Aecon communique ses résultats du premier trimestre 2011 : Les produits de la société continuent d'augmenter et les solides perspectives se confirment, à la suite d'un carnet de commandes record au premier trimestre

TORONTO, le 3 mai /CNW/ - Groupe Aecon Inc. (TSX: ARE) a annoncé aujourd'hui ses résultats pour le premier trimestre 2011.

Faits saillants

  • Les tendances clés relatives aux marchés présentes au début de l'année demeurent stables dans l'ensemble, ce qui confirme les perspectives positives d'Aecon pour la deuxième moitié de 2011 et 2012. Les perspectives pour le secteur de la construction industrielle sont principalement dynamisées par le raffermissement des secteurs canadiens des ressources et de l'énergie, tandis que les prévisions pour le secteur des infrastructures demeurent plus positives qu'elles ne l'ont été depuis des années.

  • Au premier trimestre, les produits ont atteint un record de 512 millions de dollars pour un premier trimestre, soit une hausse de 20 % par rapport au trimestre correspondant de l'exercice 2010. Une croissance des produits a été enregistrée pour chacun des trois secteurs opérationnels.

  • Conformément à la tendance pour le premier trimestre, en raison de la nature saisonnière des activités d'Aecon, une perte saisonnière prévue a été enregistrée et a augmenté à 28,7 millions de dollars. La hausse sur douze mois est imputable à un gain extraordinaire sur la vente d'un terrain en 2010, et aux pertes opérationnelles prévues d'Aecon Mining (division en démarrage, après son lancement au deuxième semestre de 2010).

  • Aecon a adopté les Normes internationales d'information financière (IFRS) à compter de ce trimestre. Comme cela est requis en vertu des normes IFRS, Aecon a enregistré un profit de 7,6 millions de dollars lié à l'établissement de la juste valeur d'un dérivé incorporé à ses débentures convertibles. Pour le trimestre, la perte par action, comprise dans ce profit, s'est chiffrée à 0,39 $. La perte par action, rajustée en fonction de l'incidence de ce profit, s'est chiffrée à 0,49 $.

  • Au 31 mars 2011, le carnet de commandes a atteint un total record pour le premier trimestre de 2,33 milliards de dollars, un bond de 207 millions de dollars comparativement au carnet de commandes pour la période correspondante de l'exercice précédent. Fait à souligner, le carnet de commandes à moyen et à long terme (c'est-à-dire d'une durée de plus de 12 mois) a augmenté de 39 % sur douze mois, offrant ainsi une visibilité accrue et une solide base pour les trois prochaines années dans le secteur des infrastructures.

    Trimestres clos le 31 mars(1)
en millions de dollars   2011   2010  
           
Produits   512 $ 426 $
Marge brute   16,2   20,4  
BAIIA(2)   (14,0)   (2,5)  
Amortissement   (14,7)   (10,0)  
Perte opérationnelle(3)   (28,7)   (12,5)  
Coûts financiers nets   (6,3)   (3,5)  
Profit à la juste valeur sur les débentures   7,6   8,3  
Économies d'impôts sur le résultat   7,1   3,5  
Résultat attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle   (1,2)   (1,1)  
Perte attribuable aux actionnaires   (21,5)   (5,3)  
Perte rajustée (en fonction de l'incidence du profit à la juste valeur)(4)   (27,0)   (11,3)  
Carnet de commandes   2 326 $ 2 119 $

(1)     Les données de l'exercice précédent ont été reformulées conformément aux normes IFRS et sont donc comparables avec les données de la période à l'étude.
(2)     Le BAIIA représente les résultats avant les coûts financiers nets, les impôts sur le résultat, l'amortissement et les participations ne donnant pas le contrôle.
(3)     Le résultat opérationnel représente le résultat d'exploitation avant les coûts financiers nets, les impôts sur le résultat et les participations ne donnant pas le contrôle.
(4)     Le résultat rajusté attribuable aux actionnaires représente le résultat net attribuable aux actionnaires rajusté de façon à exclure le profit (la perte) à la juste valeur après impôts sur la partie des dérivés incorporés aux débentures convertibles d'Aecon.

Les résultats pour tout trimestre, particulièrement pour le premier trimestre de l'année, ne doivent pas être considérés comme représentatifs de la performance financière future de la société.

