Agnico-Eagle annonce ses prévisions d'exploitation annuelles, un 28e
dividende annuel en espèces consécutif et la tenue d'une séance spécialisée à
l'hôtel King Edward de Toronto le 17 décembre

Symbole boursier : AEM aux bourses de New York et de Toronto

(Tous les montants sont en dollars américains, sauf indication contraire)

TORONTO, le 16 déc. /CNW/ - Mines Agnico-Eagle Limitée ("Agnico-Eagle" ou la "Société") est heureuse d'annoncer que son conseil d'administration a approuvé le versement d'un dividende en espèces de 0,18 $ par action ordinaire. Le dividende sera versé le 26 mars 2010 aux actionnaires dûment inscrits en date du 12 mars 2010. Agnico-Eagle déclare ainsi un dividende à ses actionnaires pour la 28e année de suite.

"Alors que nous achevons la dernière de nos cinq nouvelles mines, nous sommes prêts à doubler notre production aurifère en 2010", a déclaré Sean Boyd, vice-président du conseil et chef de la direction. "Par conséquent, nous entamons 2010 avec une capacité beaucoup plus grande qui permettra de générer des flux de trésorerie accrus par action. Nous sommes aussi en bonne position pour poursuivre la croissance de nos résultats grâce à notre solide bilan financier, à des possibilités d'expansion interne, à un accès amélioré pour forer nos gisements aurifères et à un programme d'exploration élargi", a ajouté M. Boyd.

    
    Voici les faits saillants du présent rapport d'entreprise :

    -   Un dividende de 0,18 $ par action en 2010. Déclaration d'un dividende
        pour la 28e année consécutive
    -   Annonce de la production commerciale à Pinos Altos depuis le 1er
        novembre 2009
    -   Les prévisions de production d'or payante(1) pour 2010 restent les
        mêmes, soit de 1,0 million à 1,1 million d'onces. Le total des coûts
        décaissés par once(2) devrait s'établir en moyenne à 399 $ en 2010.
    -   La société s'attend à une production aurifère annuelle moyenne de
        près de 1,4 million d'onces de 2011 à 2014 et à un total des coûts
        d'exploitation décaissés par once d'environ 393 $.
    -   Les possibilités d'exploration demeurent intactes avec environ 76 M$
        de dépenses d'exploration prévues au budget de 2010, comprenant 300
        kilomètres de forage.
    

Les analystes, les banquiers, les vendeurs et les investisseurs sont invités à assister à une mise à jour technique au sujet des mines et des projets de la Société le 17 décembre 2009 à l'hôtel King Edward de Toronto. La séance commencera à midi.

Par diffusion Web :

L'assemblée sera diffusée en direct, en mode audio, sur le site Web de la Société à l'adresse www.agnico-eagle.com.

Par téléphone :

Les personnes qui préfèrent écouter les exposés au téléphone, sont priées de composer le 416-644-3415 ou le 1-800-814-4860 (sans frais). Afin d'être certain de pouvoir prendre part à l'événement, veuillez appeler environ cinq minutes avant l'heure fixée.

Écoute de la version archivée :

Veuillez composer le 416-640-1917 ou le 1-877-289-8525 (sans frais), puis le code d'accès 4190782, suivi du carré.

Il sera possible d'écouter l'enregistrement de la conférence téléphonique à partir du jeudi 17 décembre 2009, à 13 h 30 (HE), jusqu'au jeudi 24 décembre 2009, à 23 h 59 (HE). La diffusion Web et les diapositives accompagnant l'exposé seront archivées pendant 180 jours sur le site Web.

Poursuite de la croissance de la production aurifère à de faibles coûts décaissés

La Société annonce ses prévisions en matière de production et de coûts pour les exercices 2010 à 2014. En 2010, la production d'or payante devrait s'établir entre 1,0 million et 1,1 million d'onces, en hausse de plus de 100 % par rapport au niveau prévu en 2009, car les six mines d'or de la Société devraient alors être toutes en phase de production commerciale. Le total des coûts décaissés par once devrait s'établir en moyenne à environ 399 $ en 2010.

Grâce à la mise en route et au démarrage de Meadowbank prévu en janvier 2010, ainsi qu'à l'expansion des mines Goldex et Creston Mascota qui devraient entrer en production en 2011, Agnico-Eagle est en bonne voie pour atteindre une production aurifère annuelle de près de 1,4 million d'onces de 2011 à 2014, avec un total des coûts décaissés par once estimé à 393 $ en moyenne.

Au cours du dernier exercice, des changements importants ont touché certains facteurs, lesquels continueront à l'avenir d'avoir une incidence sur le total des coûts décaissés par once par Agnico Eagle. Par exemple, le dollar canadien et l'euro se sont raffermis par rapport au dollar américain. Par ailleurs, on a noté récemment une escalade des coûts de main-d'œuvre, d'expédition et de transport. En outre, à Pinos Altos, l'accélération de la production ayant été plus lente que prévu, la Société s'attend à une production aurifère plus faible en 2010.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Production d'or
     payante estimative
     et total des coûts
     décaissés
     par once              2010       2011       2012       2013       2014
    -------------------------------------------------------------------------
    Production
     d'or payante
    LaRonde             179 700    172 100    208 200    283 100    328 600
    Meadowbank          299 900    347 300    390 400    433 300    455 600
    Goldex              164 000    166 800    175 000    169 500    164 800
    Lapa                115 600    118 500    118 400    116 500    118 300
    Kittila             147 100    151 500    153 200    166 100    159 500
    Pinos Altos         150 900    206 000    226 000    202 100    203 700
    Pinos Altos -
     Creston Mascota          -     60 700     52 300     40 900     36 100
                      -------------------------------------------------------
                      1 057 200  1 222 900  1 323 500  1 411 500  1 466 600
                      -------------------------------------------------------
    Total des coûts
     décaissés
     par once*
    LaRonde                 220 $      186 $      289 $      370 $      359 $
    Meadowbank              460        534        469        414        399
    Goldex                  318        307        332        342        329
    Lapa                    506        515        519        525        515
    Kittila                 502        541        515        497        525
    Pinos Altos             401        272        188        299        294
    Pinos Altos -
     Creston Mascota          -        322        344        423        493
                      -------------------------------------------------------
                            399 $      398 $      379 $      399 $      393 $
                      -------------------------------------------------------

    * Pour toutes les années, le total des coûts décaissés par once a été
        calculé en fonction des prix des métaux suivants et des taux de
        change (compte tenu des redevances, le cas échéant):

