Action Cancer Ontario présente son plan d'action visant à améliorer les services provinciaux de lutte contre le cancer.



    La qualité des services offerts est aujourd'hui supérieure, mais nous
    devons prendre les mesures qui s'imposent pour faire face à une
    augmentation de 40 % des cas de cancer, au cours des 10 prochaines années

    TORONTO, le 20 mars /CNW/ - Action Cancer Ontario dévoile aujourd'hui son
Plan de lutte contre le cancer en Ontario 2008-2011, visant à augmenter les
taux de dépistage du cancer, à améliorer l'accès aux services diagnostiques et
de traitement, à rehausser la qualité et l'innocuité des services offerts et à
mettre en pratique plus rapidement les nouvelles recherches sur le cancer.
    "Plus de personnes survivent au cancer et la qualité des services offerts
pour lutter contre le cancer est meilleure que jamais, à cause des mesures que
nous avons prises au cours des dernières années", a déclaré Terrence Sullivan,
Président-directeur général, Action Cancer Ontario. "En revanche, nous ne
pouvons nous satisfaire de cette situation, car 40 % plus de personnes vivront
avec le cancer, au cours de la prochaine décennie. En oeuvrant de concert avec
nos partenaires pour franchir les étapes établies dans le Plan de lutte contre
le cancer en Ontario, un nombre inférieur de personnes sera diagnostiqué et un
plus grand nombre d'entre elles survivra au diagnostic et recevra de meilleurs
services, à chaque étape."
    Le Plan de lutte contre le cancer en Ontario 2008-2011 est un plan
triennal pour le système de cancer provincial. Il établit les mesures à
prendre pour maîtriser le cancer et améliorer les soins prodigués aux
patients. Il s'agit du deuxième plan de lutte contre le cancer en Ontario. Le
premier a été lancé en 2004.
    "Nous avons fait d'importants gains dans la lutte contre le cancer depuis
le lancement du premier plan de lutte contre le cancer en Ontario", a affirmé
George Smitherman, vice-premier ministre et ministre de la Santé et des Soins
de longue durée. "Au cours des cinq dernières années, notre gouvernement a
offert plus de services de qualité aux patients atteints du cancer. Ceci a
réduit considérablement les temps d'attente et a permis aux patients d'obtenir
des soins de qualité, ici même. Nous continuerons à travailler de concert avec
Action Cancer Ontario et les professionnels de la santé de première ligne pour
amoindrir les ravages que cause le cancer."
    Le plan de lutte contre le cancer en Ontario 2008-2011 compte six
objectifs et met en relief quatre initiatives clés qui auront le plus grand
impact sur le cancer, au cours des trois prochaines années :

    
    1.  Augmenter les taux de dépistage du cancer au moyen d'un programme
        énergique d'éducation sur le dépistage, offrant des outils pour aider
        les fournisseurs de soins de premier recours et les patients à
        participer au dépistage, y compris l'utilisation des TI pour envoyer
        aux patients des invitations, rappels et messages au sujet du
        dépistage. Action Cancer Ontario collaborera avec ses partenaires
        pour rejoindre les populations qui ne bénéficient pas d'un taux de
        dépistage élevé, entre autres les gens vivant sous le seuil de la
        pauvreté, les nouveaux Canadiens, les gens qui n'ont pas de médecin
        de famille et les autochtones.

    2.  Améliorer les délais de diagnostic en commençant par mesurer et
        établir les objectifs quant au temps d'attente entre la
        recommandation d'un médecin de famille et la consultation avec un
        spécialiste pour passer des tests.

    3.  Améliorer la qualité des services régionaux de lutte contre le cancer
        en apportant des améliorations, en outre en assurant un meilleur
        accès à la chimiothérapie dans les centres de soins communautaires,
        plus près du domicile du patient; en rendant la chimiothérapie très
        complexe et la chirurgie du poumon plus sécuritaires et en faisant de
        la radiothérapie de conformation avec modulation d'intensité (IMRT)
        la norme de soins en matière de radiothérapie.

    4.  Effectuer l'instauration de tests de haute qualité et sécuritaires
        qui permettent de prédire la réponse à un traitement et les risques
        de cancer et d'individualiser les traitements - que l'on appelle la
        médecine moléculaire.

