Agnico-Eagle fait le point sur les activités d'exploration au projet de Kittila; hausse d'un million d'onces des ressources aurifères présumées



    
    Symbole boursier : AEM aux bourses de New York et de Toronto

    (Tous les montants sont exprimés en dollars américains, sauf indication
    contraire. Toutes les unités de mesure sont métriques, sauf indication
    contraire.)
    

    TORONTO, le 4 sept. /CNW/ - La société Mines Agnico-Eagle Limitée
("Agnico-Eagle" ou la "Société") est heureuse de faire le point sur ses
récentes activités d'exploration au projet de Kittila dans le nord de la
Finlande, lesquelles ont permis d'accroître considérablement les ressources
présumées.
    Le récent programme à Kittila a permis d'ajouter 4,9 millions de tonnes
titrant 6,4 grammes par tonne (g/t)), soit 1 million d'onces, aux ressources
présumées. Le total des ressources minérales de Kittila s'établit maintenant
comme suit : réserves probables de 3 millions d'onces titrant 5,1 g/t et
provenant de 18,2 millions de tonnes; 5,4 millions de tonnes titrant 3 g/t,
soit 0,5 million d'onces, de ressources indiquées; et 15,7 million tonnes
titrant 4,34 g/t, ou 2,2 millions d'onces, de ressources présumées. Veuillez
consulter le tableau ci-joint pour obtenir les détails des réserves et
ressources totales de la Société, ainsi que les énoncés concernant
l'utilisation des mots "réserves" et "ressources".

    
    Voici les faits saillants des activités d'exploration :

    -  Ajout d'un million d'onces aux ressources aurifères présumées de
       Kittila.
    -  Ces nouvelles ressources aurifères confirment l'extension du gisement
       principal de Suuri jusqu'à une profondeur d'environ 1 100 m sous la
       surface (environ 300 m sous les réserves et ressources actuelles).
    -  La teneur des nouvelles ressources est de 26 % supérieure à celle des
       réserves aurifères actuelles.
    -  D'autres travaux de forage permettent de supposer que des extensions
       des zones Roura, Ketola et Etela sont possibles.
    

    "Nous sommes très encouragés par l'expansion rapide des réserves et des
ressources de Kittila depuis que nous avons effectué notre premier
investissement dans cette propriété en 2004. Les ressources aurifères, qui
étaient très petites au départ, ont connu une croissance impressionnante, et
une expansion supplémentaire, en profondeur et le long du filon, demeure tout
à fait envisageable", a déclaré Sean Boyd, vice-président du conseil et chef
de la direction. "Compte tenu de la croissance rapide des réserves et des
ressources, une étude de délimitation est en cours afin d'analyser les aspects
économiques d'un accroissement du taux de production prévu de la mine. Cette
étude devrait prendre fin pendant le premier trimestre de 2009", a ajouté M.
Boyd.
    La Société organise une visite de la mine de Kittila. Le départ se fera
de Toronto et de London, le 17 novembre 2008. L'avion nolisé ramènera les
participants à Toronto et à London le 19 novembre au matin. Les analystes et
les investisseurs institutionnels qui souhaitent être du voyage doivent
communiquer avec Hazel Winchester, à hwinchester@agnico-eagle.com, dès que
possible, car le nombre de places est limité.
    Agnico-Eagle prévoit faire le point sur ses activités d'exploration à
Pinos Altos, au Mexique, et à Meadowbank, au Canada, dans les prochains mois.

    Les travaux d'exploration se poursuivent sur l'extension en profondeur
    des zones principales à Kittila

    Les travaux d'exploration réalisés à Kittila, dans le nord de la
Finlande, projet de mine détenu en propriété exclusive par la Société, ont
permis de définir en profondeur une ressource aurifère plus grande et d'une
teneur plus élevée. Le programme d'exploration de 2008 vise principalement à
définir les réserves et ressources actuelles et à rechercher des extensions du
gisement en profondeur et le long du filon. En tout, six foreuses au diamant,
dont une souterraine, sont maintenant en activité sur la propriété visée par
le bail minier de Kittila. Deux foreuses sont affectées au programme
d'expansion en profondeur et les quatre autres, dont la foreuse souterraine,
au programme dont l'objectif est la conversion des ressources en réserves.
    A la fin de juillet, 79 sondages avaient été réalisés sur plus de 29 200
m, ce qui comprend 37 trous de forage de conversion (sur environ 14 000 m) et
21 trous d'exploration des ressources (constituant une carotte de sondage de
presque 13 400 m). Par ailleurs, les activités d'exploration se poursuivent à
l'extérieur du territoire visé par le bail minier de Kittila, le long de la
tendance aurifère de 15 km de Suurikuusikko.

    http://www.agnico-eagle.com/files/KittilaSurfacePlan_3Sept08.pdf

    Les travaux d'exploration sur la zone Suuri permettent de définir la
    lentille Est en profondeur

    Depuis mai 2007, lorsque la Société a annoncé avoir détecté deux
intersections profondes dans la zone principale de Suuri à Kittila, les
activités d'exploration ont permis d'étendre l'enveloppe de la ressource en
profondeur et le long du filon. Les travaux de forage au diamant ont
actuellement délimité la lentille Est de la zone Suuri jusqu'à une profondeur
de 1 100 m et augmenté sa longueur totale dans un axe nord-sud à une
profondeur d'environ 1 000 m. La zone Suuri, qui renferme près de 75 % des
réserves d'or probables actuelles de Kittila (60 % des ressources), se compose
d'au moins trois lentilles, appelées Est, Centre et Ouest. Jusqu'à maintenant,
seule la lentille Est a été évaluée d'une manière significative par des
travaux d'exploration en profondeur.
    Compte tenu des résultats actuels du programme de forage (en date du 31
juillet 2008), la Société estime que la lentille Est de la zone Suuri renferme
des ressources présumées supplémentaires totalisant 4,9 millions de tonnes
titrant 6,4 g/t (soit un million d'onces d'or) à une profondeur de 800 m à 1
100 m. Le total des ressources présumées à Kittila se chiffre maintenant à
15,7 millions de tonnes titrant 4,2 g/t (soit 2,2 millions d'onces d'or). Les
estimations communiquées en février 2008 concernant les ressources et réserves
minérales du gisement de Kittila étaient limitées à une profondeur de 800 m.