Perspectives, carnet de commandes et nouveaux contrats

« La solide position sur le marché gagnée dans des secteurs stratégiques clés au cours des dernières années a bien placé Aecon dans certains des secteurs de croissance les plus prometteurs de l'industrie canadienne », a affirmé Jean Michel Beck, président et chef de la direction d'Aecon. « En outre, le bilan et les liquidités d'Aecon, de même que l'importante capacité de cautionnement de la société - éléments qui comptent tous parmi les plus solides au sein de l'industrie - nous fournissent les ressources requises pour exploiter les nombreuses possibilités qui s'offrent à nous. »

« Dans l'ensemble, je crois que la solide position d'Aecon sur le marché, de pair avec son carnet de commandes record pour le premier trimestre, la richesse et la durabilité constatées dans les marchés canadiens des infrastructures, et l'avenir prometteur des marchés des ressources et de l'énergie au Canada, se combinent pour donner lieu à une solide performance financière au cours du deuxième semestre de 2011 et jusqu'en 2012. »

Au 31 mars 2011, le carnet de commandes se chiffrait à 2,33 milliards de dollars, le carnet de commandes plus élevé du secteur des infrastructures ayant contrebalancé un recul du carnet de commandes du secteur de la construction industrielle comparativement à l'exercice précédent. Les nouveaux contrats, qui ont totalisé 363 millions pour le trimestre, ont été stables par rapport aux contrats de 362 millions de dollars comptabilisés au premier trimestre de 2010.

Non compris dans le carnet de commandes, mais importants pour les perspectives d'Aecon en raison des volumes substantiels en cause, sont les produits prévus de ses ententes d'alliances et de fournisseur privilégié, de plus en plus nombreuses, qui ne précisent pas la quantité ni la valeur des travaux à effectuer.

Faits saillants de l'entreprise pour le premier trimestre

  • En février, Terrance L. McKibbon a été nommé chef de l'exploitation du Groupe Aecon Inc. Il relève du président du conseil et chef de la direction de la société, Jean Michel Beck.

  • Par ailleurs, en février, Aecon a finalisé la restructuration du contrat relatif à l'aéroport international de Quito, et le financement du projet a repris. La restructuration procure aux autorités équatoriennes et à la municipalité de Quito les assurances demandées et à Aecon, ainsi qu'à ses partenaires et aux bailleurs de fonds, plus de certitude concernant les produits pouvant être générés par le projet.

  • En mars, Aecon a annoncé que sa filiale entièrement détenue Innovative Steam Technologies (IST) avait obtenu deux contrats internationaux d'une valeur totale de 46 millions de dollars, notamment son plus important contrat de conception et d'approvisionnement remporté à ce jour pour Wood Group GTS, dans le cadre du projet de la centrale de production d'énergie Dorad, située près d'Ashkelon, en Israël.

  • Par ailleurs, en mars, Aecon a commencé une offre publique de rachat d'actions ordinaires dans le cours normal des activités qui lui permet d'acheter jusqu'à 5 527 277 actions ordinaires d'Aecon sur une période de 12 mois. Au 31 mars 2011, 192 200 actions avaient été achetées.

Résultats sectoriels

Aecon communique ses résultats dans trois secteurs opérationnels : les infrastructures, la construction industrielle et les concessions. La division des Bâtiments, qui était auparavant un secteur opérationnel dont les résultats étaient comptabilisés séparément, fait désormais partie du secteur des infrastructures d'Aecon.

  • Infrastructures

Le secteur des infrastructures comprend tous les aspects de la construction civile, y compris des autoroutes, des ponts et des tunnels, de même que des aéroports, des installations maritimes, des systèmes de transport en commun et des projets énergétiques, ainsi que la construction de services publics et de bâtiments, et les services liés aux mines.

     
Faits saillants financiers    
  Trimestres clos le 31 mars  
En millions de dollars   2011   2010  
           
Produits   259 $ 238 $
BAIIA   (22,0)   (13,3)  
Perte opérationnelle sectorielle   (31,2)   (18,2)  
Marge opérationnelle sectorielle (1)       (12,0)%       (7,7)%  
Carnet de commandes   1 776   1 240

(1) La marge opérationnelle sectorielle correspond au résultat opérationnel sectoriel exprimé en pourcentage des produits.

