Alerte médiatique - Avoir une piscine résidentielle, une lourde responsabilité



    Alerte urgente: Prévention des noyades dans les piscines résidentielles

    MONTREAL, le 10 août /CNW Telbec/ - Quel que soit l'âge ou les habiletés,
on peut tous être victime d'une noyade! Le Centre de traumatologie de
L'Hôpital de Montréal pour enfants du CUSM met les parents en garde sur les
risques de noyade des jeunes enfants dans les piscines résidentielles
hors-terre ou creusées. L'événement déclencheur du présent avis est
l'hospitalisation, la semaine dernière, d'un deuxième enfant au Centre de
traumatologie de L'HME à la suite d'une quasi-noyade. La bambine hospitalisée
a été soignée par les spécialistes en traumatologie de L'HME. Elle s'est
rétablie depuis et a obtenu son congé de l'hôpital. Plus tôt dans la même
semaine, un autre tout-petit n'a pas eu la même chance et a succombé à ses
blessures après une noyade dans une piscine hors-terre.
    Selon Debbie Friedman, directrice de traumatologie de L'HME, la noyade
est l'une des premières causes de décès des enfants d'un an à quatre ans au
Canada et 50 % de ces noyades se produisent au Québec. Mme Friedman souligne
qu'à cet âge les enfants sont curieux, impulsifs et ne sont pas conscients du
danger potentiel. Elle note que chaque année au Canada, selon la Croix-Rouge
canadienne, environ 60 enfants de 14 ans ou moins sont victimes de noyades et
140 autres sont hospitalisés pour des quasi-noyades. D'après un rapport de
2006 de SécuriJeunes Canada, près de 50 % des décès par noyade se produisent
dans des piscines, dont un grand nombre sont des piscines résidentielles ou
non adéquatement clôturées.
    Debbie Friedman appuie sans réserve le Projet de règlement sur la
sécurité des piscines résidentielles du gouvernement du Québec qui a été
publié en juillet dernier et devrait être étudié à l'Assemblée nationale à
l'automne 2009. Ce texte prescrit des normes spécifiques, notamment le
clôturage obligatoire des nouvelles piscines. Toutefois, Mme Friedman incite
les municipalités à aller plus loin en adoptant et en appliquant des
règlements visant les propriétaires d'habitation pour que toutes les piscines
résidentielles, et non seulement les piscines nouvelles, soient entourées sur
les quatre côtés d'une clôture d'au moins 1,2 mètre (4 pieds) de hauteur, sans
ouverture au bas, munie d'une barrière à fermeture et verrouillage
automatiques. Elle souligne l'importance de NE PAS AVOIR D'ACCES DIRECT à la
piscine à partir de la maison ou de la terrasse.
    Comme cette réglementation entrera en vigueur l'été prochain seulement,
les experts en traumatologie demeurent préoccupés de la situation cet été.
Carlo Galli, coordonnateur de la traumatologie du Programme de prévention des
blessures, rappelle aux parents et à ceux qui ont la charge d'enfants qu'il
est tout aussi important d'exercer une surveillance vigilante, car un jeune
enfant peut rapidement se noyer dans 5 centimètres d'eau seulement.
    Voici quelques autres recommandations importantes pour assurer la
sécurité des jeunes enfants dans une piscine ou à proximité :
    
    - Les aires où se trouvent des piscines doivent faire l'objet d'une bonne
      surveillance, tous les yeux devant être rivés sur l'eau.
    - Il faut non seulement installer des barrières à fermeture et
      verrouillage automatiques, mais aussi les vérifier régulièrement afin
      d'en contrôler le bon fonctionnement.
    - Les enfants de moins de 5 ans doivent porter des vêtements de
      flottaison individuels correctement ajustés à leur taille. Cette
      recommandation s'applique aussi aux enfants plus âgés qui ne savent pas
      nager.
    - Suivant les recommandations du coroner en août 2008, il est vivement
      conseillé de faire donner des cours de natation aux enfants et aux
      adolescents.
    - Ne jamais oublier de vider les pataugeoires quand elles ne servent pas.
    - Ne jamais laisser de jeunes enfants sans surveillance autour ou dans un
      spa.
    - La connaissance des techniques de sauvetage est un atout.
    
    Mme Friedman conclut que les noyades ou quasi-noyades sont des événements
bouleversants et encourage vivement l'application rigoureuse des
recommandations ci-dessus pour prévenir ces tragédies.
    Pour de plus amples renseignements sur les traumatismes et la prévention
des blessures, consulter le nouveau site Web Trauma de l'HME à l'adresse
www.thechildren.com/trauma/fr/.

    L'Hôpital de Montréal pour enfants est l'hôpital de formation pédiatrique
du Centre universitaire de santé McGill. Il est un chef de file du traitement
et des soins des nourrissons, enfants et adolescents malades du Québec. L'HME
assure des services de santé de haut niveau dans un vaste éventail de
spécialités et fournit des soins ultra-spécialisés dans cinq champs
d'expertise : cardiologie et chirurgie cardiaque; neurologie, neurochirurgie
et traumatologie; recherche génétique; psychiatrie et développement de
l'enfant; maladies musculo-squelettiques, notamment orthopédie et
rhumatologie. Entièrement bilingue et multiculturel, l'établissement dessert
dans le plus grand respect une collectivité de plus en plus diversifiée et
offre ses services dans plus de 50 langues. www.hopitalpourenfants.com.




Renseignements :

Renseignements: Denisse CamposRelations, publique et Communications,
L'Hôpital de Montréal pour enfants, Centre universitaire de santé McGill,
(514) 412-4307

Profil de l'entreprise

Hôpital de Montréal pour enfants

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.