    
    Le tableau suivant présente toutes les réserves et ressources aurifères
    de Kittila.

    -------------------------------------------------------------------------
    Catégorie et zone                    Au       Au               Tonnes
                                         (g/t)    (en milliers     (en
                                                  d'onces)         milliers)
    -------------------------------------------------------------------------
    Réserves minérales probables
    -------------------------------------------------------------------------
    Exploitation à ciel ouvert           5,43     727              4 169
    -------------------------------------------------------------------------
    Exploitation souterraine             5,03     2 268            14 036
    -------------------------------------------------------------------------
    Total - Réserves probables           5,12     2 996            18 205
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
    Catégorie et zone                    Au       Au               Tonnes
                                         (g/t)    (en milliers     (en
                                                  d'onces)         milliers)
    -------------------------------------------------------------------------
    Ressources minérales indiquées       3,03     527              5 416
    -------------------------------------------------------------------------
    Total - Ressources indiquées         3,03     527              5 416
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
    Catégorie et zone                    Au       Au               Tonnes
                                         (g/t)    (en milliers     (en
                                                  d'onces)         milliers)
    -------------------------------------------------------------------------
    Ressources minérales présumées
    -------------------------------------------------------------------------
    Kittila (de 0 m à 800 m)             3,39     1 181            10 832
    -------------------------------------------------------------------------
    Ressources en profondeur de
     Suuri(*) (de 800 m à 1 100 m)       6,43     1 013             4 904
    -------------------------------------------------------------------------
    Total - Ressources présumées         4,34     2 195            15 736
    -------------------------------------------------------------------------

    Les tonnages et les quantités de métaux indiqués dans les tableaux du
    présent communiqué ont été arrondis au millier le plus près. Les réserves
    ne constituent pas un sous-ensemble des ressources.
    (*) Les données concernant les ressources en profondeur de Suuri étaient
        valides au 31 juillet 2008. Toutes les autres données étaient valides
        au 31 décembre 2007.
    

    En profondeur, la lentille Est serait formée de jusqu'à deux horizons
minéralisés quasi parallèles et rapprochés (une distance de 5 à 30 m les
sépare) qui ont un pendage abrupt (de 70 à 80 degrés) vers l'est et qui se
rejoignent à certains endroits pour former une lentille plus épaisse. Par
exemple, le trou SUU8001B a récemment croisé deux horizons, qui englobent la
lentille Est à une profondeur d'environ 800 m et qui ont révélé des teneurs
respectives de 4,4 g/t d'or sur 3,4 m et 5,4 g/t d'or sur 3,9 m. De la même
manière, le trou SUU8003 a lui aussi croisé récemment deux horizons, au sein
de la lentille Est et à une profondeur d'environ 750 m, qui ont révélé des
teneurs respectives de 2,9 g/t d'or sur 3,2 m et 8,1 g/t d'or sur 11,6 m. Le
trou SUBH07003, dont les résultats ont déjà été publiés, est un exemple
d'horizons qui se combinent pour former une lentille épaisse titrant 8,3 g/t
d'or sur 15,1 m.
    Ces nouvelles ressources ne tiennent pas compte des résultats de la
nouvelle lentille, de type Centre, qui se trouve immédiatement à l'ouest, ni
des plus récents résultats de la zone centrale de Roura en profondeur. Cette
nouvelle minéralisation sera analysée plus en détail dans les prochains
paragraphes.

    
    -------------------------------------------------------------------------
                                 Largeur
    Trou de                       réelle
    de forage       Lentille         (m)        De (m)        A (m)  Or (g/t)
    -------------------------------------------------------------------------
    Zone Suuri
    -------------------------------------------------------------------------
    SUU07019            Est        2,90        978,00       984,00      1,07
    -------------------------------------------------------------------------
    et                  Est        3,90      1 005,00     1 013,00      4,69
    -------------------------------------------------------------------------
    SUU08001B           Est        3,90        891,00       897,70      5,39
    -------------------------------------------------------------------------
    et                  Est        3,40        914,00       919,80      4,36
    -------------------------------------------------------------------------
    et               Centre       16,60        953,00       980,00      6,30
    -------------------------------------------------------------------------
    SUU08003            Est        3,20        844,25       849,00      2,86
    -------------------------------------------------------------------------
    et                  Est       11,60        856,00       873,00      8,08
    -------------------------------------------------------------------------
    SUU08003         Centre        3,20        891,00       895,65      4,21
    -------------------------------------------------------------------------
    Zone
    centrale
    de Roura
    -------------------------------------------------------------------------
    ROU07010          ROURA        7,60      1 011,50     1 029,00      4,64
    -------------------------------------------------------------------------
    ROU08001          ROURA        47,5        1013,0     1 092,85      2,16
    -------------------------------------------------------------------------
    incluant          ROURA        3,00      1 013,00     1 018,50      8,30
    -------------------------------------------------------------------------
    et                ROURA        3,90      1 026,00     1 033,00      4,17
    -------------------------------------------------------------------------
    et                ROURA        6,30      1 049,00     1 056,70      5,43
    -------------------------------------------------------------------------
    et                ROURA        2,40      1 089,00     1 092,85     11,30
    -------------------------------------------------------------------------
    

    http://www.agnico-eagle.com/files/KittilaLongSection_3Sept08.pdf

    Découverte potentielle d'une lentille centrale dans la zone Suuri en
    profondeur

