Allégement réglementaire: Le Conseil du patronat du Québec salue les progrès tout en invitant le gouvernement à poursuivre ses efforts



    MONTREAL, le 12 mars /CNW Telbec/ - Réagissant au dépôt d'un bilan du
gouvernement du Québec en matière d'allégement réglementaire et administratif,
le Conseil du patronat du Québec (CPQ) reconnaît les résultats obtenus à ce
jour mais estime que le gouvernement doit poursuivre activement ses efforts en
vue de faciliter la vie des entreprises et le développement économique.
    "Quand il affirme que le gouvernement a ralenti la croissance du volume
des formalités administratives, le ministre du Développement économique semble
lui-même admettre la longue route qui reste à parcourir. Un véritable
allégement du fardeau réglementaire des entreprises devrait à terme se
traduire pas moins de règlements, pas seulement "moins de nouveaux
règlements"", a commenté le président du CPQ, Michel Kelly-Gagnon.
    Le président du CPQ salue néanmoins les résultats concrets du
gouvernement en vue de simplifier les formalités administratives auxquelles
doivent se soumettre les entreprises. Ces résultats permettent déjà à de
nombreuses entreprises d'économiser en frais administratifs et de se
concentrer sur leur mission première d'offrir des produits et des services de
qualité.
    A titre de chef de la délégation patronale à la CSST, le CPQ est entre
autres particulièrement heureux des modifications législatives permettant que
les cotisations de l'employeur à la CSST soient calculées sur la base des
salaires effectivement versés dans la dernière année. Cette mesure sera
particulièrement utile aux petites et aux moyennes entreprises et le CPQ
souhaite donc en voir la mise en oeuvre le plus rapidement possible.
    Le CPQ tient par ailleurs à rappeler que l'économie québécoise subit le
poids de réglementations qui ne faisaient pas l'objet du Rapport Dutil sur
l'allégement des formalités administratives entre les entreprises et l'Etat
québécois, mais dont le coût s'avère élevé pour l'économie québécoise.
    "L'industrie de la construction, qui compte pour environ 10% du PIB
québécois, est un cas patent d'un secteur d'activité où la réglementation en
vigueur au Québec, et en particulier la réglementation du travail, est plus
lourde et rigide qu'ailleurs. Les décideurs politiques devront éventuellement
se pencher sur ce fardeau réglementaire dont les effets sur les
investissements sont indéniables", affirme M. Kelly-Gagnon.

    Regroupant plusieurs des plus grandes entreprises du Québec ainsi que la
vaste majorité des associations patronales sectorielles, le Conseil du
patronat du Québec est la principale confédération patronale au Québec.




Renseignements :

Renseignements: Patrick Leblanc, Directeur des communications,
Cellulaire: (514) 571-6400


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.