Aide aux personnes sinistrées à Montréal - Réduction des services



    MONTREAL, le 31 mars /CNW Telbec/ - L'administration Tremblay trompe la
population en ce qui concerne l'aide aux sinistrés. C'est ce que soutient le
syndicat des fonctionnaires municipaux (SCFP-FTQ) malgré l'annonce d'une
nouvelle entente conclue avec des organismes chevronnés pour venir en aide aux
personnes sinistrées sur l'île de Montréal. En fait ce serait tout le
contraire. Selon le syndicat, la Ville s'est plutôt désengagée et a même
réduit les services offerts à ses citoyens les plus démunis.
    "Au lieu de répandre ce service exclusif à tous les Montréalais, la Ville
a plutôt décidé d'y mettre fin et de le remplacer par ce qui se faisait dans
les banlieues" a expliqué Monique Côté, présidente du syndicat. "La Ville a
sacrifié son savoir-faire exceptionnel dans les situations d'urgence et elle a
réduit les services aux plus démunis, voilà ce qu'on omet de dire à la
population" a-t-elle précisé.
    Prétextant uniformiser la prise en charge des personnes sinistrées sur
l'île de Montréal, le comité exécutif a aboli un service de qualité dédié aux
citoyens de l'ex-ville de Montréal. Il s'est départi de son expertise et a mis
fin à l'aide financière prévue aux citoyens par le biais du fonds d'aide aux
sinistrés. Non assurées et ne bénéficiant pas de l'aide sociale, les personnes
démunies pouvaient recevoir une aide financière municipale pouvant atteindre
800 $, tandis que les prestataires d'aide-sociale recevaient, eux, un
traitement accéléré de leur demande spéciale. Les personnes sinistrées étaient
prises en charge par un fonctionnaire municipal qui veillait à leur assurer,
dans les plus brefs délais, un toit et l'essentiel à la vie quotidienne. La
Ville s'est ainsi désengagée et a confié ses responsabilités à des organismes
partenaires.

    Le SFMM (SCFP-FTQ) est le plus important syndicat du secteur municipal au
Québec représentant plus de 10 000 fonctionnaires municipaux et paramunicipaux
qui travaillent tant à la Ville de Montréal et dans les 15 villes
reconstituées sur le territoire montréalais, qu'au sein des sociétés
paramunicipales soit : la Société du Parc Jean-Drapeau, la Société
d'habitation et de développement de Montréal (SHDM), l'Office municipal
d'habitation de Montréal (OMHM), le Parc Six Flags Montréal SEC, la
Corporation Anjou 80 et Stationnement de Montréal. En plus du secteur
municipal, le SCFP est présent dans 10 autres secteurs d'activités au Québec,
entre autres, la santé et les services sociaux, l'éducation, les universités,
les transports urbain et aérien, l'hydroélectricité, les sociétés d'Etat et
organismes publics québécois ainsi que les communications. Comptant au total
près de 100 000 membres au Québec, il est aussi le plus important syndicat
affilié de la FTQ.

    Ce communiqué et d'autres infos sur le site scfp.qc.ca et du
    sfmm429.qc.ca




Renseignements :

Renseignements: Monique Côté, présidente, (514) 842-9463, cell. (514)
707-0106; Michèle Blais, agente d'information, (514) 842-9463, cell. (514)
703-4856; Alexandre Boulerice, Service de l'information, cell. (514) 668-7148;
Source : Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal (SFMM)

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)

Renseignements sur cet organisme

SYNDICAT DES FONCTIONNAIRES MUNICIPAUX DE MONTREAL (SFMM)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.