A l'avant-garde des centres de sciences nord-américains et européens - Le Centre des sciences de Montréal inaugure une nouvelle génération d'expériences à la fine pointe de la science et de la technologie



    MONTREAL, le 28 nov. /CNW Telbec/ - Après sept ans, le Centre des
sciences de Montréal fait peau neuve! Il renouvelle entièrement ses
expositions et ses programmes éducatifs pour offrir une nouvelle génération
d'expériences à la fine pointe de la science et de la technologie. Il aura
fallu trois ans de conception minutieuse et deux mois de réaménagement pour
inaugurer aujourd'hui six expositions permanentes et deux expositions
temporaires. Ce renouvellement complet, le premier depuis la fondation du
Centre des sciences en 2000, s'inscrit dans sa mission de mettre en valeur les
innovations, de développer la culture scientifique et technique du grand
public et de contribuer à ce que chaque individu puisse s'approprier les
sciences et technologies pour construire son avenir.
    Le coût total de 6,3 M$ relatif à ce renouvellement majeur a été financé
par la Fondation du Centre des sciences de Montréal, organisme sans but
lucratif qui lève des fonds auprès d'organismes privés et publics pour la
poursuite de la mission du Centre des sciences.

    Quatre nouvelles salles d'expositions interactives

    Les nouvelles expériences ciblant principalement les 9 à 14 ans ont été
conçues pour susciter l'enthousiasme envers les sciences et la technologie, de
même que la réflexion sur cinq grands secteurs scientifiques et techniques :
l'information, la biotechnologie, l'ingénierie, la santé et l'environnement.
Les manipulations, les productions audiovisuelles et les expériences
multimédias incitent le visiteur à rêver aux possibilités futures de la
science, à comprendre ses grands principes, à réfléchir à ses impacts sociaux
et à agir de manière responsable. L'action citoyenne est au coeur de la
démarche du Centre des sciences de Montréal et elle a inspiré l'ensemble de la
création et de la réalisation des contenus du nouveau Centre des sciences.

    Mission Gaia

    Chaque citoyen peut faire sa part pour maintenir l'équilibre entre les
besoins des humains et les ressources planétaires.

    Le défi de Mission Gaia : prolonger la survie de l'humanité en
sensibilisant les visiteurs à l'importance du développement durable à travers
un grand jeu multimédia interactif. Dans une joute en trois périodes, les
équipes de joueurs devront maintenir l'équilibre entre l'environnement,
l'économie et le développement humain afin d'assurer le développement durable
d'une ville et de la planète. Au fil du jeu et des points accumulés, la
compétition entre les équipes devra se muer en coopération, puisque les bons
choix pour "sauver l'humanité" impliquent souvent une mobilisation collective.
En somme, Mission Gaia incite le visiteur à exercer son pouvoir citoyen, à
prendre conscience des impacts individuels et collectifs de ses actions, tant
au plan local que global, et à agir autrement.

    idTV

    Chaque citoyen, quel que soit son âge, peut forger sa propre opinion sur
les grands enjeux scientifiques et technologiques et ainsi participer aux
débats démocratiques.

    Dans la salle idTV - la télé des idées - le visiteur devient, l'espace
d'un moment, un journaliste scientifique et peut créer, seul ou en équipe, un
reportage télévisuel original sur un des cinq sujets d'actualité proposés. Le
visiteur entre dans une grande salle de nouvelles, prend place à l'un des
quinze postes informatiques et un chef de pupitre virtuel l'accompagne tout au
long de l'activité multimédia : choix du sujet, documentation, visionnement de
contenus, etc. A la question choisie, exemple : Faut-il autoriser le clonage?,
les reporters en herbe devront discuter et réfléchir, prendre position,
rédiger un commentaire et l'enregistrer à la caméra. Une interface conviviale
leur permet ensuite d'effectuer le montage et d'y inclure une introduction et
une conclusion comme le ferait un ou une lectrice de nouvelles.

    Imagine!

    Propulsés par nos rêves, nous utilisons la science et la technologie pour
inventer le monde de demain.

    Dans une muséographie rappelant le cerveau humain, la salle Imagine!
propose une expérience immersive où le multimédia prédomine : le visiteur
devient un catalyseur qui met les idées en connexion. Au fil de son parcours,
le visiteur découvre les possibilités futures de la science et de la
technologie. Il entre en contact avec six rêveurs - de jeunes scientifiques
passionnés et visionnaires - qui, au passage du visiteur, partagent leurs
rêves et leurs passions et l'incitent à repousser les frontières de la
connaissance. Au hasard de ses déplacements et de ses mouvements, le visiteur
déclenche divers dispositifs qui présentent 40 innovations technologiques
d'aujourd'hui et de demain et, pour chacune, une prospective. Six stations
expérimentales lui permettront également de faire des expériences virtuelles
inusitées : voyager dans le corps humain, parler toutes les langues, ou
parcourir la planète, entre autres.

    Science 26

    La science est partout et incontournable. Elle s'explique, se comprend et
est à la portée de tous.

