Améliorations des services ambulanciers - Mission accomplie pour la CSN



    SAGUENAY, QC, le 23 oct. /CNW Telbec/ - La CSN accueille très
positivement la décision du ministre de la Santé et des Services sociaux,
Philippe Couillard, de mettre en oeuvre des projets de reconversion des
horaires qui auront pour effet de réduire les délais d'intervention des
ambulanciers paramédicaux partout au Québec.
    Il s'agit d'une victoire majeure pour les ambulanciers paramédicaux et
elle aura des impacts positifs importants pour toute la population. Depuis
plusieurs années, la CSN multiplie les interventions auprès du ministère, des
employeurs et des agences pour régler la question des horaires de faction et
elle a eu l'écoute du ministre Couillard. C'est à la demande du Rassemblement
des employés techniciens ambulanciers du Québec (RETAQ-CSN) et de la centrale
qu'un comité technique a été mis sur pied pour se pencher sur cette question
et celui-ci a bien rempli son mandat.

    Amélioration des services

    L'existence d'horaires de faction dans plus d'une cinquantaine de zones
rurales et semi-urbaines a pour effet d'ajouter inutilement des délais de
plusieurs minutes à ceux normalement requis en situation d'urgence. Les
ambulanciers-paramédics affectés à de tels horaires ne sont pas dans leurs
véhicules à attendre les appels, mais bien à leurs domiciles, contrairement à
leurs collègues des centres urbains. En clair, les paramédics en faction sont
en attente chez eux, 24 heures sur 24, jusqu'à sept jours consécutifs. Avant
de répondre à un appel, ils doivent donc se rendre à la caserne où se trouve
l'ambulance. Ce délai s'ajoute à celui normalement requis. Ce sont ces
horaires que le ministre accepte aujourd'hui de transformer en horaire
conventionnel ce qui aura pour effet de diminuer le délai d'intervention.
    Le rapport du comité technique regroupant des représentants du ministère,
des compagnies d'ambulances, des syndicats, des agences régionales ainsi que
de la corporation Urgences-santé y va de certaines projections. La
reconversion des horaires permet des réductions du délai d'intervention allant
jusqu'à une quinzaine de minutes pour des municipalités de la zone de
Baie-Comeau. D'ailleurs, la CSN se demande pourquoi le ministre repousse à
septembre 2008 la mise en oeuvre du projet pour cette zone. Les autres zones
visées par les projets sont le Saguenay-Lac-Saint-Jean, Portneuf, Baie-Comeau
et Carleton.
    Le ministre Couillard donne également son aval à la proposition du comité
de mettre en place une nouvelle méthode de redéploiement des services au
Québec, ce que salue aussi la CSN. Cela permettra d'évaluer avec plus d'acuité
les besoins et de mieux y répondre. Ces outils auront un impact sur la qualité
et la quantité des services partout au Québec.

    Une profession plus attirante

    Le ministre fait d'une pierre deux coups puisque, en améliorant les
services, il rend également la profession plus attirante pour les jeunes au
moment où des pénuries de main-d'oeuvre préoccupantes se font sentir. Il ne
fait aucun doute que les horaires de faction sont un élément qui décourage les
jeunes à choisir la profession de technicien ambulancier paramédical. Les
projets annoncés aujourd'hui vont dans le bon sens pour revaloriser la
profession. Au Saguenay-Lac-Saint-Jean seulement, la reconversion des horaires
entraînera la création d'une trentaine de postes.
    Pour le président du RETAQ-CSN, qui regroupe des ambulanciers
paramédicaux touchés par quatre des cinq projets annoncés par le ministre,
Dino Emond, il s'agit d'une énorme victoire syndicale : "Cela fait longtemps
qu'on travaille en ce sens. Nous avons finalement trouvé une oreille attentive
du côté du ministre Couillard. Ce qu'on annonce ce matin, ce sont des projets
concrets qui vont avoir un impact majeur pour tout le secteur préhospitalier.
On est très contents".
    De son côté, le vice-président de la Fédération de la santé et des
services sociaux de la CSN, Jeff Begley salue la diligence du ministre à agir.
"Le ministre nous propose des échéanciers précis et débloque les sommes
nécessaires. C'est très positif. Nous allons poursuivre le travail syndical
dans ce dossier pour nous assurer que ces échéanciers soient respectés. Je
retiens aussi que notre méthode de travail a bien fonctionné. La rigueur avec
laquelle nous sommes intervenus dans ce dossier a payé. Il y a plein d'autres
défis dans ce secteur et nous les relèverons en travaillant de façon
intelligente avec tous les interlocuteurs qui ont à coeur le développement des
services ambulanciers".

    La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) représente
la grande majorité des ambulanciers-paramédics du Québec. Elle compte plus de
110 000 membres dans la santé et les services sociaux. La CSN regroupe plus de
300 000 travailleuses et travailleurs.




Renseignements :

Renseignements: Jean-Pierre Larche, Service de l'information, CSN, (514)
598-2264; Source: Confédération des syndicats nationaux


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.