    Une nouvelle lentille, située dans la zone Suuri en profondeur et pouvant
contenir des teneurs plus élevées et des épaisseurs plus importantes, a été
repérée à une distance de 20 à 100 m à l'ouest de la lentille Est à des
profondeurs de plus de 600 m. L'interprétation des résultats des récentes
activités de forage en profondeur et des intersections précédentes commence à
donner une meilleure idée de sa forme. La nouvelle lentille, qui pourrait être
équivalente à la lentille Centre généralement croisée dans la zone Suuri à des
profondeurs moins importantes, est aussi quasiment parallèle à la zone Est et
située à l'ouest de celle-ci. Le meilleur point d'intersection dans le trou
SUU08001B titrait 6,3 g/t d'or sur 16,6 m à une profondeur approximative de
850 m. Bien que d'autres sondages soient nécessaires pour estimer de manière
plus sûre les ressources de cette lentille, cette cible mérite de faire
l'objet d'une exploration plus poussée. D'autres travaux de forage doivent
encore avoir lieu en 2008 afin d'évaluer la présence des lentilles Centre et
Ouest encore peu sondées par des forages en profondeur.

    http://www.agnico-eagle.com/files/KittilaCrossSection_3Sept08.pdf

    Les intersections sous la zone Roura en profondeur semblent indiquer la
    continuité du filon

    Les récents sondages semblent révéler l'extension en aval-pendage de la
zone Roura à des profondeurs de presque 1 000 m alors que la limite connue
était jusqu'à maintenant d'environ 600 m. Cette zone est située à quelque 300
m au nord de la zone principale de Suuri en profondeur.
    Les réserves probables de la zone centrale de Roura, qui représentent
environ 15 % des réserves actuelles du gisement de Kittila (10 % des
ressources), sont maintenant définies jusqu'à une profondeur d'environ 500 m.
    Les trous ROU07010 et ROU08001 ont croisé une minéralisation aurifère qui
constitue peut-être le prolongement en aval-pendage de la zone Roura ou celui
de la zone principale de Suuri. Le trou ROU07010 croise la minéralisation de
Roura à une profondeur de presque 950 m et révèle une teneur de 4,6 g/t d'or
sur 7,6 m. Le trou ROU08001 a croisé la zone Roura à environ 150 m au nord du
trou ROU07010 et à une profondeur de 1 000 m, révélant une zone de 80 m
d'épaisseur de roches altérées et de sulfures minéralisés. Ce point
d'intersection a révélé quatre intervalles minéralisés titrant entre 4 g/t et
11 g/t d'or sur des épaisseurs de 2,5 m à 6 m. Dans l'ensemble, ce point
d'intersection titre 2,2 g/t d'or sur une largeur réelle de 47,5 m. On observe
également un tel épaississement des zones de minéralisation et d'altération
dans la zone centrale de Roura à des profondeurs moins importantes où
l'épaisseur des réserves exploitables peut atteindre de 20 m à 25 m, ce qui
laisse supposer que l'intersection de Roura en profondeur dans l'axe sud-nord
pourrait révéler des zones plus épaisses contenant une minéralisation à plus
forte teneur. Actuellement, la zone en profondeur fait environ 250 m en
direction longitudinale et elle demeure ouverte à l'est et en profondeur.
Exception faite d'une petite interruption entre Suuri et la zone centrale de
Roura, l'étendue longitudinale de l'ensemble des gisements est de 1,5 km
approximativement.
    Les activités d'exploration de suivi qui devraient avoir lieu dans ce
secteur viseront l'ajout de ressources supplémentaires à Kittila d'ici la fin
de l'année. Ces trous démontrent que la structure aurifère demeure forte en
profondeur et qu'elle pourrait encore être élargie.

    Une nouvelle minéralisation a été définie au sud de la zone principale de
    Suuri

    Immédiatement au sud de la zone Suuri, les travaux d'exploration se
poursuivent également afin de donner suite aux résultats précédents du trou
SUBH06106 (5,5 g/t d'or sur 4,9 m), que l'on croit être une extension en
profondeur des corps minéralisés de Ketola et d'Etela, ou une extension de la
zone Suuri.
    Les zones Ketola et Etela, qui feront l'objet d'une exploitation à ciel
ouvert, couvrent une surface relativement petite (elles représentent seulement
5 % des réserves et des ressources) et ont été explorées par une foreuse au
diamant le long de l'horizon de la zone Ouest à des profondeurs de 250 m à 400
m environ. Les connaissances concernant Kittila et la présence d'intersections
aurifères, comme celle du trou SUH6016, justifient la réalisation d'un
programme pour évaluer le potentiel souterrain des zones situées le long de
l'horizon de la zone Ouest, de même que les horizons des zones Centre et Est
sur une étendue longitudinale de 1 m à 1,5 m sur le territoire visé par le
bail minier de Kittila.
    Actuellement, sur les cinq kilomètres du secteur visé par le bail minier
et à l'exception des zones Suuri et Roura (environ 1,5 km de l'étendue
longitudinale totale), la structure n'a été évaluée que jusqu'à une profondeur
de 400 m.