    D'importants progrès ont été réalisés depuis le lancement du premier plan
de lutte contre le cancer en Ontario. Les temps d'attente aux plans de la
radiothérapie et des chirurgies diminuent constamment; les services et les
centres de cancer régionaux font l'objet d'une grande expansion; le nombre de
fumeurs diminue en raison de la Loi favorisant un Ontario sans fumée, et les
programmes de dépistage du cancer colorectal et de vaccination VPH permettront
de sauver des vies.

    Nombre croissant de personnes atteintes du cancer, Services demandés

    -   Près de la moitié de la population sera atteinte de cancer au cours
        de sa vie : 44 p. cent des hommes et 39 p. cent des femmes.

    -   Soixante p. cent des patients atteints de cancer survivent 5 ans ou
        plus après leur diagnostic de cancer, ce qui représente une
        augmentation en regard d'il y a deux décennies, où ce taux était de
        moins de la moitié. Presque tous les patients atteints du cancer de
        la prostate et 90 p. cent des patientes atteintes du cancer du sein
        vivront plus de cinq ans après avoir été diagnostiqués.

    -   En 2007, l'Ontario a dépensé 176 millions de dollars pour 27 000
        chimiothérapies intraveineuses. En 2011-2012, on prévoit que
        l'Ontario pourrait dépenser environ 446 millions de dollars pour
        49 000 chimiothérapies.

    Action Cancer Ontario améliore sans cesse les services de lutte contre le
cancer afin qu'un nombre inférieur de personnes soit frappé par le cancer et
que les patients reçoivent de meilleurs soins.


    DOCUMENT D'INFORMATION

           Plan pour la lutte contre le cancer en Ontario 2008-2011

    Qu'est-ce que le Plan pour la lutte contre le cancer en Ontario 2008-2011
    (PLCO)?

    Le Plan pour la lutte contre le cancer en Ontario 2008-2011 est un plan
d'action triennal destiné au réseau de lutte contre le cancer de la province.
Il établit les mesures qui devront être prises afin de réduire le nombre de
personnes qui reçoivent un diagnostic de cancer et d'améliorer la qualité des
soins dispensés aux patients. Il traite de chacune des étapes de la
progression du cancer.

    Quel est l'objectif du PLCO?

    Le Plan pour la lutte contre le cancer en Ontario 2008-2011 comporte six
objectifs :

    1.  Réduire le nombre de personnes qui reçoivent un diagnostic de cancer
    2.  Réduire les conséquences du cancer grâce à un dépistage efficace et
        précoce
    3.  Assurer un accès rapide à des diagnostics efficaces et à des soins de
        grande qualité
    4.  Améliorer l'expérience des patients à chacune des étapes de leur
        cheminement
    5.  Améliorer le rendement du réseau de cancérologie de l'Ontario
    6.  Consolider la capacité de l'Ontario de traduire la recherche sur le
        cancer en services accrus pour la lutte contre le cancer et les
        traitements

    Parmi ces objectifs, quatre initiatives essentielles auront les effets les
plus importants sur la réduction du cancer et la prestation des soins. Il
s'agit des mesures suivantes :

    1.  Transformer les programmes de dépistage en vue d'accroître les taux
        de dépistage précoce
    2.  Accélérer et harmoniser le diagnostic du cancer
    3.  Améliorer la qualité des services régionaux de lutte contre le cancer
        en élaborant des Programmes régionaux de cancérologie et en mettant
        en place le personnel et les infrastructures nécessaires en vue
        d'améliorer la qualité, la sécurité et les temps d'attente pour les
        services de cancérologie
    4.  Préparer l'implantation des progrès réalisés en oncologie moléculaire
        et élaborer des tests permettant de prévoir les réactions des
        patients aux traitements et aux risques de cancer, tout en permettant
        le diagnostic et le traitement individualisés du cancer

    Pourquoi le Plan pour la lutte contre le cancer en Ontario est-il
    important?

    Au cours des 10 prochaines années, l'Ontario affichera une élévation sans
précédent du nombre de personnes atteintes d'un cancer, principalement en
raison de la croissance et du vieillissement de la population.