Pour le premier trimestre, le secteur des infrastructures a déclaré des produits de 9 % supérieurs à ceux du trimestre correspondant en 2010, en parallèle avec une hausse des produits tirés des activités minières et des activités de construction de services publics, des travaux de génie civil et des activités liées aux matériaux, contrebalançant une baisse des produits du secteur des bâtiments. L'augmentation des activités minières reflète le début des activités opérationnelles d'Aecon Mining en août 2010. Les produits de 111 millions de dollars enregistrés dans le secteur des bâtiments pour le trimestre reflètent une baisse de 29 millions de dollars comparativement à 2010.

Pour le trimestre clos en le 31 mars 2011, la perte opérationnelle dans le secteur des infrastructures a diminué (augmenté) de la façon suivante, comparativement à la période correspondante de l'exercice précédent :

(en millions de dollars)
Génie civil et matériaux  
  Gain sur la vente d'un terrain en 2010 (7,0)
  Autres 0,5
Services publics 3,5
Exploitation minière (5,6)
Bâtiments (4,4)
Augmentation de la perte opérationnelle du
secteur des infrastructures
(13,0)

Les activités de construction de services publics ont été influencées par l'amélioration du marché, particulièrement en Ontario, comparativement à 2010. Aecon Mining progresse conformément aux attentes de la direction et la demande pour les services d'exploitation minière continue de progresser pendant que le développement des projets d'exploitation du sable bitumineux s'accélère. La direction continue de faire preuve de prudence quant aux nouvelles occasions d'affaires, tout en continuant de se concentrer sur l'optimisation des activités actuelles et sur les dernières étapes du programme de révision générale de l'équipement lancé à la suite de l'achat d'immobilisations au cours du deuxième semestre de 2010. La disponibilité de l'équipement continue de s'améliorer conformément au plan et devrait atteindre la capacité cible au troisième trimestre de 2011.

Le secteur des Bâtiments a enregistré une perte opérationnelle de 5,9 millions de dollars pour le premier trimestre de 2011, comparativement à une perte de 1,5 million de dollars en 2010. Ce secteur a été influencé par la baisse des produits et l'incidence courante de certains projets existants au cours du premier trimestre de 2011. Ces projets continuent de progresser vers leur achèvement, lequel sera suivi de la migration du modèle de gestion dans le cadre de l'intégration du secteur au groupe des infrastructures.

Au 31 mars 2011, la valeur du carnet de commandes atteignait 1,8 milliard de dollars, soit 536 millions de dollars de plus qu'à la même date au dernier exercice. L'augmentation est principalement attribuable au carnet de commandes plus élevé pour les travaux de génie civil et les matériaux, par suite de l'obtention de nombreux contrats d'importance en 2010, notamment les travaux de construction du complexe hydroélectrique de la partie inférieure de la Mattagami, en Ontario, l'expansion de l'autoroute 30 au Québec, et le projet d'expansion de la centrale du barrage Waneta, en Colombie-Britannique. Les nouveaux contrats obtenus ont totalisé 226 millions de dollars au premier trimestre de 2011, comparativement à 195 millions de dollars pour l'exercice précédent. La majeure partie de la hausse au chapitre des nouveaux contrats obtenus, d'une année sur l'autre, s'est produite dans les secteurs des activités minières et de construction de services publics; cette augmentation a contrebalancé le recul des contrats remportés pour le secteur des bâtiments.

  • Construction industrielle

Le secteur de la construction industrielle comprend toutes les activités de construction et de fabrication industrielles d'Aecon, notamment la construction en usine, la fabrication de canalisations spéciales, l'assemblage d'unités modulaires sur mesure, ainsi que la conception et la fabrication de génératrices à vapeur à cycle ouvert.