    Le point sur le projet Kittila

    La Société est heureuse d'annoncer que, malgré certains retards dans la
livraison du matériel et une pénurie de main-d'oeuvre dans le secteur de la
construction en Finlande, elle a réalisé des progrès considérables au cours de
l'été, notamment en ce qui a trait aux installations initiales de l'usine de
traitement (concasseur, trémie à minerai, aire de broyage et section de
flottation), lesquelles sont à toutes fins utiles terminées. Les circuits de
lixiviation et de flottation sont eux aussi terminés pour l'essentiel. Il faut
encore installer la tuyauterie de l'autoclave et de la raffinerie. Tous les
matériaux nécessaires à l'achèvement de ces circuits ont été livrés au
chantier.
    La Société prévoit que, d'ici la fin septembre, les premières
installations du circuit seront mises en service et commenceront à produire un
concentré d'or. Le concentré sera mis en stock avant d'être traité lorsque
l'autoclave sera prêt. La mise en service et la préparation de l'autoclave
auront lieu au début du mois d'octobre. Le processus devrait prendre environ 5
semaines, et la production de métaux aurifères débutera en novembre.
    A la mine Kittila, 155 000 tonnes de minerai provenant du puits à ciel
ouvert et titrant 4,7 g/t sont actuellement stockées. La Société prévoit
ajouter 70 000 tonnes au minerai stocké avant la fin de l'année, ce qui
fournira une quantité amplement suffisante de minerai pour alimenter l'usine
de concentration afin de réaliser la production prévue pour 2008.
    Agnico-Eagle a décidé d'effectuer les travaux d'exploitation minière à
Kittila au début du quatrième trimestre plutôt que de faire appel à des
entrepreneurs comme le prévoyait le plan précédent. La Société éliminera ainsi
les frais d'impartition et aura, par conséquent, une plus grande mainmise sur
ses résultats et les coûts de la mine dorénavant.
    L'exploitation à ciel ouvert a produit des résultats positifs jusqu'à
maintenant. Le taux de récupération du minerai est plus élevé que ce qui avait
été projeté dans l'étude de faisabilité, et la dilution est inférieure au taux
prévu de 15 %. Ainsi, la teneur fondée sur l'échantillonnage des
morts-terrains pourrait être plus importante que ce qui avait été prévu dans
le modèle des réserves pour 2007. Compte tenu de la dilution plus faible et du
succès rencontré par les activités d'exploitation minière sélectives, la
Société est en train de stocker la minéralisation satellite qui n'avait pas
été prise en compte dans le modèle initial des réserves du puits à ciel
ouvert.
    En tout, des forages totalisant 3,9 km ont été effectués dans le cadre du
programme de mise en valeur souterraine. L'accès souterrain facilitera la
conversion en réserves des ressources de la zone Roura, en plus de permettre
de définir la zone principale de Suuri aux fins de la production. Comme c'est
le cas pour l'exploitation à ciel ouvert, Agnico-Eagle prendra en charge
d'autres tâches liées à la mise en valeur souterraine qu'elle avait confiées à
des entrepreneurs, ce qui lui assurera une main-d'oeuvre plus stable et une
meilleure gestion des frais de mise en valeur.

    Nomination d'une directrice générale

    Agnico-Eagle est heureuse d'annoncer la promotion de Mme Carol Plummer au
poste de directrice générale de la mine Kittila. Mme Plummer, titulaire d'un
diplôme en génie minier comptant plus de 20 années d'expérience dans le
secteur minier, était auparavant surintendante de la mine LaRonde et, jusqu'à
tout récemment, directrice de la mine Lapa. Elle veillera à l'expansion
soutenue de la mine Kittila et s'occupera de l'étude portant sur son
expansion.
    Mme Plummer remplace Heino Alaniska qui a annoncé son départ à la
retraite. M. Alaniska travaillait à la mine Kittila depuis l'époque où
celle-ci n'était qu'un projet d'exploration de Riddarhyttan Resources AB.
Agnico-Eagle tient à remercier M. Alaniska de sa contribution à la mise en
valeur de la zone Suuri, qui constitue maintenant un des plus importants
gisements d'or d'Europe, et la Société lui offre tous ses voeux de bonheur
pour une retraite bien méritée.

    Agnico-Eagle

    Agnico-Eagle est un producteur d'or canadien établi de longue date. La
Société exerce des activités d'exploitation au Québec, ainsi que des activités
d'exploration et de mise en valeur au Canada, en Finlande, au Mexique et aux
Etats-Unis. La mine LaRonde d'Agnico-Eagle est le plus important gisement
aurifère au Canada pour ce qui est des réserves. La Société est en mesure de
profiter pleinement des variations du cours de l'or en raison de sa décision
de ne pas vendre d'or à terme. La Société a versé un dividende en espèces pour
chacune des 26 dernières années.

