AEterna Zentaris dévoile des résultats préliminaires de phase 2 sur perifosine combiné à la radiothérapie pour le cancer du poumon non à petites cellules



    QUEBEC, le 8 juin /CNW Telbec/ - AEterna Zentaris Inc. (TSX : AEZ; Nasdaq
: AEZS), une société biopharmaceutique internationale spécialisée en
endocrinologie et en oncologie, a dévoilé aujourd'hui des résultats
préliminaires de son étude européenne multi-centres de phase 2 en cancer du
poumon non à petites cellules sur perifosine, son composé oral novateur,
inhibiteur de la transduction de signaux. Cette étude randomisée à double insu
contre placebo a été menée auprès de 177 patients atteints d'un cancer du
poumon non à petites cellules inopérable et qui recevaient un traitement de
radiothérapie. L'étude visait à évaluer perifosine en tant que potentiateur de
radiothérapie et son innocuité lorsqu'administré en combinaison avec la
radiothérapie.

    L'étude de phase 2

    A partir d'une semaine avant le début d'un régime de quatre semaines de
radiothérapie (51 Gy et 17 fractions), on a administré perifosine ou un
placebo à raison de 150 mg par jour durant une période de cinq semaines, à des
patients atteints d'un cancer du poumon non à petites cellules non
métastatique mais inopérable, principalement de stade III. Une fois le
traitement de radiothérapie terminé, les patients ont été suivis afin de
déterminer le temps d'apparition d'une récidive ou d'une progression dans la
région irradiée, appelé "contrôle local". L'objectif principal de cette étude
était l'étendue et la durée du "contrôle local", plus spécifiquement, la
proportion de patients chez lesquels on observait une absence de récidive ou
de progression 12 mois après la fin du traitement. L'étude a été planifiée en
fonction de l'hypothèse selon laquelle la radiothérapie seule résulterait en
un taux de 35 % du "contrôle local" pour le groupe placebo, un an après la fin
du traitement. On supposait que l'ajout de perifosine sensibiliserait les
cellules tumorales à l'effet tumoricide de la radiothérapie, menant à un taux
du contrôle local plus élevé de 15 %. Les paramètres secondaires d'efficacité
incluaient les temps jusqu'à l'échec d'un contrôle régional ou systémique, le
taux de réponse tumorale et la survie générale. Les études sur l'innocuité
incluaient les contrôles des paramètres de biologie clinique, des
électrocardiogrammes, de la fonction respiratoire et des effets secondaires.
    L'étude a été menée avec la collaboration du Netherlands Cancer
Institute. L'investigateur principal était Marcel Verheij, M.D., Ph. D.,
directeur du Department of Radiation Oncology et chef de groupe de la Division
of Cell Biology, au Netherlands Cancer Institute d'Amsterdam. En tout, 22
sites aux Pays-Bas, en Bulgarie, en Roumanie, en Macédoine et en Biélorussie
ont participé à cette étude.

    Résultats

    Des 177 patients randomisés et traités, seulement 26 ont atteint l'étape
d'un an de suivi post-traitement sans récidive ou progression de la maladie;
14 des 95 patients (soit 14,7 %) étaient dans le groupe perifosine, contre 12
des 82 patients (soit 14,6 %) dans le groupe placebo. Il n'y a eu aucune
différence entre les groupes traités quant au contrôle local, régional et
général de la maladie. De plus, le taux de réponse tumoral, tel qu'évalué à la
fin du traitement de radiothérapie, ne différait pas d'un groupe à l'autre.
    Contrairement au manque d'un effet local observé, on a pu remarquer chez
les patients traités avec perifosine, et plus particulièrement dans le
sous-groupe de patients qui s'étaient joints à l'étude sans traitement
préalable de chimiothérapie, une tendance à une plus grande survie que chez
les patients du groupe placebo, en dépit de la courte durée du traitement
(régime de 5 semaines à raison de 150 mg de perifosine par jour).
    On n'a pas relevé de signes concernant la tolérance susceptibles de mener
à un amendement des données actuelles sur l'innocuité ou l'évaluation du
rapport risques-bénéfices de perifosine. Le type et la sévérité des effets
secondaires se situaient dans le registre attendu.
    "Le dénouement neutre de cette étude résulte du nombre étonnement élevé
d'échecs métastatiques et d'abandons prématurés pour d'autres raisons, qui ont
sévèrement compromis la puissance de l'étude à déceler un effet du traitement
sur le contrôle local après un an", a déclaré l'investigateur principal,
Marcel Verheij, M.D., Ph. D.
    Paul Blake, M.D., premier vice-président et chef des affaires médicales
chez AEterna Zentaris a poursuivi, "A la lumière de ces résultats neutres et
du profil d'innocuité inchangé, nous allons cibler nos efforts sur les
indications du myélome multiple et du cancer du colon métastatique pour
lesquelles, contrairement à la conception de l'étude sur le cancer du poumon
non à petites cellules, la dose de perifosine était de 50 mg ou 100 mg par
jour jusqu'à la reprise de progression. Récemment, des données positives de
phase 2 sur le myélome multiple et le cancer du colon métastatique avancé ont
été présentées aux assemblées de l'American Society of Hematology (ASH) et de
l'American Society of Clinical Oncology (ASCO) respectivement."

