A l'heure de Beijing 2008 - Canadiens et Chinois : perspectives contrastées face à la retraite



    
        Les Canadiens partent plus volontiers à la retraite alors que
      les Chinois se font tirer l'oreille, révèle une étude comparative
                           d'ampleur internationale
    

    MONTREAL, le 4 août /CNW Telbec/ - Selon le Baromètre AXA de la Retraite
2008, une étude internationale réalisée dans 26 pays, les perceptions et les
opinions exprimées par les Canadiens et les Chinois divergent selon les thèmes
abordés. Par exemple, le Canada est de loin le pays où l'on compte le plus de
départs volontaires à la retraite (73 %) avant l'âge normal. Seuls 38 % de
Chinois choisissent volontairement une retraite anticipée et 25 % le font à
l'invitation de l'employeur. Relevons tout de même une similarité : Canadiens
et Chinois envisagent en parts égales (58 %) une activité professionnelle
rémunérée après la retraite, mais peu de Canadiens (16 %) ou de Chinois (15 %)
concrétisent finalement ce projet qui caractériserait plus souvent des
personnes à hauts revenus.

    La retraite envisagée moins sereinement par les Chinois

    Le Canada fait partie des pays où la vision de la retraite est la plus
positive. Elle est perçue par 73 % des Canadiens actifs comme une période de
liberté et de plaisir. Les Québécois y associent à 34 % des images de repos,
de paix et de tranquillité. Seuls 19 % des Canadiens actifs y associent des
images négatives : peur du vieillissement ou difficultés financières, par
exemple, et cela semble plus courant chez les personnes à faibles revenus. En
comparaison, la retraite évoquerait des images positives chez seulement 55 %
des Chinois actifs. Notons que la moyenne internationale de l'étude pour cette
même catégorie de personne est de 65 %.

    Voyager à la retraite - Les Chinois pas aussi enthousiastes que les
    Canadiens

    Une large majorité des Canadiens actifs (61 %) espère que la retraite
leur permettra de voyager. Les Chinois actifs s'expriment avec moins
d'enthousiasme sur ce sujet : 31 % seulement pensent voyager. Cela ne semble
réalisable que chez les retraités à hauts revenus. Dans les faits, 33 % des
Canadiens à la retraite voyagent, comparé à seulement 9 % pour les retraités
chinois.

    Les Chinois plus confiants que les Canadiens pour la retraite de leurs
    enfants

    Le Canada fait partie des pays où les retraités sont les plus satisfaits
de leur sort, comparé à celui de la génération précédente. Par contre, ils
sont plutôt inquiets du sort réservé à la génération qui les suit : 30 %
seulement des retraités canadiens affirment qu'elle sera meilleure pour leurs
enfants. La Chine bat ici le Canada en matière d'optimisme : si 79 % de
retraités chinois pensent que leur sort à la retraite est meilleur que celui
de leurs parents, 65 % sont convaincus que ce dernier sera encore mieux pour
leurs enfants.

    Le sens des responsabilités

    Pays où l'autonomie et les responsabilités individuelles sont fortement
valorisées, le Canada se situe parmi les nations où l'on considère le moins
que les enfants devraient soutenir leurs parents matériellement ou
financièrement. A titre d'exemple, 72 % des Chinois actifs pensent qu'ils sont
responsables d'apporter un soutien matériel ou financier à leurs parents
retraités alors que seuls 45 % des Canadiens actifs sont d'accord. La grande
majorité des retraités canadiens (90 %) souhaitent davantage que leurs enfants
les visitent régulièrement !

    La cagnotte suffira-t-elle ?

