Amélioration des conditions de vie des personnes aînées - 820 000 $ POUR LE PROJET "VILLE-AMIE DES AINES" A SHERBROOKE ET POUR LE CENTRE DE RECHERCHE SUR LE VIEILLISSEMENT DE L'UNIVERSITE DE SHERBROOKE



    SHERBROOKE, QC, le 28 août /CNW Telbec/ - Dans le cadre de la Stratégie
d'action en faveur des aînés, la ministre responsable des Aînés, madame
Marguerite Blais, la ministre responsable de la région de l'Estrie, madame
Monique Gagnon-Tremblay, et le maire de Sherbrooke, monsieur Jean Perrault,
ont annoncé l'implantation du projet pilote "Ville-amie des aînés" à
Sherbrooke.
    La Ville de Sherbrooke recevra un financement de 350 000 $ pour la mise
en oeuvre de ce projet pilote, qui s'étendra jusqu'en 2013.
    "Je suis très heureuse de l'entente conclue entre le ministère de la
Famille et des Aînés et la Ville de Sherbrooke. En implantant le projet pilote
"Ville-amie des aînés", lequel est une suite logique de la consultation
publique tenue l'automne dernier, Sherbrooke démontre son engagement envers
ses citoyennes et ses citoyens aînés. Je suis convaincue que la Ville et son
maire, monsieur Jean Perrault, contribueront grandement à améliorer les
conditions de vie des aînés", a déclaré la ministre Marguerite Blais.
    Pour aider les différents gouvernements à élaborer et à consolider des
politiques sanitaires et sociales qui tiennent compte du vieillissement de
leur population, l'Organisation mondiale de la Santé a publié, en 2002, un
cadre d'orientation : Vieillir en restant actif. Le projet "Ville-amie des
aînés" s'inspire notamment de cette orientation. Il vise à inciter les
municipalités à rendre leur milieu plus convivial et sécuritaire pour les
personnes aînées, dans le but de promouvoir un mode de vie sain et actif.
    Le vieillissement accéléré de la population québécoise aura des
répercussions majeures au cours des prochaines années, notamment sur
l'organisation des communautés. Les municipalités seront directement touchées
par ce phénomène. Plusieurs d'entre elles ont déjà entrepris d'adapter leurs
services et leurs infrastructures afin de mieux assurer la santé, la sécurité
et la qualité de vie de leurs personnes aînées. D'ailleurs, la Ville de
Sherbrooke a franchi la première étape pour devenir une "ville-amie des
aînés". L'aide gouvernementale annoncée aujourd'hui lui permettra d'aller de
l'avant dans sa démarche.

    Financement pour la recherche

    L'évènement d'aujourd'hui était également l'occasion d'annoncer un
financement majeur accordé au Centre de recherche sur le vieillissement de
l'Université de Sherbrooke en présence de mesdames Marie Beaulieu et Suzanne
Garon, chercheuses au Centre de recherche.
    Une subvention de 470 000 $ permettra au Centre d'offrir un
soutien-conseil aux villes participant au projet "Ville-amie des aînés" ainsi
que d'évaluer et de faire connaître les retombées de cette expérimentation
auprès des autres municipalités et de la population québécoise. Soulignons que
les chercheuses Marie Beaulieu et Suzanne Garon ont développé une expertise
unique en matière de recherche sociale liée au vieillissement.
    "C'est une réelle fierté de faire partie des six villes du Québec et de
la MRC du Témiscamingue qui pousseront plus loin la recherche de stratégies
favorisant le vieillissement actif en milieu urbain. L'annonce d'aujourd'hui
témoigne aussi de la grande expertise de nos chercheurs du Centre de recherche
sur le vieillissement. Sherbrooke pourra servir d'exemple et rayonner à
travers le monde grâce aux retombées de ce projet et au savoir-faire
remarquable du milieu. Offrir un environnement mieux adapté aux besoins de la
population vieillissante permettra plus que jamais à la Ville de Sherbrooke de
miser sur sa principale force : son potentiel humain", a affirmé le maire Jean
Perrault.
    La ministre responsable de la région de l'Estrie, madame Monique
Gagnon-Tremblay, a souligné le dynamisme de la Ville de Sherbrooke. "Les
annonces d'aujourd'hui me réjouissent. Je suis très fière de constater à quel
point notre région prend à coeur l'amélioration des conditions de vie des
personnes aînées. Quelle belle initiative!"
    Rappelons que le gouvernement investira 2,8 millions de dollars sur une
période de cinq ans pour les projets pilotes "Villes-amies des aînés". A ce
jour, six villes du Québec et une municipalité régionale de comté se sont
engagées dans cette démarche.
    "En participant au projet "Ville-amie des aînés", les villes comme
Sherbrooke s'inscrivent dans une démarche novatrice. Je souhaite vivement que
la mise en place de ce projet engendre un mouvement de solidarité au sein des
communautés, car c'est ensemble que nous pourrons améliorer les conditions de
vie des personnes aînées", a conclu la ministre.
    -%SU: SOC
    -%RE: 39




Renseignements :

Renseignements: Daniel Doucet, Attaché de presse, Cabinet de la ministre
responsable des Aînés, (418) 646-7757

Profil de l'entreprise

Cabinet de la ministre responsable des Aînés

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.