    Enoncés prospectifs

    Les renseignements contenus dans le présent communiqué ont été rédigés en
date du 3 septembre 2008. Certains des énoncés de ce communiqué sont des
"énoncés prospectifs" au sens de la Private Securities Litigation Reform Act
de 1995 des Etats-Unis et des lois provinciales régissant la vente des valeurs
mobilières au Canada. Dans ce document, les mots "anticiper", "s'attendre à",
"estimer", "prévoir", "prévu", "probablement", les verbes au futur et d'autres
expressions semblables servent à désigner les énoncés ou les renseignements
prospectifs.
    De tels énoncés incluent, mais sans s'y limiter, les estimations de la
Société en ce qui a trait à la production, notamment les estimations
concernant les teneurs du minerai, la production de métaux, les dates de mise
en service des mines, la durée de vie des mines, la production réelle, les
dépenses d'exploration et les dépenses en immobilisations prévues, ce qui
inclut les coûts et les autres estimations sur lesquelles ces projections sont
fondées, ainsi que l'objectif de la Société visant l'augmentation de ses
réserves et ressources minérales. Ces énoncés reflètent le point de vue de la
Société au moment de la préparation du présent communiqué et ils sont
assujettis à certains risques, incertitudes et hypothèses. Les énoncés
prospectifs sont nécessairement fondés sur un certain nombre de facteurs et
d'hypothèses qui, tout en étant considérés comme raisonnables par Agnico-Eagle
à la date à laquelle ils sont formulés, sont par nature assujettis à
d'importants impondérables et incertitudes d'ordre commercial, économique et
concurrentiel. Les facteurs et les hypothèses formulés par d'Agnico-Eagle et
contenus dans le présent communiqué, qui pourraient se révéler inexacts,
comprennent, sans s'y limiter, les hypothèses susmentionnées. La Société
suppose également : qu'aucune perturbation importante de ses activités ne se
produira, qu'il s'agisse d'interruptions de travail, de ruptures dans
l'approvisionnement, de dommages matériels, d'événements naturels, de
changements politiques, d'émission de titres ou autres; que l'octroi de
permis, la mise en valeur et l'expansion de chacun des projets d'Agnico-Eagle
se dérouleront conformément aux attentes actuelles et que Agnico-Eagle ne
modifiera pas les plans de mise en valeur de ces projets; que les taux de
change applicables resteront sensiblement les mêmes que les taux actuels ou
ceux indiqués dans le formulaire 20-F de la Société dont il est question plus
bas; que les prix de l'or, de l'argent, du zinc et du cuivre seront conformes
aux attentes d'Agnico-Eagle; que les prix des principaux éléments liés à
l'exploitation et à la construction, notamment les coûts de la main-d'oeuvre,
demeureront conformes aux attentes actuelles d'Agnico-Eagle; que la production
répondra aux attentes; que les estimations actuelles d'Agnico-Eagle en ce qui
a trait aux ressources et aux réserves minérales, aux teneurs et aux taux de
récupération du minerai sont exactes; qu'il n'y aura aucun retard important
dans la réalisation des projets de mise en valeur actuels, et qu'il n'y aura
pas de changements significatifs dans les systèmes actuels d'imposition et de
réglementation. De nombreux facteurs, connus et inconnus, pourraient entraîner
une différence importante entre les résultats réels et ceux exprimés ou
sous-entendus par ces énoncés prospectifs. Ces risques comprennent notamment,
mais sans s'y limiter, la volatilité des prix de l'or et des autres métaux;
l'incertitude des estimations concernant les réserves et les ressources
minérales, de même que les teneurs et les taux de récupération du minerai;
l'incertitude entourant la production future, les retards dans la livraison et
l'installation de l'équipement; les dépenses en immobilisations et les autres
coûts; les fluctuations monétaires; le financement des autres besoins en
capitaux; le coût des programmes d'exploration et de mise en valeur; les
risques miniers; les risques associés aux activités internationales; la
réglementation gouvernementale et environnementale; la volatilité du cours des
actions de la Société; ainsi que les risques associés aux stratégies de la
Société en matière d'instruments dérivés sur les sous-produits métalliques.
Pour obtenir plus de précisions au sujet de ces risques et facteurs, veuillez
vous reporter à la notice annuelle et au rapport annuel sur formulaire 20-F de
la Société pour l'exercice terminé le 31 décembre 2007, de même qu'aux autres
rapports déposés par la Société auprès des Autorités canadiennes en valeurs
mobilières et de la Securities and Exchange Commission des Etats-Unis ("SEC").
A moins que la loi ne l'exige, la Société n'entend pas mettre à jour ces
énoncés prospectifs et elle n'assume aucune obligation à cet égard. Par
conséquent, la Société tient à aviser les lecteurs de ne pas se fier outre
mesure aux énoncés prospectifs. Certains des énoncés prospectifs
susmentionnés, principalement ceux formulés au sujet des projets, sont fondés
sur les opinions préliminaires de la Société en ce qui a trait, notamment, à
la teneur, au tonnage, au traitement, aux méthodes d'exploitation minière, aux
dépenses en immobilisations, au total des coûts au comptant, aux coûts liés
aux sites miniers et à l'emplacement des infrastructures de surface. Les
décisions finales et les résultats réels pourraient être sensiblement
différents de ce qui est actuellement envisagé.

    Remarques destinées aux investisseurs concernant l'utilisation du mot
    "ressources"

    Mise en garde à l'intention des investisseurs au sujet des estimations
    concernant les ressources mesurées et indiquées.

    Dans le présent communiqué, on peut retrouver les termes "ressources
mesurées" et "ressources indiquées". La Société avise les investisseurs que,
bien que reconnus et exigés par les organismes canadiens de réglementation,
ces termes ne sont pas reconnus par la SEC des Etats-Unis. Les investisseurs
sont priés de ne pas tenir pour acquis que les gisements minéraux appartenant
à ces catégories seront convertis en réserves, que ce soit en tout ou en
partie.

    Mise en garde à l'intention des investisseurs au sujet des estimations
    concernant les ressources présumées

    Dans le présent communiqué, le terme "ressources présumées" peut
également être utilisé. La Société avise les investisseurs que, bien que
reconnu et exigé par les organismes canadiens de réglementation, ce terme
n'est pas reconnu par la SEC des Etats-Unis. Les "ressources présumées" sont
associées à un haut degré d'incertitude quant à leur existence réelle et à la
faisabilité économique et juridique de leur mise en valeur. On ne peut tenir
pour acquis que les ressources minérales présumées seront éventuellement
reclassées dans une catégorie supérieure, que ce soit en tout ou en partie. En
vertu de la réglementation canadienne, les estimations concernant les
ressources minérales présumées ne peuvent constituer la base d'une étude de
faisabilité ou de préfaisabilité, sauf en de rares cas. Les investisseurs sont
priés de ne pas tenir pour acquis que les ressources présumées existent
réellement ou qu'elles sont économiquement ou légalement exploitables, et ce,
en tout ou en partie.

    Données scientifiques et techniques

    La société Mines Agnico-Eagle Limitée communique ces estimations de
ressources et de réserves minérales conformément aux lignes directrices de
l'ICM relatives à l'estimation, à la classification et à la divulgation des
ressources et des réserves.