    -------------------------------------------------------------------------
                              Incidence d'une variation de 10 % dans les
                              hypothèses du scénario de référence sur le
    Hypothèses du scénario    total des coûts décaissés par once ($/once)
     de référence            ------------------------------------------------
                               2010      2011      2012      2013      2014
    -------------------------------------------------------------------------
    Argent ($/once)    14,00      7         8         8         4         3
    Zinc ($/lb)         0,82      6         5         4         1         1
    Cuivre ($/lb)       2,77      2         2         2         2         2
    $ CA/$ US           1,10     37        35        33        30        29
    $ US/Euro           1,40      7         6         6         6         6
    -------------------------------------------------------------------------
    

Principaux projets d'immobilisations presque terminés

Agnico-Eagle approche de la fin d'une importante phase de construction durant laquelle la Société a investi plus de 2 G$ depuis le début de 2007. La plupart des mines étant arrivées à une cadence stable de production, le reste des dépenses en immobilisations devrait être surtout consacré aux expansions.

Le bilan de la Société est suffisamment solide pour financer ces projets. Au 30 septembre 2009, le solde de trésorerie était d'environ 240 M$. En outre, la Société dispose de quelque 200 M$ au titre de ses facilités de crédit et elle prévoit générer d'importants flux de trésorerie d'exploitation en 2010.

Les dépenses en immobilisations devraient atteindre un total d'environ 463 M$ en 2010, ce qui inclut 376 M$ dans les mines, comme il est indiqué dans le tableau ci-dessous, et environ 50 M$ pour des dépenses capitalisées d'aménagement préalable à la production à Meadowbank. Se montrant prudente quant à la mise en service de Meadowbank, la Société estime dans ses prévisions que la production aurifère devrait commencer le 1er avril 2010. Cependant, la mise en service du broyeur reste fixée à janvier 2010. De plus, environ 36 M$ devraient être consacrés à des dépenses d'exploration capitalisées.

    
     Dépenses en                                        Budget d'exploration
     immobilisations en 2010                           ---------------------
                                                 Budget
                                            d'immobili-
                                               sations  Capitalisé  Dépenses

    LaRonde - Maintien                           28 039     3 472
    LaRonde - Prolongement en profondeur         64 872
    Goldex                                       13 785     3 376
    Lapa                                         28 175     3 237
    Meadowbank                                   95 300     6 352
    Kittila                                      57 315    16 262
    Pinos Altos                                  37 267     3 377
    Creston Mascota - construction               51 715
    Exploration préliminaire                                         38 949
    Développement d'entreprise et
     évaluation de projet                                             2 135
                                               -----------------------------
                                               -----------------------------
    Sous-total                                  376 468    36 076    40 084
    Coûts de mise en service capitalisés         50 000
                                               -----------------------------
    Total                                       426 468    36 076    40 084
                                               -----------------------------
                                               -----------------------------
    

Vous pouvez copier et coller le lien suivant dans le champ URL d'un navigateur Web pour obtenir de plus amples renseignements sur les dépenses en immobilisations par projet, par année.

http://www.agnico-eagle.com/files/EstimatedCapitalExpenditures_Dec09.pdf

En 2011, les dépenses en immobilisations devraient reculer à environ 178 M$. Ce montant comprend environ 50 M$ pour l'accélération des travaux de mise en valeur souterraine à Pinos Altos, à Kittila et au prolongement de LaRonde. Cette mise en valeur accélérée se traduira par une souplesse d'exploitation notable pendant les quelques prochaines années. En outre, un montant supplémentaire de 25 M$ sera consacré à l'amélioration de la piste d'atterrissage et des infrastructures du site à Meadowbank.

Au cours de 2011, la Société prévoit s'autofinancer puisqu'un important flux de trésorerie interne devrait alors être généré par la vente d'environ 2,3 millions d'onces d'or et de sous-produits métalliques.

Le budget des dépenses en immobilisations ne comprend pas les dépenses attendues pour les expansions éventuelles à Kittila, à Meadowbank et à Pinos Altos. Les études pour Meadowbank et Pinos Altos devraient être examinées en 2010 tandis que celle de Kittila devrait l'être au début de 2011. Le financement et des dates d'échéance plus précises seront présentés après l'examen de ces études. Selon les coûts et les échéanciers prévus initialement, Agnico-Eagle estime être en mesure de financer ces projets de croissance avec ses propres fonds.

Améliorations de l'exploitation en cours

Le tableau ci-joint présente l'état d'avancement de chacune des mines et de chacun des projets de la Société. Des améliorations notables sur le plan de l'exploitation ont été apportées et la Société prévoit une plus grande optimisation en 2010.

http://www.agnico-eagle.com/files/ProjectStatusUpdate_Dec09.pdf

Rendement toujours solide et stable à la mine LaRonde

À LaRonde, au nord-ouest du Québec, mine en propriété exclusive de la Société, des réserves prouvées et probables de 5,0 millions d'onces (35,8 millions de tonnes d'une teneur de 4,3 grammes par tonne ("g/t")) devraient assurer à la mine une durée de vie jusqu'en 2022. Veuillez consulter le tableau intitulé "Données détaillées sur les réserves et les ressources minérales" plus loin dans le présent communiqué pour obtenir de plus amples détails.

En 2010, la production d'or payante à LaRonde est censée reculer à quelque 180 000 onces, puisqu'il est prévu que les teneurs en or déclineront jusqu'en 2012, quand la Société accèdera au minerai plus profondément enfoui sur le prolongement de la mine LaRonde. De 2011 à 2014, la Société prévoit une production aurifère annuelle d'environ 248 000 onces, reflétant ces teneurs en or plus élevées.

Les coûts relatifs aux sites miniers par tonne(3) à LaRonde devraient rester stables à 75 $ CA environ en 2010. Pour la période de 2011 à 2014, ces coûts devraient atteindre en moyenne 78 $ CA, puisque la mine devrait continuer d'enregistrer un bon rendement.

En 2010, le total des coûts décaissés par once à LaRonde devrait atteindre environ 220 $. De 2011 à 2014, le total des coûts décaissés par once devrait se chiffrer à environ 301 $ en moyenne en raison du recul des produits d'exploitation tirés des sous-produits, attribuable en grande partie à des teneurs plus faibles en zinc en profondeur.

