A quelques semaines du budget, 400 locataires manifestent devant le bureau de Jean Charest



    MONTREAL, le 28 févr. /CNW Telbec/ - Quelque 400 membres du Front
d'action populaire en réaménagement urbain, venus de plusieurs régions du
Québec, marchent dans les rues de Montréal aujourd'hui pour réclamer des
investissements majeurs en logement social dans le budget que la ministre des
Finances, Monique Jérôme-Forget, doit présenter en mars.
    La marche se termine devant les bureaux de Jean Charest au centre-ville.
Le FRAPRU veut ainsi rappeler au premier ministre l'engagement qu'il a pris,
lors de la dernière campagne électorale, de financer "au moins 3000 nouveaux
logements sociaux par année pendant cinq ans dans le cadre de l'actuel
programme AccèsLogis". Le FRAPRU réclame que cet engagement soit minimalement
respecté dès le budget. A son avis, il devrait même être dépassé, si le Québec
accepte d'y ajouter la part qu'il recevra sur les 475 millions $ en deux ans
annoncés pour de nouveaux logements sociaux dans le dernier budget fédéral.
L'organisme estime qu'au moins 800 logements pourraient ainsi s'ajouter
annuellement aux 3000 promis.
    François Saillant, coordonnateur du FRAPRU, met en garde le gouvernement
contre toute tentation d'invoquer la crise économique pour différer ou même
renier l'engagement qu'il a pris: "Investir massivement et à long terme dans
le logement social, c'est se donner les moyens d'aider un plus grand nombre de
locataires présentement en difficulté ou qui le deviendront en raison de la
crise. C'est créer des emplois dans des domaines durement touchés par la
crise, comme la construction et l'industrie manufacturière. C'est enfin
augmenter l'offre de logements locatifs et affronter une autre crise qui
s'étend maintenant à tout le Québec, soit la rareté extrême d'appartements, en
particulier pour les familles à faible et modeste revenus".
    Le FRAPRU considère que ses demandes budgétaires sont très modestes,
compte tenu que le dernier recensement dénombre plus de 203 000 ménages
locataires québécois qui consacrent plus de la moitié de leur revenu pour se
loger et qu'il craint que ce nombre explose à la faveur de la crise
économique, comme c'est arrivé lors des récessions du début des années 1980 et
1990. Sans s'attendre à de tels investissements dans le budget, le FRAPRU
pense que la réalisation de 50 000 nouveaux logements sociaux en cinq ans
mettrait le gouvernement en bien meilleure position pour faire face à des
problèmes de cet ampleur.




Renseignements :

Renseignements: François Saillant, (514) 919-2843 (cellulaire);
Marie-José Corriveau, (514) 386-1040 (cellulaire)

Profil de l'entreprise

Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU)

Renseignements sur cet organisme

REACTIONS AU BUDGET DU QUEBEC 2009

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.