Alban D'Amours plus que jamais convaincu de la pertinence du modèle d'affaires coopératif



    MONTREAL, le 29 oct. /CNW Telbec/ - Dans une allocution prononcée
aujourd'hui devant les invités du Conseil des relations internationales de
Montréal (CORIM), M. Alban D'Amours, président et chef de la direction du
Mouvement des caisses Desjardins, a livré un véritable plaidoyer pour la
formule coopérative, qu'il estime des plus utiles pour aider les collectivités
à relever les défis d'une économie mondialisée.
    "Depuis son apparition dans l'Europe de la première moitié du XIXe
siècle, le système de pensée et d'organisation qu'est la coopération a
graduellement pris racine partout sur la planète. Sa large diffusion dans le
monde et le fait qu'elle ait su connaître le succès dans les contextes
culturels et socio-économiques les plus variés permettent de qualifier la
coopération de formule à la fois pragmatique et universelle", de préciser
M. D'Amours.
    D'abord et avant tout nées pour répondre aux besoins des collectivités et
des individus, les coopératives ont brillamment su tirer leur épingle du jeu
là où aucune autre entreprise ne voyait de possibilité de réaliser des
profits. Aujourd'hui, les 300 plus grands joueurs mondiaux dans le domaine de
la coopération cumulent un chiffre d'affaires de près de 1000 milliards de
dollars américains, soit à peu près l'équivalent du produit intérieur brut du
Canada, a-t-il illustré.
    "L'expérience a prouvé que l'un des atouts incomparables du modèle
d'affaires coopératif est sa capacité à faire converger les efforts d'une
collectivité vers un but commun. Tout en maîtrisant la dynamique
concurrentielle des marchés, ce modèle d'affaires marque sa différence par sa
logique de service axée sur la réponse aux besoins des membres", a soutenu le
président du plus important groupe financier intégré de nature coopérative au
Canada.
    Solide instrument de lutte à la pauvreté, le modèle coopératif est
aujourd'hui fort prisé dans les pays moins favorisés. Cela s'avère d'autant
plus important que le processus de mondialisation en cours laisse à la
remorque nombre de pays en développement, qui tardent ainsi à bénéficier des
fruits tant attendus de la hausse générale de l'activité et des échanges
économiques.
    A cet égard, M. D'Amours a souligné l'apport incontestable de
Développement international Desjardins (DID), l'une des composantes du
Mouvement, qui assiste et outille des collectivités des pays les moins
favorisés en les aidant à se doter de leurs propres institutions financières.
    "Au cours des 35 dernières années, nous estimons ainsi avoir appuyé
l'émergence et le développement de dizaines de réseaux de coopératives
d'épargne et de crédit dans plus d'une cinquantaine de pays. Plutôt que
représenter une aide extérieure ponctuelle et possiblement sans lendemain, les
activités de DID ont un impact d'autant plus précieux qu'elles mènent à la
constitution et au renforcement d'institutions financières durables,
administrées par les populations locales", a expliqué M. D'Amours à son
auditoire.
    "Les coopératives ont en outre l'avantage d'être des instruments de prise
en charge individuelle et collective, engagées par nature dans des
interventions à la fois durables et bien circonscrites géographiquement. De
même, alors que l'on dénonce assez régulièrement la propension des marchés
financiers à imposer une "dictature du court terme", les coopératives peuvent
à la fois s'engager dans des projets structurants, réalisables sur de plus
longues périodes et se fixer des objectifs de rendement plus pondérés",
d'ajouter M. D'Amours.
    Malgré les nombreux défis qui attendent le mouvement coopératif,
M. D'Amours demeure confiant quant à ses perspectives d'avenir. Selon lui, les
retombées positives de la présence de coopératives valent largement les
efforts qui devront être consentis pour protéger leur intégrité et favoriser
leur développement.
    "Forte de son histoire et de ses réalisations, forte de son universalité
et de son pragmatisme, la coopération demeurera ainsi pour longtemps encore un
moyen d'accompagner les collectivités humaines dans la réponse à leurs
besoins, un moyen d'aider l'humanité à lutter contre la pauvreté, à mieux
répartir la richesse et à humaniser la mondialisation", a-t-il conclu.

    A propos de Desjardins

    Plus important groupe financier intégré de nature coopérative au Canada,
avec un actif global de plus de 143 milliards de dollars au 30 juin 2007, le
Mouvement des caisses Desjardins regroupe un réseau de caisses, credit unions
et centres financiers aux entreprises au Québec et en Ontario, de même qu'une
vingtaine de sociétés filiales en assurances de personnes et de dommages, en
valeurs mobilières, en capital de risque et en gestion d'actifs, dont
plusieurs sont actives à l'échelle du pays. S'appuyant sur la compétence de
ses 40 000 employés et l'engagement de près de 6 800 dirigeants élus,
Desjardins met à la disposition de ses 5,8 millions de membres et ses clients,
particuliers et entreprises, une gamme complète de produits et services
financiers. Son réseau de distribution physique est complété par des modes
d'accès virtuel à la fine pointe de la technologie. Pour en savoir plus,
consultez le site www.desjardins.com.




Renseignements :

Renseignements: (à l'intention des journalistes uniquement): André
Chapleau, Directeur, Information et Relations de presse, (514) 281-7229, 1 866
866-7000, poste 7229, andre.chapleau@desjardins.com; Nos communiqués de presse
sont offerts en format RSS à l'adresse : http://www.desjardins.com/fr/rss/


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.