Le lien suivant présente des données plus détaillées sur la mine LaRonde, y compris des prévisions quant au tonnage, aux teneurs, au taux de récupération des concentrateurs, à la production de métal payante, ainsi qu'aux coûts relatifs aux sites miniers par tonne.

http://www.agnico-eagle.com/files/LaRondeOperationsForecast_Dec09.pdf

La mine Goldex à capacité nominale

À la mine Goldex, dans le nord-ouest du Québec, projet en propriété exclusive d'Agnico-Eagle, les réserves prouvées et probables sont estimées à 1,6 million d'onces d'or (23,8 millions de tonnes titrant 2,1g/t).

La mine Goldex a atteint la production commerciale le 1er août 2008 et a constamment enregistré une production à des taux nominaux, les dépassant à l'occasion. En novembre 2009, le broyeur a traité une moyenne de 7 600 tonnes par jour ("tpj") environ comparativement à un taux nominal de 6 900 tpj. La teneur du minerai broyé était d'environ 2,1 g/t, ce qui correspond aux teneurs prévues dans le modèle des réserves.

En 2010, la production d'or payante à Goldex devrait atteindre quelque 164 000 onces, tandis que de 2011 à 2014, la production aurifère annuelle moyenne prévue est d'environ 169 000 onces.

Les coûts relatifs aux sites miniers par tonne à Goldex devraient atteindre environ 23 $ CA en 2010. Pour la période de 2011 à 2014, ces coûts devraient être en moyenne de 22 $, ce qui représente l'un des coûts d'exploitation souterraine les plus bas dans le secteur aurifère.

En 2010, le total des coûts décaissés par once à Goldex devrait être d'environ 318 $. De 2011 à 2014, il devrait atteindre environ 328 $ en moyenne.

Le lien suivant présente des données plus détaillées sur la mine Goldex, y compris des prévisions quant au tonnage, aux teneurs, au taux de récupération des concentrateurs, à la production de métal payante, ainsi qu'aux coûts relatifs aux sites miniers par tonne en dollars canadiens.

http://www.agnico-eagle.com/files/GoldexOperationsForecast_Dec09.pdf

La mine Kittila enregistre une production mensuelle record en novembre

Le gisement de la mine Kittila dans le nord de la Finlande, propriété exclusive de la Société, contient des réserves aurifères prouvées et probables de 3,2 millions d'onces (21,4 millions de tonnes titrant 4,7 g/t).

Kittila a atteint une production record de 14 500 onces d'or au mois de novembre, avec environ 3 100 tpj comparativement au taux nominal de 3 000 tpj. Les taux de récupération continuent d'approcher les paramètres nominaux et se sont établis en moyenne à 76 % environ en novembre.

En 2010, la production d'or payante à Kittila devrait être d'environ 147 000 onces, tandis que de 2011 à 2014, la production aurifère annuelle moyenne prévue est de quelque 158 000 onces.

Les coûts relatifs aux sites miniers par tonne à Kittila devraient être d'environ 49 euros en 2010. Pour la période de 2011 à 2014, ces coûts devraient atteindre en moyenne 53 euros.

En 2010, le total des coûts décaissés par once à Kittila devrait se chiffrer à 502 $ environ. De 2011 à 2014, il devrait atteindre environ 520 $ en moyenne.

Le lien suivant présente des données plus détaillées sur la mine Kittila, y compris des prévisions quant au tonnage, aux teneurs, au taux de récupération des concentrateurs, à la production de métal payante, ainsi qu'aux coûts relatifs aux sites miniers par tonne en devises locales.

http://www.agnico-eagle.com/files/KittilaOperationsForecast_Dec09.pdf

Une étude de délimitation de l'étendue est en cours en vue d'examiner la possibilité de rehausser nettement la production à Kittila. Cela nécessiterait l'agrandissement du concentrateur et l'accès au minerai plus profond au moyen d'un puits de mine. Les résultats de l'étude devraient être examinés au début de 2011 lorsque les résultats de forage des prochains trimestres y auront été incorporés.

Optimisation en cours à la mine Lapa

Le gisement de la mine Lapa, propriété exclusive de la Société située dans le nord-ouest du Québec, renferme des réserves aurifères probables et prouvées de 1,1 million d'onces (3,8 millions de tonnes titrant 8,8 g/t).

En 2010, la production d'or payante par once à Lapa devrait atteindre environ 116 000 onces, alors que de 2011 à 2014, la production aurifère annuelle moyenne prévue est d'environ 118 000 onces.

À Lapa, les coûts relatifs aux sites miniers par tonne devraient atteindre environ 125 $ CA en 2010. Pour la période de 2011 à 2014, ces coûts devraient être en moyenne de 123 $ CA.

En 2010, le total des coûts décaissés par once à Lapa devrait être d'environ 506 $. De 2011 à 2014, il devrait atteindre une moyenne de 519 $.

Le lien suivant présente des données plus détaillées sur la mine Lapa, y compris des prévisions quant au tonnage, aux teneurs, au taux de récupération des concentrateurs, à la production de métal payante, ainsi qu'aux coûts relatifs aux sites miniers par tonne.

http://www.agnico-eagle.com/files/LapaOperationsForecast_Dec09.pdf

En raison de questions liées à la dilution plus élevée que prévu du minerai souterrain, un budget plus prudent a été mis en place pour l'avenir. On présume maintenant que la dilution du minerai serait de 50 % comparativement à l'hypothèse précédente qui était de 35 %. Des efforts sont mis en œuvre actuellement pour améliorer et optimiser le cycle d'exploitation afin de maximiser la rentabilité de ce corps minéralisé à teneur plus élevée.

À Pinos Altos, la production commerciale est commencée depuis le 1er novembre 2009

À la mine Pinos Altos, propriété exclusive de la Société, située dans l'État de Chihuahua dans le nord du Mexique, la production commerciale a été annoncée le 1er novembre 2009. La propriété contient des réserves aurifères probables et prouvées de 3,6 millions d'onces (41,8 millions de tonnes titrant 2,7 g/t). En outre, la propriété renferme une vaste réserve argentifère de plus de 100 millions d'onces (les mêmes 41,8 millions de tonnes titrant 74,6 g/t).

Pendant le quatrième trimestre de 2009, l'accélération de la production à Pinos Altos a été moins rapide que prévu en raison de problèmes de mise en service des filtres à pression de résidus secs. Cependant, le débit du broyeur s'améliore grâce au meilleur rendement des filtres de résidus. Le débit enregistré en novembre était de 2 110 tpj, comparativement à 893 tpj en septembre.

