Accident grave d'un travailleur bénévole à l'église Saint-Nom-de-Marie de Baie-Comeau : la CSST dépose son rapport d'enquête



    SEPT-ILES, QC, le 29 janv. /CNW Telbec/ - La Commission de la santé et de
la sécurité du travail (CSST) dévoile aujourd'hui les conclusions de son
enquête au sujet de l'accident grave survenu à un travailleur bénévole de la
Fabrique de la paroisse de la Nativité-de-Jésus, le 25 juillet 2007, à
l'église Saint-Nom-de-Marie de Baie-Comeau. M. Gilles Michaud, qui s'affairait
à la réfection du toit, a chuté d'un dôme qui fait office de puits de lumière
et il est tombé à l'intérieur de l'église. L'enquête révèle la fragilité du
dôme et une gestion déficiente des risques sur le chantier.

    Rappel de l'événement
    ---------------------

    L'accident se produit vers 14 h, alors que M. Michaud prend une pause sur
le toit de l'église. Le travailleur bénévole se dirige vers l'un des deux
puits de lumière situés sur le toit et s'y assoit lourdement. Le dôme de
plastique, qui recouvre le puits, cède et le travailleur bénévole fait une
chute d'environ sept mètres. Les secours sont appelés et M. Michaud est
transporté à l'hôpital.

    Constatations de la CSST
    ------------------------

    L'enquête a permis à la CSST de retenir trois causes pour expliquer
l'accident :

    
    - des microfissures fragilisent le dôme en matière plastique;
    - le dôme recouvrant le puits de lumière cède par choc mécanique;
    - la gestion des risques sur le chantier est déficiente alors qu'il
      s'agit de travaux en hauteur, notamment parce que les travailleurs
      bénévoles ne reçoivent aucune information ni consignes sur le plan de
      la santé et de la sécurité.
    

    Exigence de la CSST
    -------------------

    A la suite de l'accident, la CSST a exigé de l'employeur qu'il mette en
place un système de gestion de la santé et de la sécurité pour tous les
travaux à effectuer. L'employeur s'est conformé à cette exigence.

    Mesure préventive
    -----------------

    Pour éviter qu'un tel accident ne se reproduise, la CSST informera les
propriétaires de lieux de culte de leurs obligations en santé et sécurité du
travail à l'égard de leurs travailleurs bénévoles.

    Protection des bénévoles
    ------------------------

    A titre d'employeur, si vous avez recours à des bénévoles pour certains
travaux, la CSST vous rappelle que vous avez les mêmes obligations d'assurer
leur santé et leur sécurité que celles que vous avez envers vos propres
travailleurs.

    Tout faire pour qu'il n'arrive rien!
    ------------------------------------

    Au Québec, le secteur de la construction demeure l'un des plus touchés
par les accidents et les maladies du travail. Pourtant, ces lésions
professionnelles peuvent être évitées par une gestion permanente de la santé
et de la sécurité sur les chantiers. Pour ce faire, l'employeur, le maître
d'oeuvre et les travailleurs doivent faire équipe et participer à
l'identification et au contrôle des dangers. Bref, il faut Tout faire pour
qu'il n'arrive rien! Le site Web de la CSST (www.csst.qc.ca/construction)
livre des informations supplémentaires sur le plan d'action et sur les
activités de communication qui y sont reliées.
    -%SU: LBR,LAW
    -%RE: 43




Renseignements :

Renseignements: Louise Bertrand, communicatrice régionale, Direction
régionale de la Côte-Nord - CSST, (418) 964-3900, poste 3906, 1-800-668-5214,
poste 3906

Profil de l'entreprise

Commission de la santé et de la sécurité du travail

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.