    -   Près de la moitié de tous les citoyens de l'Ontario seront atteints
        d'un cancer au cours de leur vie : 44 % des hommes et 39 % des
        femmes.
    -   Au cours des 10 prochaines années, il y aura en Ontario une
        augmentation de 40 % du nombre de personnes atteintes d'un cancer.
    -   En 2007, 172 citoyens de la province recevront un diagnostic de
        cancer chaque jour. En 2017, le nombre de nouveaux cas de cancer
        devrait atteindre 228 par jour s'il n'y a aucun changement
        significatif dans la prévention du cancer
    -   Le coût des médicaments contre le cancer s'élève de façon marquée en
        raison de la demande (les patients reçoivent des traitements
        multiples et un nombre croissant sont traités pour des 2e et 3e
        cancers) et de l'explosion du coût des médicaments. En 2007, la
        province a dépensé 176 millions $ en vue de dispenser 27 000
        traitements intraveineux de chimiothérapie. En 2011-2012, la province
        devrait consacrer environ 446 millions $ à l'administration de 49 000
        traitements de chimiothérapie. Le nombre de traitements devrait
        presque doubler et les frais associés devraient plus que doubler
        d'ici trois ans.

    Le cancer est une maladie que nous connaissons bien. Nous pouvons prévenir
certaines formes de cancer et en dépister un bon nombre de façon précoce. En
planifiant judicieusement les mesures nécessaires, nous pourrons dispenser des
soins plus sûrs et de plus grande qualité à nos patients.
    Au cours des dernières années, nous avons réalisé un certain nombre
d'interventions qui ont produit des améliorations concrètes, plus
particulièrement touchant les traitements contre le cancer. Mais nous en
sommes seulement aux premières étapes. Nous nous sommes dotés d'une base
solide.
    L'Ontario continue de faire face à des difficultés importantes. Le
processus de diagnostic du cancer est difficile et il est source de confusion
pour les patients, et nous ne savons pas quels sont les délais d'attente avant
les épreuves diagnostiques. Les taux de dépistage sont trop faibles en
Ontario. Il continuera d'être difficile de mettre en place les fonds
nécessaires et d'avoir accès aux médicaments contre le cancer.

    Quels sont les progrès qui ont été réalisés depuis la diffusion du
    premier Plan pour la lutte contre le cancer en Ontario, en 2004?

    L'Ontario a connu des progrès substantiels au plan de la lutte contre le
cancer depuis la parution du premier Plan, en 2004.
    Au cours des trois dernières années, nous nous sommes dotés de bases
solides en élaborant de nouveaux programmes de prévention et de dépistage, en
élargissant les services régionaux de cancérologie, en réduisant les délais
d'attente avant les traitements et en établissant des liens entre les
organismes et les spécialistes de la santé de façon à leur permettre de mieux
collaborer et d'améliorer constamment la qualité des services de cancérologie.
Voici quelques-unes de nos réalisations :

    -   Percées décisives au plan de la prévention et du dépistage du cancer
        - L'Ontario sans fumée; le programme ColonCancerCheck, qui est le
          programme de dépistage du cancer colo-rectal de l'Ontario; le
          programme de vaccination contre le VPH
    -   Amélioration de la qualité et de l'accès aux services de cancérologie
        - Réduction de 31 % des délais d'attente avant une radiothérapie en
          trois ans (2003-2006)
        - Construction, agrandissement et mise en service d'un plus grand
          nombre de centres de cancérologie au cours des trois dernières
          années que jamais auparavant en Ontario
    -   Amélioration du rendement du réseau
        - Inauguration de l'Indice de qualité du réseau de cancérologie,
          premier système en ligne de compilation au Canada qui évalue chaque
          année le rendement du réseau
        - L'Ontario est le chef de file dans l'application des technologies
          d'information permettant d'améliorer la sécurité des patients et la
          qualité des soins, ainsi que le rendement général des services de
          cancérologie
          - Système informatique de prescriptions médicales - système en
            ligne de commande des médicaments contre le cancer qui réduit les
            erreurs médicamenteuses provoquées par une mauvaise lecture des
            prescriptions rédigées à la main et par les erreurs de calcul des
            doses. Aujourd'hui, 60 % de l'ensemble des prescriptions
            médicales sont réalisées à l'aide du SIPM.
          - Système d'information sur les temps d'attente - système
            d'information unique en Ontario qui permet de recueillir des
            données à jour sur les délais d'attente. Les patients et leurs
            fournisseurs de soins de santé primaires peuvent également avoir
            accès à ces données pour pendre ensemble des décisions mieux
            informées sur les établissements pouvant offrir le plus
            rapidement des services.
          - Système interactif d'évaluation et de compilation des symptômes,
            qui permet aux patients recevant des soins palliatifs de suivre
            et de signaler en ligne leurs symptômes à leur équipe de soins de
            santé. Il est utilisé par tous les centres régionaux de
            cancérologie et les Centres d'accès aux soins communautaires.