En 2010, la production d'or payante à Pinos Altos devrait atteindre environ 151 000 onces, tandis que de 2011 à 2014, la production aurifère annuelle moyenne prévue est d'environ 210 000 onces.

Les coûts relatifs aux sites miniers par tonne(3) à Pinos Altos devraient se chiffrer à environ 42 $ en 2010. Pour la période de 2011 à 2014, ces coûts sont estimés à 40 $ en moyenne.

En 2010, le total des coûts décaissés par once à Pinos Altos devrait atteindre 401 $ environ. De 2011 à 2014, ces coûts devraient être de 263 $ en moyenne.

Le lien suivant présente des données plus détaillées sur la mine Pinos Altos, y compris des prévisions quant au tonnage, aux teneurs, au taux de récupération des concentrateurs, à la production de métal payante, ainsi qu'aux coûts relatifs aux sites miniers par tonne.

http://www.agnico-eagle.com/files/PinosAltosOperationsForecast_Dec09.pdf

Une étude en cours porte sur l'expansion de la capacité du broyeur de Pinos Altos, laquelle passerait de 4 000 tpj à 6 000 tpj. L'étude doit être passée en revue en 2010.

L'usine agrandie de Creston Mascota en bonne voie pour un démarrage de la production en 2011

Le gisement en propriété exclusive de Creston Mascota à Pinos Altos, situé à quelque 10 kilomètres au nord-ouest du gisement principal de Santo Nino, renferme des réserves d'or probables d'environ 357 000 onces (6,7 millions de tonnes d'une teneur de 1,65 g/t). La propriété renferme également une réserve argentifère de 3,7 millions d'onces (à partir des mêmes 6,7 millions de tonnes d'une teneur de 17,1 g/t). Cette réserve fait partie des réserves totales rapportées pour Pinos Altos.

Les travaux d'agrandissement du projet Creston Mascota progressent de façon satisfaisante. La production d'or payante de Creston Mascota devrait commencer en 2011, et environ 61 000 onces d'or devraient être produites au cours de l'année. De 2011 à 2014, la production aurifère moyenne devrait s'élever à 48 000 onces par année.

Les coûts relatifs aux sites miniers par tonne à Creston Mascota devraient être d'environ 16 $ en 2011. Pour la période de 2011 à 2014, les coûts relatifs aux sites miniers par tonne devraient avoisiner 15 $.

En 2011, le total des coûts décaissés à Creston Mascota devrait s'établir à environ 322 $ par once. De 2011 à 2014, le total des coûts décaissés par once devrait s'élever en moyenne à environ 396 $.

Creston Mascota est le premier d'une série de gisements satellites à Pinos Altos qui ont le potentiel de relever le profil de production d'ici quelques années. D'autres zones actuellement explorées comprennent les zones voisines Sinter, San Eligio et Cubiro. Une étude de délimitation de l'étendue en vue d'un éventuel démarrage de la production dans la zone Sinter sera entreprise en 2010.

Le lien suivant présente des données plus détaillées sur Creston Mascota, y compris des prévisions quant au tonnage, aux teneurs, au taux de récupération des concentrateurs, à la production de métal payable, ainsi qu'au coût par tonne des sites miniers en devises locales.

http://www.agnico-eagle.com/files/CrestonMascotaOperationsForecast_Dec09.pdf

Le démarrage de la production à Meadowbank est prévu au premier trimestre de 2010

Le projet Meadowbank au Nunavut, propriété exclusive d'Agnico-Eagle, recèle des réserves aurifères probables de 3,6 millions d'onces (32,8 millions de tonnes d'une teneur de 3,5 g/t). Le gisement, qui renferme une importante ressource d'or additionnelle, pourrait faire l'objet de futurs travaux d'agrandissement. La production aurifère initiale devrait démarrer en avril 2010.

À ce jour, les résultats obtenus dans l'exploitation à ciel ouvert ont été meilleurs que prévu. D'ici la fin de décembre, environ 600 000 tonnes de minerai devraient être mises en dépôt. La centrale électrique est terminée et la mise en service de l'usine de traitement progresse de façon satisfaisante.

En 2010, la production d'or payante à Meadowbank devrait s'établir à quelque 300 000 onces, reflétant des éventualités budgétées en lien avec une période de mise en service prolongée de trois mois de production. De 2011 à 2014, la production aurifère moyenne prévue s'élève à environ 407 000 onces par année.

Les coûts relatifs aux sites miniers par tonne à Meadowbank devraient s'établir autour de 68 $CA en 2010. Pour la période de 2011 à 2014, les coûts relatifs aux sites miniers par tonne devraient atteindre 65 $CA en moyenne. Ces coûts sont plus élevés que les estimations antérieures, en grande partie en raison de l'augmentation des coûts de main-d'œuvre et de transport.

En 2010, le montant total des coûts décaissés par once à Meadowbank devrait s'établir autour de 460 $. De 2011 à 2014, le montant total des coûts décaissés par once devrait s'élever à quelque 454 $ en moyenne, les teneurs diminuant alors que la durée de vie de la mine tire à sa fin.

Le lien suivant présente des données plus détaillées sur la mine Meadowbank, y compris des prévisions quant au tonnage, aux teneurs, au taux de récupération des concentrateurs, à la production de métal payante, ainsi qu'aux coûts relatifs aux sites miniers par tonne en dollars canadiens.

http://www.agnico-eagle.com/files/MeadowbankOperationsForecast2_Dec09.pdf

Une étude de délimitation de l'étendue est en cours en vue d'examiner la possibilité d'accroître la production au projet Meadowbank, la faisant passer de 8 500 tonnes par jour à quelque 10 000 tonnes par jour. Cette production additionnelle proviendrait initialement de la mise en valeur accélérée des exploitations à ciel ouvert de Goose Island et de Portage et éventuellement des zones souterraines de l'extrémité sud du gisement accessibles par une fendue. L'étude doit être passée en revue au milieu de l'exercice 2010.

