Abandon pur et simple de Kyoto - Les contribuables canadiens vont devoir payer la note



    
         Oui ! aux énergies RENOUVELABLES Non ! aux énergie REDOUTABLES

                         L'Action prouve la Pensée !
    

    SAINT-LEON-DE-STANDON, QC, le 26 avril /CNW Telbec/ - Le gouvernement de
Steven Harper présente ses cibles de réduction de gaz à effet de serre pour
l'industrie. Le Canada devait réduire de 260 millions de tonnes (Mt) ses
émissions de GES entre 2008 et 2012 et maintenir ces réductions par la suite
pour respecter son engagement prévu par Kyoto. Globalement le gouvernement
Harper propose d'essayer de réduire de 150 Mt les émissions de GES pour 2020.
    "Malgré les annonces verdâtres, le "nouveau gouvernement du Canada" ne
démontre aucun leadership, au contraire. Il aura fallu des pressions
considérables provenant non seulement des écologistes mais aussi de la grande
industrie et un intérêt médiatique soutenu pour la question pour que le
gouvernement de monsieur Harper tente de rectifier son tir." a affirmé Mathieu
Castonguay, directeur général de l'AQLPA.
    Le gouvernement Harper ne peut faire porter la responsabilité de cet
échec sur le gouvernement précédent car son parti était le seul parti
politique au Canada à s'être opposé mordicus à la signature de l'Accord et du
Protocole de Kyoto pendant plus de dix ans lorsqu'il était dans l'opposition à
la Chambre des communes.
    "Monsieur Harper et son ministre de l'environnement nous semblent être à
la recherche de défaites et de raisons pour en faire le moins possible. Nous
pensons que ce gouvernement a peur de remonter ses manches et de prendre les
décisions qui s'imposent. Blâmer les libéraux tout en remettant en place une à
une les mesures que le gouvernement précédent avait élaboré ou copier les
initiatives des provinces comme la toute dernière qui veut interdire les
ampoules électriques standard nous fait penser que le gouvernement actuel
souffre d'anémie intellectuelle." a affirmé André Bélisle, président de
l'AQLPA.
    Le ministre Baird ne peut justifier l'inaction par des impacts
économiques trop importants. Les impacts actuels au niveau de l'environnement,
de la santé et de l'économie sont déjà très importants et iront en augmentant.
Les investissements pour réduire les émissions de GES favoriseraient quant à
eux l'industrie environnementale qui connaîtrait un Klondike économique tout
en créant de très nombreux emplois. L'inaction du gouvernement de monsieur
Harper freine l'essor de l'industrie environnementale canadienne et
québécoise. Les choix du gouvernement pourraient même mener à l'auto-exclusion
du Canada des mécanismes de développement propres inclus dans le Protocole de
Kyoto privant cette industrie de contrats très intéressants partout dans le
monde. De plus les pénalités prévues dans le Protocole de Kyoto pour      
non-respect de nos engagements coûteraient très cher aux contribuables
canadiens.

    Dans ces conditions l'AQLPA demande :

    
    - Le respect de nos engagements dans le Protocole de Kyoto.
    - Un moratoire sur le développement des sables bitumineux et de la
      production de gaz et de pétrole.
    - Un prélèvement immédiat de 2 $ le baril de pétrole et de 0.01 $ le
      mètre cube de gaz pour appliquer dans des mesures de réductions
      effectives de GES permettant au Canada de respecter ses engagements.
    - La création d'une bourse du carbone à Montréal.
    - Le recours aux mécanismes de développement propre pour obtenir des
      réductions supplémentaires de GES permettant de respecter nos
      engagements.
    

    Une analyse détaillée de ces nouvelles annonces suivra dès sa conclusion.




Renseignements :

Renseignements: AQLPA, (418) 642-1322; André Bélisle, (418) 386-6992;
Mathieu Castonguay, (418) 952-5222

Profil de l'entreprise

AQLPA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.