    Quelles sont les mesures particulières qui sont proposées dans le Plan
    pour la lutte contre le cancer en Ontario 2008-2011?

    Objectif 1 : Réduire l'incidence du cancer

    Jusqu'à 50 % des cancers pourraient être évités. La meilleure façon de
vaincre la maladie est de la prévenir et de la déceler de façon précoce.
    Nous continuerons de lutter contre le tabagisme et l'inactivité physique,
la mauvaise alimentation et l'obésité, qui constituent les plus importants
facteurs de risque établis - en contribuant à la Stratégie pour l'Ontario sans
fumée et en préconisant des mesures choisies pour réduire les risques de
cancer.

    -   Nous élaborerons des stratégies efficaces touchant les bonnes
        habitudes de vie afin de réduire les risques de cancer.
    -   Nous collaborerons avec le gouvernement de l'Ontario et nos autres
        partenaires en vue de mieux comprendre le rôle des carcinogènes
        environnementaux et en milieu professionnel afin de mettre au point
        des stratégies plus efficaces pour éviter les expositions nuisibles.
        Action Cancer Ontario mettra l'accent sur la surveillance et la
        recherche pour comprendre quels sont les niveaux d'exposition à
        divers carcinogènes qui entraînent des risques.

    Objectif 2 : Réduire l'incidence du cancer par le biais de programmes
    efficaces de dépistage précoce

    Nous pouvons obtenir des gains significatifs dans la lutte contre le
cancer en dépistant la maladie de façon précoce.
    En janvier dernier, l'Ontario a lancé son programme ColonCancerCheck dans
toute la province, qui constitue le premier programme de dépistage colo-rectal
au Canada visant l'ensemble de la population. Il comprend les éléments
suivants :

    -   Accès élargi aux personnes de 50 ans et plus à un test facile à
        utiliser appelé Test du sang occulte fécal, dispensé par le biais des
        médecins en soins primaires et, pour les personnes qui n'ont pas de
        fournisseur de soins primaires, par le biais des pharmacies et de
        Télésanté. Il permet également aux personnes exposées à des risques
        accrus en raison d'antécédents familiaux immédiats de cancer colo-
        rectal de passer plus fréquemment une coloscopie.
    -   Les fournisseurs de soins primaires reçoivent l'aide nécessaire pour
        assurer le dépistage auprès de leurs patients, notamment de
        l'information et un processus amélioré d'orientation et de suivi pour
        les patients.
    -   Une campagne d'information d'envergure destinée au grand public.
    -   Des technologies d'information favorisant l'autonomie en matière de
        soins et l'amélioration de la gestion clinique, notamment des
        invitations à participer au programme ainsi que des rappels pour les
        personnes de 50 ans et plus, en vue de les inciter à passer des
        examens de dépistage, et un processus de signalement pour les
        fournisseurs de soins primaires.

    Le dépistage du cancer du sein et du cancer du col de l'utérus permet de
sauver des vies en Ontario. Les taux de dépistage ont cependant cessé de
progresser depuis quelques années.

    -   Afin de renforcer le programme ColonCancerCheck, Action Cancer
        Ontario entend travailler de concert avec le gouvernement et ses
        autres partenaires pour mettre sur pied un programme structuré et
        intégré destiné à tous les examens de dépistage qui permet
        d'accroître les taux de dépistage. Ce programme sera plus efficace et
        plus pratique pour les fournisseurs de soins de santé et les
        particuliers, et il s'adressera aux populations plus difficiles à
        joindre, notamment les nouveaux arrivés au Canada, les personnes à
        faibles revenus, celles qui n'ont pas de médecin de famille et les
        peuples autochtones.