    Mise en garde à l'intention des investisseurs des Etats-Unis - La SEC
permet aux sociétés minières des Etats-Unis de ne divulguer, dans les
documents qu'elles déposent auprès d'elle, que les gisements minéraux qu'elles
peuvent économiquement et légalement extraire ou produire. La Société utilise
dans le présent communiqué certaines expressions, comme "ressources mesurées",
"ressources indiquées" et "ressources présumées", que la SEC, dans ses lignes
directrices, interdit formellement aux entreprises constituées aux Etats-Unis
d'inclure dans les documents qu'elles déposent auprès d'elle. Les
investisseurs des Etats-Unis sont priés de lire attentivement le formulaire
20-F de la Société, qu'ils peuvent se procurer en s'adressant à Agnico-Eagle
ou en consultant le site Web de la SEC à l'adresse http://sec.gov/edgar.shtml.
Il est nécessaire d'obtenir une étude de faisabilité "finale" ou "susceptible
d'un concours bancaire" pour se conformer aux exigences relatives à la mention
des réserves en vertu de l'Industry Guide 7 de la SEC. Les estimations ont été
calculées en fonction des moyennes des prix des métaux et des taux de change
des trois dernières années, conformément à l'Industry Guide 7. L'Industry
Guide 7 exige l'utilisation de prix qui reflètent la conjoncture économique au
moment du calcul des réserves, ce qui, selon le personnel de la SEC,
correspond au prix moyen des trois dernières années. Les hypothèses ayant
servi à estimer les réserves et les ressources minérales communiquées par la
Société le 15 février 2008 se fondent sur les prix moyens des trois dernières
années pour la période terminée le 31 décembre 2007, soit des prix de 583 $
l'once d'or, de 10,77 $ l'once d'argent, de 1,19 $ la livre de zinc et de 2,65
$ la livre de cuivre, ainsi que sur des taux de change de 1,14 entre les
dollars canadien et américain, de 1,29 entre le dollar américain et l'euro et
de 10,91 entre le peso mexicain et le dollar américain.
    Selon la Norme canadienne 43-101 ("NC 43-101") des Autorités canadiennes
en valeurs mobilières, les sociétés minières sont tenues de présenter les
données sur les réserves et les ressources en les classant dans les
sous-catégories suivantes : "réserves prouvées", "réserves probables",
"ressources mesurées", "ressources indiquées" et "ressources présumées". Les
ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n'ont aucune
viabilité économique démontrée.
    Les réserves minérales désignent la partie économiquement exploitable des
ressources minérales mesurées ou indiquées, démontrée par au moins une étude
de faisabilité préliminaire. Cette étude doit inclure les informations
adéquates relatives à l'exploitation minière, au traitement, à la métallurgie,
aux aspects économiques et aux autres facteurs pertinents démontrant qu'il est
possible, au moment de la rédaction du rapport, de justifier l'extraction
économique. Les réserves minérales comprennent les matériaux de dilution et
les provisions constituées pour les pertes qui risquent d'être subies pendant
l'exploitation. Les réserves minérales prouvées désignent la partie
économiquement exploitable des ressources minérales mesurées pour lesquelles
la quantité, la teneur ou la qualité, la densité, la forme et les
caractéristiques physiques sont si bien établies qu'on peut les estimer avec
suffisamment de confiance pour permettre l'application appropriée de
paramètres techniques et économiques pour soutenir la planification de la
production et l'évaluation de la viabilité économique du gisement. Les
réserves minérales probables désignent la partie économiquement exploitable
des ressources minérales indiquées pour lesquelles la quantité, la teneur ou
la qualité, la densité, la forme et les caractéristiques physiques peuvent
être estimées avec suffisamment de confiance pour permettre l'application
appropriée de paramètres techniques et économiques pour soutenir la
planification de la mine et l'évaluation de la viabilité économique du
gisement.
    Les ressources minérales sont des concentrations ou indices minéralisés
d'une substance naturelle solide présente au sein de la croûte terrestre ou
sur celle-ci, qu'il s'agisse d'une substance inorganique ou d'une substance
organique fossilisée, dont la forme, la quantité et la teneur ou la qualité
sont telles qu'elles présentent des perspectives raisonnables d'extraction
économique. L'emplacement, la quantité, la teneur, les caractéristiques
géologiques et la continuité des ressources minérales sont connus, estimés ou
interprétés à partir d'observations et de connaissances géologiques
spécifiques. Les ressources minérales mesurées désignent la partie des
ressources minérales dont la quantité et la teneur ou qualité, la densité, la
forme et les caractéristiques physiques peuvent être estimées avec
suffisamment de confiance pour permettre la mise en application appropriée de
paramètres techniques et économiques pour appuyer la planification de la mine
et l'évaluation de la viabilité économique du gisement. L'estimation est basée
sur des informations détaillées et fiables relatives à l'exploration, à
l'échantillonnage et aux essais, recueillies à l'aide de techniques
appropriées à partir d'emplacements tels des affleurements, des tranchées, des
puits, des travaux de mine et des sondages dont l'espacement est assez serré
pour confirmer à la fois la continuité de la géologie et des teneurs. Les
ressources minérales indiquées désignent la partie des ressources minérales
dont on peut estimer la quantité et la teneur ou qualité, la densité, la forme
et les caractéristiques physiques avec un niveau de confiance suffisant pour
permettre la mise en application appropriée de paramètres techniques et
économiques pour appuyer la planification minière et l'évaluation de la
viabilité économique du gisement. L'estimation est basée sur des informations
détaillées et fiables relatives à l'exploration et aux essais, recueillies à
l'aide de techniques appropriées à partir d'emplacements, tels des
affleurements, des tranchées, des puits, des travaux de mine et des sondages
dont l'espacement est assez serré pour donner lieu à une hypothèse raisonnable
sur la continuité de la géologie et des teneurs. Les ressources minérales
présumées désignent la partie des ressources minérales dont on peut estimer la
quantité et la teneur ou qualité sur la base d'évidences géologiques et d'un
échantillonnage restreint et dont on peut raisonnablement présumer, sans
toutefois la vérifier, la continuité de la géologie et des teneurs.
L'estimation est basée sur des informations et un échantillonnage restreints,
recueillis à l'aide de techniques appropriées à partir d'emplacements, tels
des affleurements, des tranchées, des puits, des travaux de mine et des
sondages. Les ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales
n'ont aucune viabilité économique démontrée.