Les actionnaires peuvent réinvestir leurs dividendes dans des actions au-dessous du pair

En vertu du plan de réinvestissement des dividendes de la Société, les actionnaires auront la possibilité de réinvestir leurs dividendes, sans avoir à verser de commission, dans des actions d'Agnico-Eagle, à 95 % du prix moyen du marché. Les actionnaires individuels peuvent acheter, au même prix, des actions de la Société pour un maximum de 20 000 $, sans avoir à verser de commission. Les actionnaires peuvent obtenir des précisions sur le plan en s'adressant à la société ou par Internet en copiant le lien suivant dans un navigateur.

http://www.agnico-eagle.com/files/DividendReinvestmentPlan.pdf

Agnico-Eagle

Agnico-Eagle est un producteur d'or canadien établi de longue date, qui exerce des activités d'exploitation au Québec, en Finlande et au Mexique, ainsi que des activités d'exploration et de mise en valeur au Canada, en Finlande, au Mexique et aux États-Unis. La mine LaRonde d'Agnico-Eagle est le plus important gisement aurifère au Canada pour ce qui est des réserves. La Société est en mesure de profiter entièrement de la hausse du cours de l'or en raison de sa décision de ne pas vendre d'or à terme. La Société a versé un dividende en espèces pour chacune des 28 dernières années.

    
    Données détaillées sur les réserves et les ressources minérales
    (au 31 décembre 2008)

    -------------------------------------------------------------------------
    Catégorie                                              Au (en   Tonnes
     et                   Au     Ag     Cu     Zn   Pb   milliers   (en
     exploitation       (g/t)   (g/t)   (%)    (%)  (%)   d'onces)  milliers)
    -------------------------------------------------------------------------
    Réserves
     minérales prouvées
    -------------------------------------------------------------------------
    Goldex
     (souterraine)      1,95                                   27       434
    -------------------------------------------------------------------------
    Kittila
     (à ciel ouvert)    4,84                                   31       199
    -------------------------------------------------------------------------
    Lapa
     (souterraine)      7,53                                    6        23
    -------------------------------------------------------------------------
    LaRonde
     (souterraine)      2,76   67,87   0,33   3,27  0,37      362     4 075
    -------------------------------------------------------------------------
    Pinos Altos
     (à ciel ouvert)    1,35   19,08                            4        97
    -------------------------------------------------------------------------
    Sous-total -
     Réserves minérales
     prouvées           2,77                                  430     4 828
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    Réserves minérales
     probables
    -------------------------------------------------------------------------
    Goldex
     (souterraine)      2,05                                1 544    23 391
    -------------------------------------------------------------------------
      Kittila
       (à ciel ouvert)  5,05                                  664     4 092
    -------------------------------------------------------------------------
      Kittila
       (souterraine)    4,61                                2 530    17 079
    -------------------------------------------------------------------------
    Kittila -
     Total des réserves
     minérales
     probables          4,69                                3 193    21 171
    -------------------------------------------------------------------------
    Lapa (souterraine)  8,80                                1 055     3 730
    -------------------------------------------------------------------------
    LaRonde
     (souterraine)      4,52   31,18   0,28   1,42  0,12    4 612    31 735
    -------------------------------------------------------------------------
    Meadowbank
     (à ciel ouvert)    3,45                                3 638    32 773
    -------------------------------------------------------------------------
      Pinos Altos
       (à ciel ouvert)  2,34   55,08                        1 402    18 594
    -------------------------------------------------------------------------
      Pinos Altos
       (souterraine)    2,95   90,34                        2 187    23 075
    -------------------------------------------------------------------------
    Pinos Altos -
     Total des
     réserves minérales
     probables          2,68   74,61                        3 589    41 669
    -------------------------------------------------------------------------
    Sous-total -
     Réserves minérales
     probables          3,55                               17 631   154 469
    -------------------------------------------------------------------------
    Total -
     Réserves minérales
     prouvées et
     probables          3,53                               18 061   159 297
    -------------------------------------------------------------------------


    --------------------------------------------------------------
    Catégorie                                              Tonnes
     et                   Au     Ag     Cu     Zn   Pb        (en
     exploitation       (g/t)   (g/t)   (%)    (%)  (%)  milliers)
    --------------------------------------------------------------
    Ressources
     minérales indiquées
    --------------------------------------------------------------
    Bousquet
     (souterraine)      5,63                                1 704
    --------------------------------------------------------------
    Ellison
     (souterraine)      5,68                                  415
    --------------------------------------------------------------
    Goldex
     (souterraine)      1,79                                  220
    --------------------------------------------------------------
    Kittila
     (souterraine)      2,99                                3 471
    --------------------------------------------------------------
    Lapa
     (souterraine)      4,36                                  987
    --------------------------------------------------------------
    LaRonde
     (souterraine)      1,83   26,77   0,15   1,55  0,16    6 349
    --------------------------------------------------------------
      Meadowbank
       (à ciel ouvert)  1,87                               19 073
    --------------------------------------------------------------
      Meadowbank
       (souterraine)    4,16                                2 883
    --------------------------------------------------------------
    Meadowbank -
     Total des
     ressources
     minérales
     indiquées          2,17                               21 956
    --------------------------------------------------------------
      Pinos Altos
       (à ciel ouvert)  0,76   12,17                        7 160
    --------------------------------------------------------------
      Pinos Altos
       (souterraine)    1,31   44,85                        5 308
    --------------------------------------------------------------
    Pinos Altos -
     Total des
     ressources
     minérales
     indiquées          1,00   26,08                       12 468
    --------------------------------------------------------------
    Total des
     ressources
     minérales
     indiquées          2,07                               47 569
    --------------------------------------------------------------


    --------------------------------------------------------------
    Catégorie                                              Tonnes
     et                   Au     Ag     Cu     Zn   Pb        (en
     exploitation       (g/t)   (g/t)   (%)    (%)  (%)  milliers)
    --------------------------------------------------------------
    Ressources
     minérales présumées
    --------------------------------------------------------------
    Bousquet
     (souterraine)      7,45                                1 667
    --------------------------------------------------------------
    Ellison
     (souterraine)      5,81                                  786
    --------------------------------------------------------------
    Goldex
     (souterraine)      2,42                               11 949
    --------------------------------------------------------------
    Kittila
     (souterraine)      4,42                               17 550
    --------------------------------------------------------------
    Lapa
     (souterraine)      7,97                                  761
    --------------------------------------------------------------
    LaRonde
     (souterraine)      5,91   18,91   0,44   0,77  0,08    4 937
    --------------------------------------------------------------
      Meadowbank
       (à ciel ouvert)  2,65                                4 593
    --------------------------------------------------------------
      Meadowbank
       (souterraine)    4,50                                  360
    --------------------------------------------------------------
    Meadowbank -
     Total des
     ressources
     minérales
     présumées          2,78                                4 953
    --------------------------------------------------------------
      Pinos Altos
       (à ciel ouvert)  0,96   15,87                        2 093
    --------------------------------------------------------------
      Pinos Altos
       (souterraine)    2,41   66,38                        1 907
    --------------------------------------------------------------
    Pinos Altos -
     Total des
     ressources
     minérales
     présumées          1,65   39,95                        4 000
    --------------------------------------------------------------
    Total des
     ressources
     minérales
     présumées          3,84                               46 603
    --------------------------------------------------------------

    Les tonnages et les quantités de métaux indiqués dans les tableaux du
    présent communiqué ont été arrondis au millier le plus près. Les réserves
    ne constituent pas un sous-ensemble des ressources.
    