    Voici les résultats que nous escomptons dès 2010 :

    -   Dépistage par mammographie pour 70 % des femmes de l'Ontario de 50 à
        69 ans, le taux étant de 60 % à l'heure actuelle
    -   Dépistage du cancer du col de l'utérus chez 85 % des femmes
        admissibles de la province, soit une hausse de 15 % en trois ans
    -   Dépistage du cancer colo-rectal chez 40 % de la population admissible
        en Ontario, soit une progression de 23 % en trois ans

    Objectif 3 : Assurer un accès rapide à des diagnostics efficaces et
    offrir des soins de haute qualité

    Action Cancer Ontario mettra l'accent sur l'amélioration de l'accès aux
services diagnostiques en commençant à compiler et à réduire les délais
d'attente entre le moment où un patient est orienté par son médecin de famille
et celui où il consulte un spécialiste pour passer des examens.

    -   Nous commencerons à établir des cibles et à mesurer les temps
        d'attente avant une évaluation diagnostique en cas de cancer colo-
        rectal.
    -   Notre objectif est de mettre en place au moins un programme
        d'évaluation diagnostique dans chacun des Réseaux locaux
        d'intégration des services de santé.

    Les délais d'attente avant une chimiothérapie ne diminuent pas, et la
demande pour les médicaments contre le cancer devance nos ressources physiques
et humaines. Nous devons modifier la façon dont nous administrons les
chimiothérapies en assurant davantage de traitements chimiothérapeutiques dans
les hôpitaux communautaires, plus près du domicile des patients, et en faisant
en sorte que les services de chimiothérapie soient toujours de grande qualité
et soient dispensés dans un contexte sans danger.
    ACO est à l'origine d'une initiative visant à améliorer l'accès et la
sécurité des chimiothérapies dans toutes les régions de la province. Grâce à
cette mesure, un plus grand nombre de chimiothérapies générales peuvent être
administrées dans les hôpitaux communautaires, plus près du domicile du
patient, les traitements complexes étant dispensés dans des centres plus
importants qui répondent à des normes de qualité.
    Action Cancer Ontario contribuera à l'application de tests d'oncologie
moléculaire de grande qualité et sans danger, qui permettent de prévoir les
réactions des patients aux traitements et les risques de cancer, et qui
permettent également de mieux cibler les traitements en fonction de chaque
patient. Action Cancer Ontario a réuni les chefs de file des diverses
disciplines en oncologie et en médecine de laboratoire afin de constituer un
groupe de travail chargé d'assurer la qualité constante de ces nouveaux tests
et l'élaboration de normes de qualité, tout en offrant un accès équitable aux
services, notamment aux évaluations génétiques, dans toute la province.

    Objectif 4 : Améliorer l'expérience des patients à chacune des étapes des
    soins

    Nous devons revoir continuellement toutes les étapes de l'expérience du
cancer du point de vue des patients pour nous assurer qu'ils sont bien
informés, qu'ils ont le soutien nécessaire et qu'ils collaborent à leurs
soins.

    -   Action Cancer Ontario mettra sur pied une stratégie permettant de
        mieux comprendre, évaluer et améliorer l'expérience des patients à
        chacune des étapes du cancer.
    -   Action Cancer Ontario a implanté un programme provincial d'oncologie
        psychosociale qui vise à améliorer la qualité et la disponibilité des
        services pour répondre aux besoins psychologiques et affectifs des
        patients atteints de cette maladie.
    -   En élargissant le recours au système ISAAC, instrument qui permet aux
        patients en soins palliatifs de suivre et de transmettre à distance
        leurs symptômes à leur équipe de soins, par le biais de kiosques et
        de leur ordinateur personnel, nous continuerons d'améliorer la
        qualité des soins palliatifs.

