Alerte distraction au volant : enquête conjointe CAA-Québec et JE (TVA) ce soir



    QUEBEC, le 16 nov. /CNW Telbec/ - Même si l'enquête conjointe réalisée
par CAA-Québec et l'équipe de JE télédiffusée ce soir à 19 h au réseau TVA
propose une réflexion unique sur le phénomène de la distraction au volant, il
reste que pour CAA-Québec, au-delà de l'efficacité de ce reportage, il y a
encore beaucoup à faire pour améliorer la situation.
    "La plupart des automobilistes vont sans doute se reconnaître à la vue de
ce reportage", précise Mme Sophie Gagnon, directrice des relations publiques
et gouvernementales de CAA-Québec. "Nous espérons que nos élus le verront
aussi! Après plusieurs campagnes de sensibilisation sur des dossiers aussi
criants que la vitesse ou la conduite en état d'ébriété, il y a un urgent
besoin qu'on parle publiquement des dangers liés à la distraction au volant."

    Pas juste une histoire de cellulaire

    "Notre enquête démontre également que la ministre des Transports devrait
revoir, dans un contexte d'interdiction, sa position face à l'usage du
cellulaire au volant, en y incluant aussi les appareils de type mains libres,
lesquels imposent tout autant de contraintes au conducteur", continue
Mme Gagnon. Tous les élus doivent en fait comprendre que c'est avant tout la
conversation, peu importe le type d'appareil, qui vient chercher l'attention
du conducteur. "Tel que présenté par la ministre, le projet de loi actuel ne
devrait pas diminuer le nombre de personnes qui parlent au téléphone sur la
route. Tout au moins favorisera-t-il la vente d'accessoires pour la
conversation mains libres!" Cela dit, cette enquête va plus loin en démontrant
entre autres que bien des gestes de la vie courante viennent gruger
l'attention de tout conducteur. Une étude estime que dans presque 80 % de
toutes les collisions, un moment d'inattention a été noté dans les 3 secondes
ayant précédé l'incident.

    La distraction partage l'attention

    Conduite plus brusque, distance de suivi plus courte ou louvoiement du
véhicule dans sa voie de circulation, voilà quelques exemples des effets de la
distraction observée dans le cadre de cette étude. En fait, l'effet pernicieux
de la distraction est d'entraîner le partage de l'attention du conducteur. A
titre d'exemple, répondre à un appel avec le combiné à l'oreille a résulté en
une perte d'attention moyenne de 9 secondes. Cela veut dire par exemple qu'à
une vitesse de 70 km/h, le conducteur parcourt 176 mètres la tête ailleurs.
Toujours à 70 km/h, le temps de partage monte à 52 secondes pour faire un
appel avec un appareil de type mains libres. Le conducteur parcourt cette fois
un kilomètre en toute distraction...

    Un projet d'équipe original

    Six conducteurs choisis par l'équipe de JE ont dû parcourir un trajet
routier, d'une durée d'environ 25 minutes, élaboré par les experts en sécurité
routière de CAA-Québec. Le parcours choisi s'est fait en milieu urbain, dans
la région de Québec, et ce, en privilégiant diverses conditions courantes de
conduite : voies rapides, boulevards urbains, rues dont la circulation est
plus lente, etc. Chacun des conducteurs devait, dans un premier temps,
effectuer le trajet de façon normale et, ensuite, refaire le même circuit,
cette fois aux prises avec des sources de distraction courantes.
    Le projet a été réalisé de façon sécuritaire sur une période de deux
jours, fidèlement suivi par l'équipe de JE. Cette dernière a par la suite
réalisé le montage de l'émission de ce soir à partir de la grille
d'observation que lui a remise CAA-Québec, représenté lors de l'étude par des
experts en sécurité routière et des formateurs de son réseau d'écoles de
conduite recommandées.
    CAA-Québec invite donc toute la population à partager cette réflexion sur
le problème trop négligé qu'est la distraction au volant. Pour en savoir plus,
on peut consulter le rapport qu'a réalisé à ce sujet l'organisme sur son site
Internet (www.caaquebec.com), sous la rubrique Quoi de neuf.

    Rappelons que CAA-Québec, organisme à but non lucratif fondé en 1904,
offre à ses quelque 925 000 membres des services, privilèges et avantages dans
les domaines de l'automobile, du voyage, de l'habitation et des services
financiers. (*)Please note that the English version will be available shortly.




Renseignements :

Renseignements: Montréal: Claudia Martin, (514) 861-7111, poste 3210,
clmartin@caa-quebec.qc.ca; Québec: Philippe Saint-Pierre, (418) 624-2424,
poste 2418, pstpierre@caa-quebec.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.