    Observer, manipuler, découvrir, s'amuser. L'espace Science 26, des plus
ludiques et interactifs, permet de découvrir, au fil des 26 lettres de
l'alphabet, des principes scientifiques qui se cachent derrière notre
quotidien. Des sons, des lumières et des couleurs vives sollicitent tous les
sens. Chaque lettre structure un îlot d'activités et, seul ou en équipe, le
visiteur explore divers concepts scientifiques. Ainsi, à la lettre A
(Animation), le visiteur devient la vedette d'un film. A la lettre B (Bulle),
il peut s'envelopper d'une bulle géante. A C (Chimie), il assiste à une
démonstration de la production de neige artificielle à partir d'une solution
liquide. A la lettre Z (Zoom), il peut monter sur un monocycle circulant sur
câble tendu au dessus du vide. De A à Z, ainsi vont les lettres, stimulant la
curiosité et l'interaction du visiteur qui pourra ensuite appliquer ses
connaissances à son propre quotidien. Le plaisir d'apprendre!

    Deux nouvelles expositions permanentes gratuites

    Cargo

    En plus des quatre nouvelles salles d'exposition, le Centre des sciences
de Montréal inaugure Cargo, une exposition permanente présentée en partenariat
avec l'Administration Portuaire de Montréal, qui fait le lien entre le Centre
des sciences et son environnement portuaire. Elle vise à mieux faire connaître
l'importance et la complexité des opérations de transbordement dans un port
moderne : accostage, déchargement, expédition et sécurité. Au fil des 152
mètres du corridor au niveau 2 du Centre des sciences où elle est installée,
Cargo permet la découverte d'un monde généralement inaccessible au grand
public.

    Les vitrines technologiques

    Par son lien étroit avec le réseau scientifique et technologique du
Québec et du Canada, le Centre des sciences de Montréal est à l'avant-garde et
propose aux visiteurs une nouvelle édition de ses vitrines technologiques,
présentées par Alcan. Chacun des onze thèmes (fibre optique, fluorescence,
analyse thermique, modélisation informatique...) est décliné par deux
innovations différentes, mais qui utilisent un même principe technologique ou
scientifique. Le visiteur découvre toute l'étendue du génie canadien dans sa
volonté de faire les choses autrement.

    Deux nouvelles expositions temporaires

    L'Odyssée de la lumière

    Dès le 29 novembre 2007 et jusqu'au 9 mars 2008, le Centre des sciences
présente l'exposition L'Odyssée de la lumière, une production du Musée de la
civilisation, Québec, en étroite collaboration avec le Centre des sciences de
Montréal et le Musée des sciences et de la technologie du Canada, à Ottawa.
    Du Big Bang, survenu il y a 14 milliards d'années, jusqu'au phénomène
récent de la pollution lumineuse, l'exposition explore le phénomène de la
lumière à travers trois parcours, quelque 120 objets et une vingtaine
d'installations technologiques. L'Odyssée de la lumière adopte un traitement
anthropologique et artistique dans lequel s'insère un regard scientifique.
Eclairant à souhait!

    Sel essentiel

    Présenté également dès le 29 novembre 2007, l'espace découverte Sel
essentiel convie le visiteur à s'approprier les mille et une facettes de ce
cristal méconnu et fascinant par le biais d'expérimentations scientifiques
simples, de modèles réduits, d'objets à toucher et de jeux variés.
    L'espace découverte Sel essentiel est une coproduction du Musée de la
civilisation, Québec, et du Musée de la nature et des sciences, Sherbrooke. Il
a été réalisé par le Centre de production scientifique, Sherbrooke, qui en
assure également la tournée.
    La réalisation et la tournée de Sel essentiel ont été rendues possibles
grâce à la contribution financière du Programme d'aide aux musées du ministère
du Patrimoine canadien.

    Un bilan reluisant (2000-2007)

    Depuis l'ouverture du Centre des sciences de Montréal le 1er mai 2000,
plus de quatre millions de visiteurs, dont 1 150 000 élèves du réseau
québécois de l'éducation, ont participé à des activités ou à des programmes
éducatifs de qualité, contribuant à donner le goût des carrières en science et
technique à la relève. Le Centre des sciences de Montréal s'inscrit désormais
parmi les grandes institutions culturelles canadiennes. Durant sa jeune
carrière, le Centre a présenté près de 30 expositions, quelques-unes
d'envergure internationale dont, à l'été 2007, l'exposition LE MONDE DU CORPS
2 de Gunther von Hagens. Le Centre des sciences a aussi déployé une centaine
d'activités et événements culturels, dont quinze majeurs, (Robofolies, Science
on joue, Accès Backstage...) entièrement réalisés par le Centre des sciences
de Montréal.
    L'originalité du Centre des sciences de Montréal et la qualité de ses
infrastructures lui ont déjà valu en 2001 le prix Attraction touristique de
l'année : 100 000 visiteurs ou plus, dans le cadre des Grands Prix du tourisme
québécois. Le Centre des sciences de Montréal a également obtenu un Prix
Excellence de la Société des musées québécois en 2005 et en 2006 pour ses
expositions Autopsie d'un meurtre et Rotation X-trême.

    Le Centre des sciences de Montréal tient à remercier ses partenaires
présentateurs TELUS, Pfizer et Hydro-Québec.




Renseignements :

Renseignements: Catherine Giroux, Responsable des relations de presse,
Société du Vieux-Port de Montréal, (514) 283-8085,
cgiroux@vieuxportdemontreal.com; Source: Société du Vieux-Port de Montréal

Profil de l'entreprise

Centre des sciences de Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.