    Information sur perifosine

    Perifosine est un composé anticancéreux oral novateur qui module
plusieurs mécanismes clés impliqués dans la transduction du signal dont l'Akt,
MAPK et JNK, reconnus comme étant essentiels à la survie de cellules
cancéreuses. Perifosine a démontré une activité antitumorale en monothérapie
lors d'études de phase 1 et phase 2. Perifosine fait actuellement l'objet d'un
vaste programme d'essais cliniques en monothérapie et en combinaison avec
divers agents anticancéreux pour différents types de cancer. Récemment, des
résultats positifs ont été dévoilés sur perifosine en monothérapie chez des
patients atteints d'un cancer du rein métastatique avancé et combiné à la
capecitabine pour ceux atteints d'un cancer du colon métastatique avancé
(contre placebo), ainsi que sur perifosine combiné à bortezomib +/-
dexamethasone chez des patients atteints d'un myélome récurrent et
réfractaire.

    Information sur AEterna Zentaris Inc.

    AEterna Zentaris Inc. est une société biopharmaceutique internationale
spécialisée dans la découverte, le développement et la commercialisation de
thérapies en endocrinologie et en oncologie. Des renseignements
supplémentaires et des communiqués peuvent être consultés sur notre site
Internet à l'adresse www.aezsinc.com.

    Enoncés prospectifs

    Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs
présentés conformément aux règles refuge de la Securities Litigation Reform
Act of 1995 des Etats-Unis. Les déclarations qui ne constituent pas des faits
historiques, notamment les déclarations précédées ou suivies des mots suivants
ou comprenant les mots suivants, tels que "croit", "prévoit", "compte",
"projette", "s'attend", "estime", "environ" et l'emploi du futur, du
conditionnel ou de la forme négative ou d'autres variations de ces termes ou
de termes comparables, constituent des énoncés prospectifs. Ces déclarations
reflètent l'avis, les intentions, les stratégies et les projets actuels de la
direction et sont fondées sur certaines hypothèses. Les énoncés prospectifs
comprennent certains risques connus et inconnus et comportent des incertitudes
qui pourraient faire en sorte que les résultats réels de la Société diffèrent
considérablement de ceux indiqués dans les énoncés prospectifs. Ces risques et
incertitudes comprennent, entre autres, le fait de savoir si AEterna Zentaris
réussira à mettre en oeuvre ou non ses stratégies commerciales, la
disponibilité de fonds et de ressources pour la poursuite des projets en R-D,
la réussite des études cliniques selon les échéanciers prévus, la capacité
d'AEterna Zentaris de tirer profit d'occasions d'affaires dans le secteur
pharmaceutique, les incertitudes relatives à la réglementation et l'évolution
générale de la conjoncture économique. Les investisseurs devraient consulter
les documents trimestriels et annuels déposés par la Société auprès des
commissions des valeurs mobilières du Canada et des Etats-Unis, où se trouvent
d'autres renseignements sur les risques et incertitudes propres aux énoncés
prospectifs. Les investisseurs sont mis en garde contre le risque d'accorder
une crédibilité excessive à ces énoncés prospectifs. La Société ne s'engage
pas à faire la mise à jour de tels facteurs ni à annoncer publiquement le
résultat d'une révision d'énoncés prospectifs contenus aux présentes afin de
refléter des résultats, événements ou des développements futurs à moins d'y
être tenue par une autorité gouvernementale ou une loi applicable.




Renseignements :

Renseignements: Relations avec les investisseurs: Ginette Vallières,
Coordonnatrice, relations avec les investisseurs, (418) 652-8525 poste 265,
gvallieres@aezsinc.com; Relations médias: Paul Burroughs, Directeur des
communications, (418) 652-8525 poste 406, pburroughs@aezsinc.com

Profil de l'entreprise

Aeterna Zentaris Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.