    Objectif 5 : Améliorer le rendement du réseau de cancérologie de
    l'Ontario

    ACO entend faire en sorte que le réseau de lutte contre le cancer soit
constamment amélioré et toujours responsable.
    La province jouit d'une expertise reconnue au Canada et à l'étranger dans
l'élaboration de systèmes d'information qui appuient les spécialistes de la
santé, améliorent la sécurité et l'expérience des patients, tout en
accroissant le rendement général du réseau.
    Au cours des trois prochaines années, nous souhaitons :

    -   Mettre à profit la technologie de l'information afin de soutenir les
        patients et les fournisseurs de soins primaires et de favoriser la
        participation au dépistage.
    -   Assurer la commande en ligne de 90 % des prescriptions en
        chimiothérapie qui sont faites sur papier et sont susceptibles d'être
        erronées.
    -   Fournir sur le web une information plus accessible pour les patients
        touchant les temps d'attente et d'autres aspects des services de
        cancérologie en vue de leur permettre de mieux gérer leurs propres
        soins.

    Objectif 6 : Renforcer la capacité de l'Ontario de traduire la recherche
    sur le cancer en améliorations concrètes dans la lutte contre le cancer.

    Action Cancer Ontario continuera de faire en sorte que les nouvelles
conclusions et découvertes des recherches sont appliquées sans délai, afin
d'améliorer la prévention du cancer et la pratique clinique.

    -   Action Cancer Ontario et l'Institut ontarien pour la recherche sur le
        cancer prévoient lancer prochainement l'étude Ontario Cancer Cohort,
        dans toute la province, qui fera appel à 100 000 personnes en
        Ontario, en vue de mieux comprendre les causes et les risques de
        cancer et d'autres pathologies importantes comme les maladies
        cardiaques.

    Le Plan pour la lutte contre le cancer en Ontario 2008-2011 est disponible
sur le site web de Action Cancer Ontario, à l'adresse www.cancercare.on.ca


    Action Cancer Ontario

    Document d'information
    -------------------------------------------------------------------------

    Action Cancer Ontario est l'organisme provincial responsable de
l'amélioration continue des services de cancérologie. En sa qualité de
conseiller du gouvernement sur les questions relatives au cancer, Action
Cancer Ontario :

    -   Distribue plus de 600 millions $ de fonds publics destinés aux soins
        de santé aux hôpitaux et autres fournisseurs de services de
        cancérologie, et évalue leur rendement pour faire en sorte que la
        population de l'Ontario obtienne des résultats.

    -   Met en oeuvre les programmes provinciaux de prévention et de
        dépistage du cancer.

    -   Elabore et met en oeuvre les normes et autres mesures d'amélioration
        de la qualité.

    -   Utilise les nouvelles informations et technologies pour soutenir les
        spécialistes de la santé et favoriser l'autonomie des patients, en
        plus d'améliorer le rendement du réseau de cancérologie.

    -   Planifie les services de cancérologie pour qu'ils répondent aux
        besoins actuels et futurs des patients.

    -   Applique les résultats des nouvelles recherches en vue d'innover et
        d'améliorer les soins dispensés aux patients et les services de
        cancérologie.
    

    Programmes régionaux de cancérologie

    Les Programmes régionaux de cancérologie sont des réseaux qui regroupent
les intervenants, les spécialistes des soins de santé et les organismes qui
collaborent à la prévention du cancer et à la prestation des soins dans chacun
des 14 Réseaux locaux d'intégration des services de santé. Chaque programme
est dirigé par un vice-président régional de Action Cancer Ontario. Les
Programmes régionaux de cancérologie ont été constitués en 2005 pour répondre
aux besoins et problèmes locaux en matière de traitement du cancer, pour
assurer l'application locale des normes et programmes provinciaux et pour
améliorer l'accès, les délais d'attente et la qualité en assurant la gestion
et la coordination des soins auprès des fournisseurs locaux et régionaux de
soins de santé.





Renseignements :

Renseignements: Jennifer Obeid, Directrice principale des relations avec
les médias, Action Cancer Ontario, tél.: (416) 971-9800 poste 3383, cell.:
(416) 917-9851, courriel: jennifer.obeid@cancercare.on.ca,
www.cancercare.on.ca

Profil de l'entreprise

Action Cancer Ontario

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.