AGENCE DE LA SANTE ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTREAL - 70 % DES MONTREALAIS NE CONSOMMENT PAS DE FRUITS ET LEGUMES CINQ FOIS ET PLUS PAR JOUR



    MONTREAL, le 29 juin /CNW Telbec/ - C'est ce que révèle le rapport
d'observations "La santé est-elle au menu des Montréalais" réalisé par la
Direction de santé publique (DSP) de l'Agence de la santé et des services
sociaux de Montréal. Cette étude se penche sur les tendances de consommation
d'aliments santé des Montréalais à l'égard des fruits et légumes, du lait et
du fromage, du pain de grains entiers et des légumineuses. Des aliments
retenus en raison de leur valeur ajoutée pour une saine alimentation.

    Des tendances peu encourageantes

    L'enquête révèle des tendances de consommation d'aliments santé peu
encourageantes entre 2002 et 2007. En effet, il semble qu'une faible
proportion de Montréalais consomment les aliments santé selon la fréquence
minimale.
    La consommation de fruits et légumes est demeurée faible. 70 % de la
population montréalaise ne consomme pas les fruits et légumes cinq fois et
plus par jour.
    La situation ne s'améliore guère du côté du pain de grains entiers et des
légumineuses. Le rapport révèle qu'à peine plus de la moitié des Montréalais
consomment le pain de grains entier une fois et plus par jour. Quant aux
légumineuses, presque 60 % de la population les consomment une fois et plus
par semaine. Pourtant, les fréquences minimales utilisées pourraient être
supérieures vu la grande diversité de produits offerts dans ces deux
catégories d'aliments et pour rendre pleinement justice aux bienfaits qu'ils
procurent sur la santé.
    Le rapport révèle également une baisse inquiétante de la consommation de
lait et fromage entre 2002-2007. On estime qu'à peine plus du tiers (36 %) des
Montréalais consomment quotidiennement deux fois et plus de lait et de
fromage. Cette diminution est encore plus marquée chez les femmes.

    Quelques caractéristiques populationnelles

    Peu importe les caractéristiques analysées, les femmes rapportent plus
souvent que les hommes une consommation d'aliments santé au-delà de la
fréquence minimale. Fait encourageant, il semble que l'écart tende à diminuer
avec le temps. Sur une note moins positive, le rapport révèle que les
catégories d'aliments examinées n'ont pas la cote auprès des 15 à 24 ans, un
groupe d'âge dont les habitudes alimentaires reflètent la santé future des
Montréalais. Une seule différence, le lait et le fromage, qu'ils sont les plus
nombreux à consommer au-delà de la fréquence minimale. Enfin, le rapport
présente également des différences territoriales par secteurs de Centres de
santé et de services sociaux (CSSS) relativement à la consommation de lait et
de fromage, de pain de grains entiers et de légumineuses.

    Des données qui n'expliquent pas tout

    Comment ne pas être perplexe devant ces résultats alors que l'abondance
et la diversité des aliments, d'une part, et une information accessible et
multiple, d'autre part, devraient pourtant faciliter et guider les choix ?
    Pour Lise Bertrand, nutritionniste et coauteur du rapport, d'autres
éléments du contexte alimentaire et social doivent aussi être pris en compte.
"Les disparités dans l'accès à des aliments santé à Montréal, les différences
dans les goûts et les intérêts alimentaires de la population et le relâchement
de l'intérêt des pouvoirs publics à l'égard de l'alimentation durant les
années 90 sont autant d'éléments qui permettent d'expliquer ces résultats."
    En terminant, madame Bertrand réitère l'importance d'agir sur de
multiples cibles si Montréal veut surmonter les défis liés à la qualité de
l'alimentation de sa population. "Ce rapport appelle à la créativité et
l'ingéniosité des planificateurs et des intervenants de la santé. Ils devront
travailler à développer des approches avec la complicité des secteurs
agroalimentaire, communautaire et politique pour que davantage d'aliments
santé soient intégrés au menu des Montréalais."
    Pour consulter le rapport "La santé est-elle au menu des Montréalais" :
www.santepub-mtl.qc.ca
    -%SU: SAN
    -%RE: 40




Renseignements :

Renseignements: Maryse Beaumier, (514) 528-2400 poste 3384; Source:
Direction de santé publique, Agence de la santé et des services sociaux de
Montréal

Profil de l'entreprise

Agence de la santé et des services sociaux de Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.