Énoncés prospectifs

Les renseignements contenus dans le présent communiqué ont été rédigés en date du 16 décembre 2009. Certains des énoncés de ce communiqué sont des "énoncés prospectifs" au sens de la Private Securities Litigation Reform Act de 1995 des États-Unis et des lois provinciales régissant la vente des valeurs mobilières au Canada. Dans le présent document, les mots "anticiper", "s'attendre à", "estimer", "prévoir", "prévu", "probablement", les verbes au futur et d'autres expressions semblables servent à désigner les énoncés ou les renseignements prospectifs. Ces énoncés comprennent, mais sans s'y limiter, les estimations de production de la Société, y compris les estimations concernant la teneur du minerai, la production de métaux, la date de mise en exploitation des mines, la durée de vie des mines, la prévision du total des coûts décaissés et des coûts relatifs aux sites miniers, les sensibilités du total des coûts décaissés par once et des dépenses d'exploration et en immobilisations prévues, incluant les coûts et les autres estimations sur lesquels ces projections sont fondées; le caractère suffisant des capitaux; la position de trésorerie de la Société ainsi que d'autres énoncés et renseignements se rapportant aux tendances anticipées des activités d'exploration et d'exploitation de la Société. Ces énoncés reflètent les opinions de la Société en date du présent communiqué et sont associés à certains risques, incertitudes et hypothèses. Les énoncés prospectifs sont nécessairement fondés sur un certain nombre de facteurs et d'hypothèses qui, tout en étant considérés comme raisonnables par Agnico-Eagle à la date à laquelle ils sont formulés, sont par nature assujettis à d'importants impondérables et incertitudes d'ordre commercial, économique et concurrentiel. Les facteurs et les hypothèses d'Agnico-Eagle contenus dans le présent communiqué, qui pourraient se révéler inexacts, comprennent, sans s'y limiter, les hypothèses susmentionnées. La Société suppose également : que des perturbations importantes touchant les opérations ne se produiront pas, qu'il s'agisse d'interruptions de travail, d'interruptions d'approvisionnement, de dommages à l'équipement, d'événements naturels, de changements politiques, d'émission de titres ou autres; que l'octroi de permis, la mise en valeur et l'expansion de chacun des projets d'Agnico-Eagle se dérouleront conformément aux attentes actuelles, et que Agnico-Eagle ne modifiera pas les plans de mise en valeur de ses projets; que les taux de change entre le dollar canadien, l'euro, le peso mexicain et le dollar américain resteront sensiblement les mêmes que les taux actuels ou ceux indiqués dans le présent communiqué ou dans le formulaire 20-F de la Société dont il est question plus bas; que les prix de l'or, de l'argent, du zinc et du cuivre seront conformes aux attentes d'Agnico-Eagle; que les prix des principaux équipements d'extraction et de construction ainsi que les coûts de main-d'œuvre demeureront compatibles avec les attentes actuelles d'Agnico-Eagle; que la production répondra aux attentes; que les estimations actuelles d'Agnico-Eagle en ce qui a trait aux ressources et aux réserves minérales, aux teneurs et aux taux de récupération du minerai sont exactes; qu'il n'y a aucun retard important dans les délais de réalisation des projets de mise en valeur actuels, et qu'il n'y a pas de variations significatives dans les systèmes actuels d'imposition et de réglementation. De nombreux facteurs, connus et inconnus, pourraient entraîner une différence importante entre les résultats réels et ceux exprimés ou sous-entendus par ces énoncés prospectifs. Ces risques comprennent notamment, mais sans s'y limiter, la volatilité des prix de l'or et des autres métaux; l'incertitude des estimations concernant les réserves et les ressources minérales, de même que les teneurs et les taux de récupération du minerai; l'incertitude entourant la production future, les retards dans la livraison et l'installation de l'équipement; les dépenses en immobilisations et les autres coûts; les fluctuations monétaires; le financement des autres besoins en capitaux; le coût des programmes d'exploration et de mise en valeur; les risques miniers; les risques associés aux activités internationales; la réglementation gouvernementale et environnementale; la volatilité du cours des actions de la Société; ainsi que les risques associés aux stratégies de la Société en matière d'instruments dérivés sur les sous-produits métalliques. Pour obtenir plus de précisions au sujet de ces risques et facteurs, veuillez vous reporter à la notice annuelle et au rapport annuel sur formulaire 20-F de la Société pour l'exercice clos le 31 décembre 2008, de même qu'aux autres rapports déposés par la Société auprès des Autorités canadiennes en valeurs mobilières et de la Securities and Exchange Commission des États-Unis ("SEC"). Sauf exigence contraire de la loi, la Société n'entend pas mettre à jour ces énoncés prospectifs et elle n'assume aucune obligation à cet égard. Par conséquent, il est conseillé aux lecteurs de ne pas se fier indûment à ces énoncés prospectifs. Certains des énoncés qui précèdent, principalement ceux liés aux projets, reposent sur les opinions préliminaires de la Société au sujet notamment de la teneur, du tonnage, du traitement, des méthodes d'extraction, des dépenses en immobilisations, du total des coûts décaissés, des coûts relatifs aux sites miniers et de l'emplacement des infrastructures de surface. Les résultats réels et les décisions finales pourraient être très différents de ceux actuellement anticipés.

Remarques à l'intention des investisseurs concernant l'utilisation du mot "ressources"

Mise en garde à l'intention des investisseurs concernant les estimations des ressources mesurées et indiquées.

Dans le présent communiqué, on peut retrouver les termes "ressources mesurées" et "ressources indiquées". La Société avise les investisseurs que, bien que ces termes soient reconnus et imposés par la réglementation canadienne, la SEC ne les reconnaît pas. Les investisseurs ne doivent donc pas supposer qu'une partie ou l'ensemble d'un gisement minéral classé dans l'une ou l'autre de ces catégories sera converti en réserves.

Mise en garde à l'intention des investisseurs concernant les estimations des ressources présumées.