    Les investisseurs sont priés de ne pas tenir pour acquis que les
ressources présumées existent réellement ou qu'elles sont économiquement ou
légalement exploitables, et ce, en tout ou en partie.

    Une étude de faisabilité est une étude exhaustive d'un gisement minéral
qui consiste à analyser en détail tous les facteurs géologiques, techniques,
juridiques, opérationnels, sociaux, environnementaux et tout autre facteur
pertinent pour fournir un fondement raisonnable à une institution financière
afin que celle-ci puisse prendre une décision finale quant au financement de
la mise en valeur du gisement en vue d'une production minière.
    Les réserves minérales présentées dans le présent document ne tiennent
pas compte des ressources minérales.
    Une personne qualifiée, Dyane Duquette, P.Geo., surintendante adjointe
des services techniques, était responsable de l'estimation des réserves et
ressources minérales du projet Goldex. Une description des hypothèses,
paramètres et méthodes clés utilisés pour estimer les ressources et réserves
minérales, ainsi que de tout autre point susceptible d'avoir une incidence
importante sur ces dernières, se trouve dans le rapport technique sur
l'estimation des ressources et réserves minérales pour le prolongement de
Goldex, lequel a été publié sur SEDAR le 27 octobre 2005. L'estimation était
valide en date du 31 décembre 2007.
    L'estimation des réserves et ressources minérales du projet de mine
Kittila a été préparée par Jyrki Korteniemi, surintendant de la géologie pour
le projet de Kittila, sous la supervision d'une personne qualifiée, à savoir
Marc Legault, P.Eng., vice-président à la mise en valeur des projets de la
Société. Les dates effectives des estimations sont le 31 décembre 2007 pour
les réserves et les ressources situées à une profondeur de moins de 800 m et
le 31 juillet 2008, pour les ressources se trouvant à plus de 800 m de
profondeur. La valeur limite minimale de la teneur en or ayant servi à
calculer les ressources minérales se situait entre 1,5 g/t et 2,4 g/t pour
l'exploitation à ciel ouvert et souterraine, respectivement (exception faite
des estimations concernant les ressources se trouvant à une profondeur de plus
de 800 m). Les estimations concernant les ressources minérales situées à plus
de 800 m de profondeur sont fondées sur une valeur limite minimale de la
teneur en or de 3,2 g/t. La valeur limite minimale de la teneur en or ayant
servi à calculer les réserves minérales se situait entre 2 g/t et 3,2 g/t pour
l'exploitation à ciel ouvert et souterraine, respectivement. Les autres
paramètres, hypothèses et méthodes clés utilisés pour estimer les ressources
et les réserves minérales ne sont pas très différents de ce que l'on retrouve
dans le rapport technique sur le projet Suurikuusikko (qui est maintenant le
projet de mine Kittila) qui a été publié sur SEDAR le 14 mars 2006. Parmi les
enjeux connus liés à l'environnement, à l'émission de permis, à des
considérations juridiques, aux titres de propriété, à la fiscalité, au climat
sociopolitique, à la commercialisation ou à d'autres sujets pertinents, aucun
ne risque d'influencer de manière notable les ressources et réserves minérales
de Kittila.
    La personne qualifiée responsable de l'estimation des ressources et
réserves minérales de Lapa est Normand Bédard, P.Geo., surintendant de la
géologie pour le projet minier Lapa. Une teneur limite de 3,7 g/t à 4,9 g/t
d'or, selon la catégorie, a été utilisée pour calculer les ressources
minérales, alors qu'une teneur limite de 4,8 g/t d'or a servi à calculer les
réserves de minerai exploitables. Une description des autres hypothèses,
paramètres et méthodes clés utilisés pour estimer les ressources et les
réserves minérales, ainsi que tout autre point susceptible d'avoir un effet
important sur ces éléments, se trouve dans le rapport technique sur le projet
aurifère Lapa qui a été publié sur SEDAR le 8 juin 2006. L'estimation était
valide en date du 31 décembre 2007.
    La personne qualifiée responsable de l'estimation des réserves et
ressources minérales de LaRonde est François Blanchet, Ing., surintendant de
la géologie pour la division LaRonde. L'estimation était valide en date du 31
décembre 2007. Une valeur limite de 51 $ CA à 55 $ CA la tonne, selon la
catégorie et le secteur, a servi à calculer les ressources minérales, alors
qu'une valeur limite de 61 $ CA à 73 $ CA la tonne, selon la zone minière, a
été utilisée pour calculer les réserves de minerai exploitables. Les autres
paramètres, hypothèses et méthodes clés utilisés pour estimer les ressources
et les réserves minérales ne sont pas très différents de ce que l'on retrouve
dans le rapport technique préparé par Guy Gosselin, P.Geo., qui a été publié
sur SEDAR le 23 mars 2005. Les éléments qui pourraient avoir une incidence
notable sur les ressources et réserves minérales de LaRonde sont énumérés dans
le même rapport technique.
    La personne qualifiée responsable de l'estimation des ressources
minérales de Meadowbank est Daniel Doucet, ingénieur principal en géologie du
groupe des services techniques de la société, bureau régional de l'Abitibi.
L'estimation était valide en date du 31 décembre 2007. Une teneur limite de
0,8 g/t à 1,1 g/t d'or, selon le secteur, a été utilisée pour calculer les
ressources minérales, alors qu'une teneur limite de 1,5 g/t a servi à calculer
les réserves de minerai exploitables. Exception faite des différences
concernant les teneurs limites ayant servi au calcul des ressources et des
réserves, les autres paramètres, hypothèses et méthodes clés utilisés pour
estimer les ressources minérales sont essentiellement les mêmes que dans le
rapport technique publié par Cumberland Resources Ltd. sur SEDAR le 31 mars
2005. Les éléments qui pourraient avoir une incidence notable sur les
ressources et réserves minérales de Meadowbank sont énumérés dans le même
rapport technique.
    La personne qualifiée responsable de l'estimation des ressources et
réserves minérales de Pinos Altos est Daniel Doucet, ingénieur principal en
géologie du groupe des services techniques de la Société, bureau régional de
l'Abitibi. L'estimation était valide en date du 31 décembre 2007. La valeur
limite ayant servi à calculer les ressources minérales se situait entre 4,56 $
et 28,50 $ la tonne pour l'exploitation à ciel ouvert et souterraine,
respectivement. Une valeur limite de 6,08 $ à 18,69 $ la tonne a servi à
calculer les réserves traitées par lixiviation en tas et les réserves de
minerai broyé, respectivement, alors qu'une valeur limite de 38 $ la tonne a
été utilisée pour calculer les réserves de minerai exploitables du gisement
souterrain. Exception faite des différences concernant les teneurs limites
ayant servi au calcul des ressources et des réserves, les autres paramètres,
hypothèses et méthodes clés utilisés pour estimer les ressources minérales
sont essentiellement les mêmes que dans le rapport technique publié sur SEDAR
le 24 septembre 2007. Les éléments qui pourraient avoir une incidence notable
sur les ressources et réserves minérales de Pinos Altos sont énumérés dans le
même rapport technique.
    La préparation des résultats d'exploration de Kittila a été supervisée
par une personne qualifiée, à savoir Marc Legault, P.Eng., vice-président à la
mise en valeur des projets de la Société. L'information requise pour
l'exploration de Kittila, qui est détaillée aux articles 3.2 et 3.3 de la
Norme canadienne 43-101 des Autorités canadiennes en valeurs mobilières, peut
être consultée dans le rapport technique publié sur SEDAR le 14 mars 2006.


