AbitibiBowater appelle à la collaboration pour la mise en œuvre de l'orientation proposée de la gestion à long terme de la forêt de la rivière Abitibi

MONTRÉAL, le 13 sept. 2011 /CNW Telbec/ - AbitibiBowater (NYSE:  ABH) (TSX: ABH) se fait l'écho des inquiétudes exprimées par les leaders municipaux du Nord-Est de l'Ontario à l'égard de la nouvelle approche de gestion forestière proposée pour la forêt de la rivière Abitibi, qui pourrait abaisser immédiatement de 25 % l'approvisionnement en bois de résineux dans la région et entraîner des réductions pouvant atteindre 65 % d'ici 20 ans. La semaine dernière, la Northeastern Ontario Municipal Association (NEOMA) a tenu une conférence de presse à Timmins, en Ontario, pour faire part publiquement de son inquiétude concernant l'orientation proposée pour la gestion à long terme (OPGLT) de la rivière Abitibi publiée récemment par le ministère des Richesses naturelles de l'Ontario (MRNO) en vue d'obtenir les commentaires du public.

Si elles se concrétisent, la Société craint que les importantes réductions de l'approvisionnement en bois proposées compromettent les investissements futurs dans le secteur forestier et freinent les possibilités d'emploi découlant des activités forestières, ébranlant du coup les fondations économiques de 25 communautés du Nord de l'Ontario.

«Nous ne devrions pas avoir à choisir entre protéger les caribous ou les emplois dans le Nord. Trop souvent, le public est appelé à choisir entre l'un et l'autre, et chacun est incité à prendre parti selon ses valeurs personnelles. Pareille attitude est déplorable, les considérations environnementales et les résultats économiques n'étant pas incompatibles. Nous reconnaissons sans réserve que la gestion forestière durable doit tenir compte des trois piliers : les enjeux économiques, sociaux et environnementaux», déclare Richard Garneau, président et chef de la direction d'AbitibiBowater.

AbitibiBowater prône une approche transparente et équilibrée faisant intervenir les parties intéressées et favorisant la prise en compte des trois piliers de la durabilité. Une sérieuse collaboration s'impose pour la revue du projet de mise en œuvre du plan de conservation des caribous dans la forêt de la rivière Abitibi. L'incidence sur l'approvisionnement en bois et ses répercussions sur les emplois futurs doivent être prises en compte. Des représentants des communautés touchées, les sociétés forestières exerçant des activités dans la région, le MRNO et les organisations non gouvernementales de l'environnement doivent tous prendre part à cette entreprise.

«Nous devons relever nos manches et travailler ensemble, revoir les cartes, analyser les chiffres, mettre à profit les points de vue scientifiques indépendants les plus récents et trouver des solutions pour protéger les caribous et fournir les ressources nécessaires pour la survie et la prospérité du secteur manufacturier», conclut M. Garneau.

AbitibiBowater appuie les solutions constructives mises de l'avant avec la participation des parties intéressées dans un esprit de collaboration. Une solution possible à l'OPGLT : la réévaluation de la limite sud de la zone Kesagami (aire de distribution du caribou) par le MRNO. Cette réévaluation devrait se pencher sur les avantages potentiels du déplacement de cette limite, et les efforts devraient se concentrer sur les secteurs où la présence des caribous n'est pas remise en cause. Cette initiative pourrait faire l'objet d'un processus distinct qui ne modifierait pas l'échéancier du plan de gestion forestière actuel, étant donné que l'approvisionnement en bois pour les dix prochaines années répond aux besoins actuels selon la plupart des intervenants.

AbitibiBowater et d'autres sociétés membres de l'Association des produits forestiers du Canada, ainsi que des organismes environnementaux, sont partenaires de l'Entente sur la forêt boréale canadienne. Ce groupe s'active à identifier des solutions aux enjeux de conservation qui répondent à l'objectif du développement durable, soit de trouver un équilibre cohérent entre les trois piliers que sont les enjeux économiques, sociaux et écologiques liés aux activités humaines.

AbitibiBowater est un chef de file mondial de l'industrie des produits forestiers qui fabrique une grande variété de produits, notamment du papier journal, des papiers d'impression commerciale, de la pâte commerciale et des produits du bois. La Société possède ou exploite 18 usines de pâtes et papiers et 24 usines de produits du bois aux États-Unis, au Canada et en Corée du Sud, commercialisant ses produits dans près de 90 pays. De plus, la totalité des terrains forestiers sous sa gestion sont certifiés conformes à une norme d'aménagement forestier durable par des experts indépendants. Les actions d'AbitibiBowater se négocient sous le symbole ABH à la Bourse de New York et à la Bourse de Toronto.

SOURCE ABITIBIBOWATER INC. - FRANCAIS

Renseignements :

Médias et autres 
Pierre Choquette
Directeur principal, Affaires publiques - Canada
514 394-2178
pierre.choquette@abitibibowater.com

Profil de l'entreprise

ABITIBIBOWATER INC. - FRANCAIS

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.