieu dans une période d'augmentation des besoins de la population. Le Pacte fiscal avec les municipalités mettent en danger plusieurs projets dans les municipalités, dont le travail de rue, les services aux familles et d'autres services à la population.

« Le gouvernement Couillard considère les acteurs du développement régional comme du gras en trop. Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité : dans le Centre-du-Québec, la CRÉ, le CLD et le Forum Jeunesse font un travail essentiel avec peu de moyens. Qu'arrivera-t-il au milieu communautaire soutenu par ces instances ? L'impact humain de l'austérité libérale, il est là ! Il faut investir pour diversifier l'économie régionale et donner des moyens aux bâtisseurs locaux, pas jouer avec leur destin en partenariat avec les élites économiques des tours à bureau de Montréal. »

Le député de Mercier a demandé au gouvernement Couillard de faire des gestes concrets pour les régions qui dépendent de l'agriculture. La fermeture de Solidarité rurale, dont le siège social est à Nicolet, a fait perdre 9 emplois.

« L'inaction libérale en matière d'agriculture aura des conséquences très grandes pour le Centre-du-Québec. Il est grand temps d'écouter les petits agriculteurs et combattre l'accaparement des terres pour donner de la place à la relève. Les produits de la région devraient trouver un marché favorable dans la région : c'est pour ça qu'il faut mettre en place des politiques d'achat local et, du même souffle, assurer un meilleur accès à des produits de qualité pour tous les Québécoises et les Québécois. »

Le député de Mercier veut faire connaître les idées de Québec solidaire dans le Centre-du-Québec.

« Québec solidaire peut compter sur une belle équipe dans Nicolet-Bécancour. En région, notre option politique gagne des appuis. Outre le Centre-du-Québec, Manon Massé, Françoise David et moi sommes allés dans 8 régions du Québec dans les derniers mois. Nous sommes en mode écoute : qui est mieux placé pour faire grandir notre vision décentralisatrice que les gens de la région?

Le critique de la CAQ pour la Solidarité sociale, Donald Martel, devrait combattre les abus et les privilèges des plus fortunés et des grandes corporations au lieu d'alimenter les préjugés à l'endroit des assistés sociaux. Nicolet-Bécancour mérite mieux », conclut M. Khadir.

Amir Khadir poursuivra sa visite en allant à la rencontre des organismes sociaux de la région et en tenant une conférence publique sous le thème « Un autre projet de société».

 

SOURCE Aile parlementaire de Québec solidaire

Renseignements : Jérémie Bédard-Wien, Attaché de presse de Québec solidaire, jeremie@quebecsolidaire.net, 514-208-0454

LIENS CONNEXES
http://www.quebecsolidaire.net

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.