Dans le présent communiqué, le terme "ressources présumées" peut également être utilisé. La Société avise les investisseurs que, bien que reconnu et exigé par les organismes canadiens de réglementation, ce terme n'est pas reconnu par la SEC des États-Unis. Le terme "ressources présumées" implique une grande incertitude quant à l'existence des ressources et quant à leur faisabilité économique et légale. On ne peut supposer qu'une partie ou l'ensemble d'une ressource minérale présumée passera à une catégorie supérieure. Selon les règles canadiennes, sauf en de rares exceptions, les estimations de ressources minérales présumées ne peuvent servir de fondement aux études de faisabilité ou aux études préliminaires de faisabilité. Les investisseurs ne doivent donc pas supposer qu'une partie ou l'ensemble d'une ressource présumée existe, ou qu'elle est économiquement ou légalement exploitable.

Données scientifiques et techniques

La Société Mines Agnico-Eagle Limitée communique ces estimations de ressources et de réserves minérales conformément aux lignes directrices de l'ICM relatives à l'estimation, à la classification et à la divulgation des ressources et des réserves.

Mise en garde à l'intention des investisseurs des États-Unis. La SEC permet aux sociétés minières des États-Unis de ne divulguer, dans les documents qu'elles déposent auprès d'elle, que les gisements minéraux qu'elles peuvent économiquement et légalement extraire ou produire. La Société utilise dans le présent communiqué certaines expressions, comme "ressources mesurées", "ressources indiquées" et "ressources présumées", que la SEC, dans ses lignes directrices, interdit formellement aux entreprises constituées aux États-Unis d'inclure dans les documents qu'elles déposent auprès d'elle. Les investisseurs des États-Unis sont priés de lire attentivement le formulaire 20-F de la Société, qu'ils peuvent se procurer en s'adressant à Agnico-Eagle ou en consultant le site Web de la SEC à l'adresse http://sec.gov/edgar.shtml. Il est nécessaire d'obtenir une étude de faisabilité "définitive" ou "concluante" pour se conformer aux exigences relatives à la mention des réserves en vertu de l'Industry Guide 7 (le "Guide no 7) de la SEC. Les estimations ont été calculées en fonction des moyennes des prix des métaux et des taux de change des trois dernières années, conformément au Guide no 7. Le Guide no 7 exige que les prix utilisés tiennent compte de la conjoncture économique au moment de l'établissement des réserves, c'est-à-dire, selon l'interprétation du personnel de la SEC, les prix historiques moyens sur trois ans. Les hypothèses ayant servi à estimer les réserves et les ressources minérales communiquées par la Société le 18 février 2009 se fondent sur les prix moyens de la période de trois ans terminée le 31 décembre 2008, soit 725 $ l'once d'or, 13,32 $ l'once d'argent, 1,27 $ la livre de zinc, 3,15 $ la livre de cuivre et 0,90 $ la livre de plomb, et sur des taux de change de 1,09 dollar canadien pour 1,00 dollar américain, de 1,37 dollar américain pour 1,00 euro et de 11,00 pesos mexicains pour 1,00 dollar américain.

Selon la Norme canadienne 43-101 ("NC 43-101") des Autorités canadiennes en valeurs mobilières, les sociétés minières sont tenues de présenter les données sur les réserves et les ressources en les classant dans les sous-catégories suivantes : "réserves prouvées", "réserves probables", "ressources mesurées", "ressources indiquées" et "ressources présumées". Les ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n'ont pas de viabilité économique démontrée.

Les réserves minérales désignent la partie économiquement exploitable des ressources minérales mesurées ou indiquées, démontrée par une étude de faisabilité. Cette étude doit inclure les informations adéquates relatives à l'exploitation minière, au traitement, à la métallurgie, aux aspects économiques et aux autres facteurs pertinents démontrant qu'il est possible, au moment de la rédaction du rapport, de justifier l'extraction économique. Les réserves minérales comprennent les matériaux de dilution et les provisions constituées pour les pertes qui risquent d'être subies pendant l'extraction. Les réserves minérales prouvées s'entendent de la partie économiquement exploitable des ressources mesurées dont la quantité et la teneur ou qualité, la densité, la forme et les caractéristiques physiques sont si bien établies que l'on peut les estimer avec suffisamment de confiance pour permettre l'application appropriée de paramètres techniques et économiques pour appuyer la planification minière et l'évaluation de la viabilité économique du gisement. Les réserves minérales probables s'entendent de la partie économiquement exploitable des ressources minérales indiquées dont on peut estimer la quantité et la teneur ou qualité, la densité, la forme et les caractéristiques physiques avec suffisamment de confiance pour permettre la mise en application appropriée de paramètres techniques et économiques pour appuyer la planification minière et l'évaluation de la viabilité économique du gisement.

Les ressources minérales sont des concentrations ou indices minéralisés d'une substance naturelle solide présente dans ou sur la croûte terrestre, qu'il s'agisse d'une substance inorganique ou d'une substance organique fossilisée, dont la forme, la quantité et la teneur ou la qualité sont telles qu'elles présentent des perspectives raisonnables d'extraction économique. L'emplacement, la quantité, la teneur, les caractéristiques géologiques et la continuité des ressources minérales sont connus, estimés ou interprétés à partir d'observations et de connaissances géologiques spécifiques. Les ressources minérales mesurées s'entendent de la partie des ressources minérales dont on peut estimer la quantité et la teneur ou qualité, la densité, la forme et les caractéristiques physiques avec suffisamment de confiance pour permettre la mise en application appropriée de paramètres techniques et économiques pour appuyer la planification minière et l'évaluation de la viabilité économique du gisement. L'estimation est basée sur des informations détaillées et fiables relatives à l'exploration, à l'échantillonnage et aux essais, recueillies à l'aide de techniques appropriées à partir d'emplacements tels des affleurements, des tranchées, des puits, des travaux de mine et des sondages dont l'espacement est assez serré pour confirmer à la fois la continuité de la géologie et des teneurs. Les ressources minérales indiquées s'entendent de la partie d'une ressource minérale dont on peut estimer la quantité et la teneur ou qualité, la densité, la forme et les caractéristiques physiques avec un niveau de confiance suffisant pour permettre la mise en application appropriée de paramètres techniques et économiques afin d'appuyer la planification minière et l'évaluation de la viabilité économique du gisement. L'estimation est basée sur des informations détaillées et fiables relatives à l'exploration et aux essais, recueillies à l'aide de techniques appropriées à partir d'emplacements, tels des affleurements, des tranchées, des puits, des chantiers et des sondages dont l'espacement est assez serré pour donner lieu à une hypothèse raisonnable sur la continuité de la géologie et des teneurs. Les ressources minérales présumées s'entendent de la partie d'une ressource minérale dont on peut estimer la quantité et la teneur ou qualité sur la base d'observations géologiques et d'un échantillonnage restreint et dont on peut raisonnablement présumer, sans toutefois l'avoir vérifié, la continuité de la géologie et des teneurs. L'estimation est basée sur des informations et un échantillonnage restreints, recueillis à l'aide de techniques appropriées à partir d'emplacements, tels des affleurements, des tranchées, des puits, des travaux de mine et des sondages. Les ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n'ont pas de viabilité économique démontrée.