    
    Données détaillées sur les réserves et les ressources minérales - 31
    décembre 2007

    -------------------------------------------------------------------------
    Catégorie      Au         Ag       Cu     Zn      Au
    et zone      (g/t)      (g/t)      (%)    (%)    (en             Tonnes
                                                   milliers           (en
                                                   d'onces)         milliers)
    -------------------------------------------------------------------------
    Réserves
     minérales
     prouvées
    -------------------------------------------------------------------------
    Goldex        2,23                                18                 250
    -------------------------------------------------------------------------
    Lapa         10,65                                 1                 2,8
    -------------------------------------------------------------------------
    LaRonde       2,77     73,80     0,33   3,81     416               4 672
    -------------------------------------------------------------------------
    Sous-total
     - Réserves
     minérales
     prouvées     2,75                               435               4 924
    -------------------------------------------------------------------------
    Réserves
     minérales
     probables
    -------------------------------------------------------------------------
    Goldex        2,20                             1 616              22 849
    -------------------------------------------------------------------------
    Kittila       5,12                             2 996              18 205
    -------------------------------------------------------------------------
    Lapa          8,86                             1 070               3 756
    -------------------------------------------------------------------------
    LaRonde       4,67     34,61     0,30   1,67   4 542              30 225
    -------------------------------------------------------------------------
    Meadowbank    3,67                             3 453              29 261
    -------------------------------------------------------------------------
    Pinos Altos   3,21     92,21                   2 547              24 657
    -------------------------------------------------------------------------
    Sous-total
     - Réserves
     minérales
     probables    3,91                            16 224             128 952
    -------------------------------------------------------------------------
    Total -
     Réserves
     minérales
     prouvées et
     probables    3,87                            16 659             133 877
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
    Catégorie      Au         Ag       Cu     Zn                      Tonnes
    et zone      (g/t)      (g/t)      (%)    (%)                      (en
                                                                    milliers)
    -------------------------------------------------------------------------
    Ressources
     minérales
     indiquées
    -------------------------------------------------------------------------
    Bousquet      5,63                                                 1 704
    -------------------------------------------------------------------------
    Ellison       5,68                                                   415
    -------------------------------------------------------------------------
    Goldex        2,75                                                   304
    -------------------------------------------------------------------------
    Kittila       3,03                                                 5 416
    -------------------------------------------------------------------------
    Lapa          4,48                                                   865
    -------------------------------------------------------------------------
    LaRonde       2,14     25,33     0,14   1,70                       5 643
    -------------------------------------------------------------------------
    Meadowbank    2,30                                                14 582
    -------------------------------------------------------------------------
    Pinos Altos   1,36     49,88                                       6 182
    -------------------------------------------------------------------------
    Total -
     Ressources
     indiquées    2,48                                                35 111
    -------------------------------------------------------------------------
    Les tonnages et les quantités de métaux indiqués dans les tableaux du
    présent communiqué ont été arrondis au millier le plus près.
    Les réserves ne constituent pas un sous-ensemble des ressources.


    -------------------------------------------------------------------------
    Catégorie      Au         Ag       Cu     Zn                      Tonnes
    et zone      (g/t)      (g/t)      (%)    (%)                      (en
                                                                    milliers)
    -------------------------------------------------------------------------
    Ressources
     minérales
     présumées
    -------------------------------------------------------------------------
    Bousquet      7,45                                                 1 667
    -------------------------------------------------------------------------
    Ellison       5,81                                                   786
    -------------------------------------------------------------------------
    Goldex        2,35                                                11 889
    -------------------------------------------------------------------------
    Kittila       4,34                                                15 736
    -------------------------------------------------------------------------
    Lapa          8,96                                                   759
    -------------------------------------------------------------------------
    LaRonde       6,26     22,65     0,47   1,07                       4 723
    -------------------------------------------------------------------------
    Meadowbank    3,49                                                 3 434
    -------------------------------------------------------------------------
    Pinos Altos   1,44     24,08                                      12 237
    -------------------------------------------------------------------------
    Total -
     Ressources
     présumées    3,50                                                51 231
    -------------------------------------------------------------------------
    





Renseignements :

Renseignements: David Smith, vice-président, relations avec les
investisseurs, (416) 947-1212


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.