Agence des ponts et viaducs : un constat d'échec



    QUEBEC, le 19 oct. /CNW Telbec/ - Près de 54 % des structures sont en
mauvais état au Québec soit 4 670 structures sur les 8 691 que compte le parc
de structures du Québec. Comme solution, le gouvernement Charest propose de
faire de la "structurite" administrative alors que presque tout est en place
au ministère des Transports pour qu'il relève ce défi rapidement. C'est un
constat d'échec de sa politique de réduction des effectifs et de ses salaires
non compétitifs. "Quelle est la valeur ajoutée de cette agence si ce n'est de
mettre la table pour une future tarification, de soustraire le pouvoir
politique aux critiques du piètre état de nos infrastructures et de diminuer
virtuellement la taille de l'Etat en transférant des fonctionnaires à un
organisme extra-budgétaire ?" de questionner le président de l'Association
professionnelle des ingénieurs du gouvernement du Québec (APIGQ), l'ingénieur
Michel Gagnon.
    De longues négociations et réunions sont à venir entre les mandarins du
Gouvernement. Scission des missions, division d'enveloppes budgétaires,
répartition des ressources humaines et matérielles, organigramme à combler,
modalités administratives à définir, rédaction d'un projet de loi et de
projets de règlements et bien sûr, constitution d'un conseil d'administration
"apolitique" et à l'abri de conflit d'intérêts. "Sur ce dernier point, c'est
tout un défi que se lance le gouvernement Charest, à moins que ce ne soit pas
là son intention" de mentionner le président de l'APIGQ.

    Une Agence pour les structures et non pour "l'asphalte" !

    Outre que plus d'une structure sur deux soit en mauvais état, il ne faut
pas oublier que près de 40 % de nos routes le sont également. Pourtant la
solution "Agence" préconisée par le Gouvernement n'est pas assez bonne pour
être étendue à l'asphalte? "Les conclusions de l'analyse politique de la
création de l'Agence convergent probablement vers l'hypothèse, comme sous le
temps de Duplessis, qu'il est encore rentable politiquement de garder la main
mise sur la pose de l'asphalte au Québec" de faire état le président de
l'Association.

    La création d'une Agence, payante pour certains

    Il est vrai que la création d'une Agence peut être intéressante pour nos
membres. Prenons l'exemple de l'Agence des partenariats public-privé. Dès la
création de cette agence, le salaire de son président, M. Pierre Lefebvre, a
été porté de 155 000 $ à 215 000 $. Il en va de même des chargés de projets de
cette agence, dont les salaires sont passés de 65 000 $ à plus de 100 000 $.
"Cet exemple crée beaucoup d'attentes chez nos membres et probablement chez
plusieurs cadres et hauts fonctionnaires du Gouvernement", poursuit le
président de l'APIGQ.
    Plusieurs d'entre eux, n'étant plus sous le joug de la politique
salariale du gouvernement Charest, espèrent être rémunérés à leur juste
valeur, selon un salaire comparable à celui versé par l'Agence des PPP.
Peut-être seront-ils aussi assez nombreux pour relever les défis qui les
attendent?
    Et pourtant, tout était déjà en place pour qu'ils relèvent ces défis
rapidement. Compétence et expertise étaient au rendez-vous. Sentiment
d'appartenance envers le ministère des Transports et fierté de servir la
population étaient aussi au rendez-vous.
    En fait, il ne manquait qu'une rémunération à la hauteur de leur
compétence, les ressources humaines en nombre suffisant et les budgets à la
hauteur des travaux à réaliser. "Malgré tout, si c'est bien ce qu'apporte la
future agence, nous en serons" de conclure le président de l'APIGQ.

    L'APIGQ est le syndicat qui représente tous les ingénieurs oeuvrant dans
la fonction publique québécoise. Il compte 1150 membres dont la majorité
travaille au MTQ, au MDDEP et à la CSST.




Renseignements :

Renseignements: Monsieur Michel Gagnon, ing., Président, Association
professionnelle des ingénieurs du gouvernement du Québec (APIGQ), (418)
683-3633; Télécopie: (418) 683-6878, http://www.apigq.qc.ca,
lepont@apigq.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.