Les investisseurs ne doivent donc pas supposer qu'une partie ou l'ensemble d'une ressource présumée existe, ou qu'elle est économiquement ou légalement exploitable.

Une étude de faisabilité est une étude exhaustive d'un gisement minéral dans laquelle tous les facteurs pertinents, notamment les facteurs géologiques, les données d'ingénierie, les facteurs d'exploitation et les facteurs juridiques, économiques, sociaux et environnementaux, sont examinés de façon suffisamment détaillée pour fournir un fondement raisonnable permettant à une institution financière de prendre une décision finale quant au financement de l'aménagement du gisement en vue de la production minérale.

Les réserves minérales dont il est question dans le présent rapport sont distinctes et ne font pas partie des ressources minérales.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Nom et emplacement    Personne qualifiée         Date de publication du
     de la propriété/     chargée de l'estimation    plus récent rapport
     du projet            actuelle des ressources    technique (NC 43-101)
                          et des réserves minérales  sur SEDAR
                          et son lien avec
                          Agnico-Eagle
    -------------------------------------------------------------------------
    LaRonde, Bousquet et  François Blanchet, ing.,   Le 23 mars 2005
     Ellison, Québec,     division LaRonde,
     Canada               surintendant en géologie
    -------------------------------------------------------------------------
    Kittila, Finlande     Marc Legault, P.Eng.,      Le 11 décembre 2008
                          vice-président,
                          Développement de projet
    -------------------------------------------------------------------------
    Pinos Altos,          Dyane Duquette, P.Geo.,    Le 25 mars 2009
     Chihuahua, Mexique   géologue principale,
                          groupe des services
                          techniques de l'Abitibi
    -------------------------------------------------------------------------
    Meadowbank, Nunavut,  Dyane Duquette, P.Geo.,    Le 15 décembre 2008
     Canada               géologue principale,
                          groupe des services
                          techniques de l'Abitibi
    -------------------------------------------------------------------------
    Goldex, Québec,       Richard Genest, ing.,      Le 27 octobre 2005
     Canada               division Goldex,
                          surintendant en géologie
    -------------------------------------------------------------------------
    Lapa, Québec, Canada  Normand Bédard, P.Geo.,    Le 8 juin 2006
                          division Lapa,
                          surintendant en géologie
    -------------------------------------------------------------------------
    

La date d'entrée en vigueur de toutes les estimations de ressources minérales et de réserves minérales de la Société contenues dans le présent communiqué est le 31 décembre 2008. Aucune vérification indépendante de ces données n'a été publiée. Les autres renseignements concernant chacun des projets d'exploitation minérale requis en vertu des articles 3.2 et 3.3 et des paragraphes 3.4 (a), (c) et (d) de la NC 43-101 sont présentés dans les rapports techniques mentionnés ci-dessus, qui sont accessibles à l'adresse www.sedar.com. D'autres renseignements importants relatifs à l'exploitation sont présentés dans le communiqué de la Société daté du 11 décembre 2008.

Le contenu du présent communiqué a été préparé sous la supervision d'une "personne qualifiée" aux fins de la NC 43-101, à savoir Marc Legault, P.Eng., vice-président, Développement de projet de la Société.

Remarque concernant certaines mesures du rendement

Le présent communiqué contient certaines mesures, notamment le "total des coûts décaissés par once" et les "coûts relatifs aux sites miniers par tonne", qui ne constituent pas des mesures reconnues selon les PCGR des États-Unis. Ces données peuvent ne pas être comparables à celles qui sont présentées par d'autres producteurs d'or. La Société est d'avis que ces mesures sectorielles généralement reconnues constituent des indicateurs réalistes du rendement de l'exploitation et sont utiles pour comparer les résultats d'un exercice à l'autre. Toutefois, ces deux mesures non conformes aux PCGR doivent être prises en compte conjointement avec d'autres données établies selon les PCGR des États-Unis et, si elles sont prises isolément, elles ne correspondent pas nécessairement aux mesures des frais d'exploitation et des flux de trésorerie établies selon les PCGR des États-Unis. Un rapprochement du total des coûts décaissés par once et des coûts relatifs aux sites miniers par tonne de la Société avec les mesures financières les plus directement comparables, calculées et présentées conformément aux PCGR des États-Unis, qui ont été utilisées dans les résultats d'exploitation antérieurs de la Société, est fourni dans la Note 1 des états financiers de la Société pour la période terminée le 30 septembre 2009, documents déposés auprès des organismes canadiens de réglementation des valeurs mobilières et de la SEC.

    
    ----------------------------------------
    (1) La production payante correspond à la quantité de minéraux produits
        pendant une période et contenus dans les produits vendus par la
        Société, que ces produits soient vendus pendant la période ou détenus
        en inventaire à la fin de la période.

    (2) Le total des coûts décaissés par once n'est pas une mesure conforme
        aux PCGR. Pour obtenir un rapprochement du total des coûts décaissés
        par once historique et des coûts de production, conformément à ce qui
        est indiqué dans les états financiers antérieurs de la Société,
        veuillez consulter les états financiers et le formulaire 20-F déposés
        par la Société auprès des organismes canadiens et américains de
        réglementation des valeurs mobilières.

    (3) Les coûts relatifs aux sites miniers par tonne sont une mesure non
        conforme aux PCGR. Pour obtenir un rapprochement de cette mesure et
        des coûts de production, conformément à ce qui est indiqué dans les
        états financiers, veuillez consulter les états financiers de la
        Société et le formulaire 20-F, déposés auprès des organismes
        canadiens et américains de réglementation des valeurs mobilières.
    

SOURCE Mines Agnico Eagle Limitée

Renseignements : Renseignements: David Smith, vice-président, relations avec les investisseurs, (416) 947-1212


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.