Accès aux futures gares du train de l'Est à RDP-PAT: "Une condition
essentielle au succès du Train de l'Est." - Louise Harel

MONTRÉAL, le 21 mai /CNW Telbec/ - "La venue en 2012 du Train de l'Est et des deux gares qui seront aménagées dans l'arrondissement de Rivière-des-Prairies - Pointe-aux-Trembles nécessite des investissements majeurs que l'administration Tremblay refuse à la population de ce secteur", a déclaré la chef de l'Opposition officielle, Louise Harel.

Le 18 mai, lors de la séance du conseil de ville, l'Opposition officielle proposait une motion qui se lit comme suit :

    
      Que le comité exécutif de la Ville de Montréal priorise l'aménagement
      de la rue Sherbrooke Est entre la 40e avenue et le carrefour giratoire
      pour en faire une véritable porte d'entrée de l'île de Montréal;

      Que la Ville de Montréal complète la planification 2010-2012 liée à
      l'implantation de la nouvelle gare du Train de l'Est.
    

"Le projet d'aménagement de la rue Sherbrooke Est entre la 40e avenue et le pont Le Gardeur a été initié en 1999 et le concept a été retenu par le conseil d'arrondissement de Rivière-des-Prairies - Pointe-aux-Trembles en 2003. Le remarquable potentiel de développement résidentiel et commercial de ce secteur de Pointe-aux-Trembles milite en faveur d'un projet de déploiement d'un milieu de vie agréable, avec tous les services de proximité, et où l'on peut se déplacer de façon sécuritaire, à pied et à vélo", a fait valoir la conseillère de ville du district de la Pointe-aux-Prairies, Caroline Bourgeois. Rappelons qu'en Conseil cette semaine, les élus du parti du maire Tremblay ont voté contre la motion de l'Opposition officielle.

Sherbrooke Est : enjeux de circulation et de sécurité

L'aménagement actuel de la rue Sherbrooke Est sur la Pointe de l'île pose de nombreux problèmes, notamment en ce qui a trait à la circulation et à la sécurité publique. Étant un axe transitaire important pour les résidants de Repentigny et des environs, la congestion automobile sur la rue Sherbrooke Est représente un problème majeur qui nuit à la circulation des autobus, puisqu'aucune voie réservée n'y est aménagée. D'autre part, la sécurité des piétons y est compromise car on n'y retrouve pas de trottoir.

Des investissements pour la venue du Train de l'Est

"Avec la mise sur pied des deux gares qui desserviront les résidants de l'arrondissement Rivière-des-Prairies - Pointe-aux-Trembles qui prendront le train de l'Est matin et soir, on connaîtra une hausse importante des déplacements dans le secteur et ces problèmes seront exacerbés. Tant pour la gare qui sera située sur la rue Sherbrooke Est que celle près du boulevard Maurice-Duplessis, il faut dès maintenant mettre en place des solutions concrètes. L'échéance est fixée à 2012 et les aménagements doivent être prêts dès la mise en service du Train de l'Est", a indiqué Caroline Bourgeois.

Revirement de situation : coupure dans le PTI pour Maurice-Duplessis

"Le programme triennal d'immobilisations (PTI) 2009-2011 prévoyait un investissement de 21 millions de dollars pour le prolongement du boulevard Maurice-Duplessis. En effet, le 25 mai 2009, le conseil municipal a adopté un règlement autorisant un emprunt de 21 millions de dollars pour financer les travaux visant le prolongement et la reconstruction du boulevard Maurice-Duplessis aux abords de la gare Saint-Jean-Baptiste", a rappelé la mairesse suppléante de l'arrondissement RDP-PAT, Suzanne Décarie. "Mais dans le PTI 2010-2012, les 21 millions de dollars prévus avaient été retirés et on prévoit maintenant seulement 1,6 million de dollars pour l'ensemble des travaux de prolongement du boulevard!", s'est-elle exclamée.

"L'administration Tremblay doit être conséquente avec les objectifs d'amélioration des services de transport collectif et s'engager à mettre en place des mesures pour faciliter l'accès aux deux gares, et ce, le plus rapidement possible. L'accessibilité des gares par les autobus, les modes de transport actif et les automobiles est une condition essentielle au succès du Train de l'Est", a conclu Louise Harel.

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet de la chef de l'Opposition officielle

Renseignements : Renseignements: Marie-Hélène d'Entremont, Attachée de presse, Cabinet de la chef de l'Opposition officielle, Bureau: (514) 872-2934, Cell.: (514) 247-0446

Profil de l'entreprise

Ville de Montréal - Cabinet de la chef de l'Opposition officielle

Renseignements sur cet organisme

Communiqués Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.