Accident mortel à la scierie Magiforet de Saint-Damase: la CSST dépose son rapport d'enquête



    RIMOUSKI, QC, le 31 oct. /CNW Telbec/ - La Commission de la santé et de
la sécurité du travail (CSST) dévoile aujourd'hui les conclusions de son
enquête sur l'accident qui a entraîné le décès de M. Raynald Carmel Lepage,
opérateur de scie à ruban vertical à la scierie Magiforet de Saint-Damase. Le
3 octobre 2006, le travailleur est entraîné vers la scie lorsque ses vêtements
entrent en contact avec les dents du ruban de la scie. Le travailleur décède
des suites de ses blessures. L'enquête révèle entre autres que la gestion de
la santé et de la sécurité du travail est déficiente.

    Rappel de l'événement
    ---------------------

    Le jour de l'accident, le travailleur se dirige derrière la scie à ruban
vertical. En se penchant devant le ruban vertical de la scie, ses vêtements
s'accrochent aux dents de la scie et entraînent le travailleur vers celles-ci.
Un travailleur à proximité se précipite alors vers le bouton d'arrêt de la
scie à ruban vertical et appuie sur celui-ci. L'accidenté sort par lui-même de
la scie à ruban vertical, puis s'affaisse au sol. Les secours sont appelés et
le décès du travailleur est constaté sur place.

    Constatations de la CSST
    ------------------------

    
    L'enquête a permis à la CSST de retenir deux causes pour expliquer
l'accident :

    - le travailleur s'approche d'une zone dangereuse (ruban vertical de la
      scie en opération), cette zone étant facilement accessible;

    - la gestion de la santé et de la sécurité du travail est déficiente par
      l'absence de mesures de contrôle sur la mise en application des
      procédures sécuritaires de travail.

    La CSST considère que l'employeur a agi de façon à compromettre la
sécurité des travailleurs. En conséquence, un constat d'infraction lui a été
délivré. Pour cette infraction, l'amende peut varier de 5 000 $ à 20 000 $
pour une première offense ou de 10 000 $ à 50 000 $ en cas de récidive.

    Exigences de la CSST
    --------------------

    Le jour de l'accident, la CSST a interdit l'utilisation de la scie à ruban
vertical et elle a ordonné la mise en place d'un protecteur ou d'un dispositif
de protection afin d'empêcher l'accès à la zone dangereuse ( brins ascendants
et descendants du ruban de la scie ) durant le fonctionnement de la scie.
    L'employeur s'est conformé à l'exigence de la CSST et a mis en place :

    - un protecteur fixe qui empêche l'accès aux brins ascendants et
      descendants du ruban vertical de la scie sur toute la longueur, sauf du
      côté où s'effectue le travail entre le garde-lame et la table;

    - un dispositif commandé à partir des organes de commande de l'opérateur
      qui permet le retrait des rebuts à proximité du ruban de la scie;

    - une barre dissuasive ajustable et installée près des organes de
      commande de l'opérateur de la scie à ruban vertical afin de rappeler à
      ce dernier le périmètre de son poste de travail.
    

    Plan d'action Sécurité des machines 2006-2007
    ---------------------------------------------

    Afin de réduire le nombre d'accidents causés par les machines, la CSST
applique le Plan d'action Sécurité des machines et une politique de "tolérance
zéro" en ce qui concerne les dangers liés à l'accès à des pièces en mouvement.
Il s'agit donc, pour la CSST, d'une priorité d'action en matière de
prévention.
    -%SU: SAN,LBR
    -%RE: 35




Renseignements :

Renseignements: Guy Archambault, Direction régionale du
Bas-Saint-Laurent - CSST, (418) 725-6100 poste 6146

Profil de l'entreprise

Commission de la santé et de la sécurité du travail

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.