Actions étudiantes partout au Québec : La FEUQ et la FECQ sonnent la charge contre la hausse des frais de scolarité

MONTRÉAL, le 31 janv. 2012 /CNW Telbec/ - Les associations de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et de la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) se sont mobilisées sur leur campus afin de relancer la contestation contre la hausse de 1625 $ des frais de scolarité. À l'Université du Québec à Rimouski, les étudiants feront un après-midi de grève afin de tenir une manifestation. Au Cégep de Victoriaville, les étudiants dérouleront une bannière rouge sur la façade de leur établissement d'études. Au Cégep de Saint-Hyacinthe, les étudiants produiront une grande fresque avec des mains rouges. D'autres étudiants prépareront un savoureux repas Kraft Diner ou un lancement d'affiches. Ces actions lancent le bal pour la session d'hiver. « Aujourd'hui les jeunes se sont réapproprié leurs lieux d'études. Mais demain, c'est Jean Charest et ses députés qui seront les cibles des actions étudiantes. Ils n'ont qu'à bien se tenir, le vent de contestation va s'amplifier durant le mois de février. Nous mettrons tout en œuvre pour que la hausse ne passe pas ! », promet Martine Desjardins, présidente de la FEUQ.

En effet, le mois de février sera ponctué d'actions au cours desquelles les étudiants perturberont le travail des députés libéraux, leurs communications publiques et leurs activités de financement. Déjà hier, les étudiants ont fait annuler une conférence de Raymond Bachand. « Nous serons partout, nous allons talonner les députés libéraux afin qu'ils disent à leur chef, Jean Charest, que la jeunesse ne fera pas les frais de sa politique rétrograde sur les droits de scolarité. La jeunesse ne laissera pas ce gouvernement corrompu hypothéquer l'avenir du Québec », assure Léo Bureau-Blouin, président de la FECQ.

De plus, durant tout le mois de février, les étudiants seront consultés sur les moyens de faire plier le gouvernement, dont le possible déclenchement d'une grève. Déjà, plusieurs assemblées générales sont prévues. « Ce gouvernement reste sourd aux préoccupations légitimes des étudiants et de leurs familles. Et bien, nous allons prendre tous les moyens pour faire entendre ! », concluent M. Bureau-Blouin et Mme Desjardins. 

La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) représentent ensemble plus de 200 000 étudiants au Québec.

SOURCE FEDERATION ETUDIANTE UNIVERSITAIRE DU QUEBEC (FEUQ)

Renseignements :

Mathieu Le Blanc, attaché de presse, FEUQ, bureau : (514) 396-3380, cell. : (514) 609-3380, courriel : attpresse@feuq.qc.ca Twitter : @matleblanc77
Charlotte Watson, coordonnatrice aux relations et aux communications FECQ, cell. : (514) 554-0576, bureau : (514) 396-3320, courriel : crc@fecq.org, Twitter : @charlottewats

Profil de l'entreprise

FEDERATION ETUDIANTE UNIVERSITAIRE DU QUEBEC (FEUQ)

Renseignements sur cet organisme

FEDERATION ETUDIANTE COLLEGIALE DU QUEBEC (FECQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.