Adoption du projet de loi no 25, Loi modifiant la Loi sur l'équité salariale - UN GAIN HISTORIQUE POUR LES TRAVAILLEUSES



    QUEBEC, le 27 mai /CNW Telbec/ - L'adoption unanime à l'Assemblée
nationale du projet de loi modifiant la Loi sur l'équité salariale constitue
un gain historique pour les travailleuses. Selon la présidente du Conseil du
statut de la femme, Mme Christiane Pelchat, "il est révolu le temps où les
emplois traditionnellement féminins étaient évités parce que moins bien
payés".
    Pour le Conseil, l'élément fondamental est le maintien de la Commission
de l'équité salariale dans ses fonctions administratives et décisionnelles, en
plus de lui fournir les ressources additionnelles pour mieux s'acquitter de
son mandat. "Je salue particulièrement l'amendement apporté au projet de loi,
sur la recommandation du Conseil, qui dispense la Commission de consulter le
comité des partenaires sur les avis qu'elle entend déposer au ministre", a
déclaré la présidente.
    Le Conseil se réjouit également des autres mesures introduites dans la
Loi. Mentionnons, à cet égard, les amendements voulant que toute entreprise
ayant atteint la taille de 10 emplois devienne assujettie à la Loi et que les
employeurs retardataires soient obligés de réaliser l'équité salariale d'ici
le 31 décembre 2010. Soulignons, en outre, l'instauration de règles
d'affichage plus précises et la définition des modalités du maintien de
l'équité salariale, avec un contrôle périodique, de même que l'introduction
d'une déclaration annuelle obligatoire, relativement à l'exercice d'équité
salariale. Ces mesures, qui répondent à des demandes du Conseil, devraient
permettre d'aller plus loin dans la reconnaissance d'un juste salaire pour les
femmes.
    Le besoin d'information qu'ont les travailleuses, particulièrement en
milieu non syndiqué, pour se prévaloir de leur droit à l'équité salariale rend
essentielles les campagnes de sensibilisation de la Commission de l'équité
salariale. Mme Pelchat souhaite donc que cette dernière se penche rapidement
sur les moyens de rejoindre les travailleuses non syndiquées.
    "Avec toutes ces nouvelles dispositions, le droit à l'équité salariale
peut dorénavant être qualifié de droit acquis. A partir d'aujourd'hui, on peut
affirmer qu'en matière de travail, les femmes du Québec ont les mêmes droits,
privilèges et possibilités que les hommes", a conclu Mme Pelchat.
    -%SU: CPN,SOC,LBR
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Béatrice Farand, Attachée de presse, Conseil du statut
de la femme, (418) 643-4326, poste 245, beatrice.farand@csf.gouv.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.