Faits saillants financiers          
  Trimestres clos le 31 mars
En millions de dollars   2011   2010  
           
Produits   234 $ 170 $
BAIIA   8,0   9,3  
Résultat opérationnel sectoriel   4,5   6,4  
Marge opérationnelle sectorielle       1,9 %       3,8 %  
Carnet de commandes   550   879  

Pour le premier trimestre 2011, les produits ont augmenté de 63 millions de dollars comparativement à 2010. La majeure partie de la hausse est liée aux activités de construction de l'industrie lourde, ce qui reflète les plus hauts volumes d'assemblage de modules, de fabrication de tuyaux et de projets de construction sur les chantiers dans l'Ouest canadien, ainsi qu'une hausse des produits dans le secteur de l'exploitation minière liée aux produits de base. Le secteur des produits mécaniques et IST ont aussi enregistré des produits plus élevés.

Pour le trimestre clos le 31 mars 2011, le résultat opérationnel du secteur de la construction industrielle a augmenté (diminué) de la façon suivante, comparativement à la période correspondante de l'exercice précédent :

(en millions de dollars)

Industrie lourde (construction et fabrication) (3,5)
Construction mécanique 0,3
IST 1,3
Baisse du résultat opérationnel du secteur de la construction industrielle (1,9)

Le résultat opérationnel dans le secteur de la construction pour l'industrie lourde a subi l'incidence de marges brutes plus faibles, tandis que l'amélioration relative à IST est principalement attribuable à la hausse des volumes en 2011, ainsi qu'à l'incidence favorable du taux de change d'un trimestre sur l'autre.

Au 31 mars 2011, le carnet de commandes totalisait 550 millions de dollars, soit 329 millions de dollars de moins par rapport à la période correspondante en 2010, ce qui est principalement imputable à la baisse du carnet de commandes dans les secteurs des activités de construction de l'industrie lourde et des activités de construction mécanique dans l'Ouest canadien. Dans l'ensemble, les nouveaux contrats obtenus au premier trimestre 2011, lesquels ont totalisé 118 millions de dollars, ont reculé de 32 millions de dollars comparativement au même trimestre en 2010. La diminution en glissement annuel des nouveaux contrats est principalement imputable au secteur des activités de construction mécanique.

  • Concessions

Le secteur des concessions comprend la conception, l'exploitation et le financement de projets d'infrastructures par voie d'ententes de partenariat entre les secteurs public et privé, d'ententes de construction-possession-exploitation-transfert ou d'autres structures de contrats de financement.

   
Faits saillants financiers  
  Trimestres clos le 31 mars
En millions de dollars   2011   2010  
           
Produits   23 $       21 $
BAIIA   6,6   6,6  
Résultat opérationnel sectoriel   5,8   5,2  
Marge opérationnelle sectorielle      25,6 %       24,8 %

La majorité de l'augmentation des produits et du résultat opérationnel de ce trimestre découle de la participation d'Aecon dans l'exploitant de l'autoroute transisraélienne. Les produits et le résultat opérationnel plus élevés enregistrés en 2011 reflètent l'ajout de deux nouveaux contrats d'exploitation et de maintenance en Israël et les volumes de circulation accrus sur l'autoroute principale.

Maintenant que la restructuration du contrat relatif à l'aéroport de Quito est finalisée, les activités de construction se sont accélérées sur le chantier, et le nouvel aéroport devrait être achevé en octobre 2012. À la fin du premier trimestre 2011, les travaux de construction étaient terminés dans une mesure d'environ 79 %. Près de 600 000 voyageurs ont pris l'avion à l'aéroport Quito actuel au cours du premier trimestre 2011, une hausse de 4,4 % par rapport au premier trimestre 2010.

Résultats consolidés

Les résultats consolidés pour les premiers trimestres de 2011 et de 2010 se trouvent à la fin du présent communiqué.

Faits saillants du bilan

             
(en milliers de dollars) (non audité) 31 mars 2011       31 décembre 2010  
             
Trésorerie et équivalents de trésorerie, trésorerie soumise à des restrictions et titres négociables 186 241 $     308 653  $
Autres actifs à court terme 828 223       1 010 417  
Immobilisations corporelles 447 502       444 276  
Autres actifs à long terme 369 524       358 059  
Total de l'actif 1 831 490 $             2 121 405 $
             
Passif à court terme 717 715 $     1 075 038 $
Emprunt sans recours lié au projet 134 074       27 333  
Autre dette à long terme 124 092       129 435  
Débentures convertibles 243 611       249 751  
Autres passifs à long terme 179 487       180 250  
             
Capitaux propres 432 511       459 598  
Total du passif et des capitaux propres 1 831 490 $     2 121 405  $

Conférence téléphonique

Aecon animera une conférence téléphonique le mercredi 4 mai 2011, à 10 h 30 (HE), pour discuter de ses résultats financiers du premier trimestre de 2011. Les participants sont invités à composer le 416-981-9039 ou le 1-800-945-9434 au moins 10 minutes avant le début de la conférence. Un enregistrement de celle-ci sera offert après 12 h 30, au 1-800-558-5253 ou au 416-626-4100, jusqu'à minuit, le 11 mai 2011. Le code d'accès est 21522213.