    Le Canada fait partie des pays dans lesquels une bonne proportion
d'actifs (60 %) comme de retraités (66 %) considèrent que leurs revenus de
retraite seront ou sont suffisants. Les Chinois s'estiment encore plus
satisfaits : 80 % d'actifs envisagent une retraite confortable et 66 % de
retraités jugent leurs revenus de retraite suffisants. Les Chinois sont aussi
en tête du palmarès lorsqu'il s'agit d'évaluer si leur qualité de vie
s'améliorera (oui à 53 %) ou si elle s'est améliorée (oui à 42 %) lors de la
retraite. Ces affirmations ne sont pas partagées par autant de Canadiens
actifs (28 %) ou retraités (36 %).
    Pourtant, les Chinois économisent moins que les Canadiens pour la
retraite : le montant mensuel économisé pour la retraite par les Canadiens
actifs est de 482 $ alors qu'il n'est que de 159 $ chez les Chinois actifs.
Pour le financement de leur retraite, actifs comme retraités, Canadiens comme
Chinois, ont tendance à privilégier des produits financiers sans risque,
quitte à profiter d'un moindre rendement.

    Qui doit assurer le financement de la retraite ?

    Au Canada, ce rôle est considéré par les actifs comme celui d'abord de
l'individu, (85 %), du gouvernement (77 %) puis de l'employeur (75 %). Notons
au passage la nette différence des retraités québécois qui sont eux 89 % à
estimer que l'employeur devrait jouer un rôle. Ne nous étonnons pas, en
comparaison, que seuls 59 % des Chinois reconnaissent le rôle de l'individu à
cet égard. Les Chinois attribuent une plus grande part de responsabilité au
gouvernement (85 %) et à l'employeur (71 %).

    La recette du bonheur à la retraite

    Si les retraités chinois s'estiment satisfaits de leurs revenus et
généralement satisfaits de leur sort, ils ne sont pas parmi les plus heureux
durant cette période de leur vie. Seuls 18 % se disent "très heureux" par
rapport à 48 % de retraités canadiens. Quelle est la recette du bonheur à la
retraite ? L'étude internationale révèle que globalement les retraités les
plus heureux se sentent en meilleure santé que les autres, ont préparé leur
retraite plus tôt et bénéficient d'un revenu suffisant pour en profiter.

    On peut consulter l'ensemble des résultats canadiens du Baromètre AXA de
la Retraite 2008 (avec comparaison internationale) sur le site Internet
suivant : www.axa.ca

    A propos du "Baromètre AXA de la Retraite"

    Le Baromètre AXA de la Retraite est une étude internationale dont les
objectifs sont d'explorer et de comprendre les attitudes de la population à
l'égard de la retraite et de confronter l'image de celle-ci à sa réalité.
    L'étude, dont l'échantillon est composé de plus de 18 000 personnes au
travail et retraitées, a été effectuée dans 26 pays à l'automne 2007, par un
consortium de firmes de recherche dirigé par le groupe GFK et représenté par
CROP au Canada.

    Pays analysés: Allemagne, Australie, Belgique, Canada, Chine, Espagne,
Etats-Unis, France, Hong-Kong, Hongrie, Inde, Indonésie, Italie, Japon,
Malaisie, Maroc, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Philippines, Pologne, Portugal,
Royaume-Uni, Singapour, Slovaquie, Suisse et Thailande.

    A propos de AXA Canada

    Présente partout au Canada, AXA offre à ses clients, par l'entremise de
ses 2 200 employés et quelque 4 000 courtiers et conseillers, une gamme
étendue de produits d'assurances de dommages, d'assurances de personnes et de
services financiers. En 2007, son chiffre d'affaires s'élevait à 1,74 milliard
de dollars canadiens et son bénéfice net atteignait 196,1 millions de dollars
canadiens. AXA au Canada est membre du Groupe AXA, leader mondial de la
Protection Financière, dont les activités s'exercent principalement en Europe
de l'Ouest, en Amérique du Nord et dans la région de l'Asie/Pacifique. Dans le
monde, 67 millions de clients font confiance à AXA. Pour obtenir plus de
renseignements sur AXA au Canada, visitez son site Internet, au www.axa.ca.




Renseignements :

Renseignements: Colette Lemieux, AXA Canada, (514) 282-6817, poste 4143,
colette.lemieux@axa-canada.com

Profil de l'entreprise

AXA CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.