Abandonnons l'évaluation des compétences transversales dit la FAE - Le Conseil supérieur de l'éducation n'est pas à l'écoute des profs et des parents



    MONTREAL, le 20 mars /CNW Telbec/ - La Fédération autonome de
l'enseignement est très déçue de l'avis sur la pertinence et l'appropriation
des compétences transversales et des domaines généraux de formation émis par
le Conseil supérieur de l'éducation (CSE) et commandé par la table de pilotage
sur la réforme.
    Le CSE recommande de maintenir le cap sur le développement et
l'évaluation de huit des neuf compétences transversales du Programme de
formation de l'école québécoise en soulignant que les problèmes à ce sujet se
limitent à un manque de formation et d'outils d'évaluation mis à la
disposition du personnel enseignant. Pour élaborer son avis, le Conseil
affirme avoir consulté des enseignantes et enseignants ainsi que des
directions d'établissement, des conseillers pédagogiques et des experts du
milieu universitaire.
    "On se demande bien qui le CSE a consulté. Les profs sont presque
unanimes à affirmer que les compétences transversales sont impossibles à
évaluer. De plus, dans le sondage SOM publié la semaine dernière, seulement
25 % des parents disent connaître le sens des compétences transversales et
seulement un parent sur cinq affirme que l'école doit surtout évaluer les
compétences alors que 97 % des parents estiment qu'il est important que le
bulletin rende compte de l'évaluation des connaissances. En rendant cet avis,
le Conseil démontre qu'il n'est pas à l'écoute du personnel enseignant et des
parents. Le CSE a beau prétendre que le programme de formation fait une large
place aux connaissances, cette place ne sera jamais assez grande si les
connaissances ne sont pas mises en priorité par rapport au développement des
compétences," d'affirmer Mme Nathalie Morel, vice-présidente à la vie
professionnelle de la FAE.
    Le CSE affirme également que les arrimages entre les domaines généraux de
formation et les disciplines sont difficiles à faire et qu'à cet effet, il
recommande de fournir un guide référence pour éviter que la formation des
élèves s'en trouve appauvrie. "Nous avons le même constat, la formation des
élèves est appauvrie, mais ce n'est pas sa recommandation, qui équivaut à
mettre un pansement sur une jambe coupée, qui corrigera la situation. Pour
éviter d'appauvrir la formation des élèves, il faudrait recentrer les
programmes de formation sur les connaissances disciplinaires dans chacune des
matières," d'ajouter Mme Morel.
    La réaction tranchée de la FAE à l'effet d'abandonner l'évaluation des
compétences transversales ne signifie pas que les enseignantes et enseignants
ne sont pas sensibles à l'importance du développement global de l'enfant, mais
repose sur leur évaluation qui est trop subjective pour en rendre compte
adéquatement aux parents. De plus, l'obsession des compétences prend une place
trop grande dans l'apprentissage et l'évaluation des élèves. De sorte que, le
Conseil peut bien penser que cette information est importante et qu'il faudra
soutenir l'équipe-école (sic) pour l'appropriation de ces compétences
transversales, elles ne seront pas plus pertinentes qu'applicables même avec
des sessions de formation et de nouveaux outils d'évaluation. "Le Conseil
supérieur de l'éducation perd de la crédibilité quand il recommande de
soutenir l'équipe-école pour l'évaluation des compétences transversales. Ce
sont les enseignantes et enseignants, et personne d'autre, qui évaluent les
élèves. Comment se fait-il que le CSE ne sait pas ça ! Le jour où les agences
de santé et de services sociaux voudront former tout le personnel d'une équipe
médicale d'un hôpital pour les nouvelles méthodes de chirurgie, on devra se
poser de sérieuses questions" de conclure Nathalie Morel.

    La FAE représente quelque 27 000 enseignantes et enseignants des écoles
primaires et secondaires ainsi que des centres de formation professionnelle et
d'éducation des adultes.




Renseignements :

Renseignements: Yves Parenteau, (514) 910-3195; Source: Fédération
autonome de l'enseignement


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.