Aecon

Groupe Aecon Inc. est la plus grande société ouverte au Canada dans le domaine de la construction et de l'aménagement d'infrastructures. Aecon et ses filiales offrent des services à des clients des secteurs privé et public partout au Canada et dans certains autres pays. Aecon est fière de figurer sur la liste des Employeurs de choix au Canada publiée dans le magazine Maclean's.

L'information fournie dans le présent communiqué renferme certains énoncés prospectifs. Ces « énoncés prospectifs » reposent sur les données actuellement disponibles relativement à la concurrence, à la situation financière, à la conjoncture économique et aux plans d'exploitation, mais sont soumis à des risques et à des incertitudes. En plus des événements de nature générale et d'envergure mondiale sur lesquels Aecon n'a aucune influence, certains facteurs pourraient faire en sorte que les réalisations, le rendement ou les résultats réels d'Aecon diffèrent de ceux qui sont avancés ou sous-entendus dans les présentes, notamment les risques liés à un placement dans les actions ordinaires d'Aecon et les risques liés aux activités commerciales d'Aecon, notamment le risque lié aux projets d'envergure et les facteurs contractuels. Les facteurs de risque sont décrits de façon plus détaillée sous la rubrique « Facteurs de risque » de la notice annuelle déposée le 30 mars 2011 et accessible à l'adresse www.sedar.com. Les énoncés prospectifs comprennent de l'information concernant la situation financière ou les résultats opérationnels éventuels ou présumés d'Aecon, de même que les énoncés précédés, suivis ou comprenant des termes tels que « croit », « prévoit », « anticipe », « estime », « projette », « a l'intention de », « devrait » ou d'autres expressions similaires. D'importants facteurs, outre ceux dont il est question dans le présent document, pourraient avoir une incidence sur les résultats futurs d'Aecon et pourraient faire en sorte que ces résultats soient considérablement différents de ceux avancés dans des énoncés prospectifs.


États consolidés des résultats pour les trimestres clos les 31 mars 2011 et 2010
(en milliers de dollars, sauf les nombres d'actions et les montants par action) (non audité)

               
      31 mars
2011
    31 mars
2010
 
               
Produits        512 015 $   426 314 $
                 
Coûts directs et charges     (495 767)     (405 887)  
               
Marge brute          16 248     20 427  
               
Frais de commercialisation, frais généraux et frais d'administration        (32 061)     (27 054)  
               
Amortissement        (14 669)     (10 065)  
Résultat lié aux projets de construction comptabilisés selon la méthode de mise en équivalence              763     (2 123)  
Autres produits           1 043     6 277  
               
Perte opérationnelle        (28 676)     (12 538)  
               
Produits financiers           2 458     2 364  
               
Coûts financiers          (8 814)     (5 780)  
Profit (perte) à la juste valeur sur les débentures convertibles           7 640              8 250  
               
Perte avant les impôts sur le résultat        (27 392)     (7 704)  
Économie (charge) d'impôts sur le résultat           7 151     3 534  
               
Perte pour la période        (20 241) $   (4 170) $
Perte attribuable aux :              
               
  Actionnaires        (21 483) $   (5 312) $
  Participations ne donnant pas le contrôle           1 242     1 142  
               
         (20 241) $   (4 170) $
               
               
Perte de base par action     (0,39) $   (0,10) $
               
Perte diluée par action            (0,39) $   (0,12) $

SOURCE Aecon Group Inc.

Renseignements :

Mitch Patten
Vice-président principal,
Affaires générales
Groupe Aecon Inc.
416-297-2615
aecon@aecon.com
www.aecon.com 


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.