A Laval, en 2008, 820 jeunes travailleurs se sont blessés au travail - Un jeune travailleur de l'entreprise Signa + inc. perd la vie sur un chantier à Laval: la CSST dépose son rapport



    LAVAL, QC, le 27 mai /CNW Telbec/ - L'aménagement inadapté du marchepied
arrière d'un camion et son utilisation pour le transport des travailleurs,
alors que les dangers inhérents à cette pratique ne sont pas identifiés et
contrôlés par l'employeur, sont à l'origine du décès d'un jeune travailleur de
l'entreprise Signa + inc. de Laval. Le 5 décembre 2008, Jimmy Collard-Fournier
fait une chute mortelle du marchepied arrière d'un camion en mouvement.
Rappelons qu'à Laval, en 2008, 820 jeunes travailleurs se sont blessés au
travail.

    Chute d'un camion en mouvement
    ------------------------------

    Dans la nuit du 5 décembre 2008, deux travailleurs de la compagnie de
signalisation routière Signa + inc. se rendent sur un chantier de construction
situé dans un quartier résidentiel de Laval afin d'effectuer la récupération
de balises coniques et de panneaux de signalisation pour la réouverture de la
rue. Peu avant l'accident, M. Collard-Fournier ramasse un panneau puis prend
place sur le marchepied arrière d'un camion et fait signe avec sa main au
conducteur du camion afin qu'il avance vers le panneau suivant. Lors du
déplacement du camion, le travailleur positionné sur le marchepied arrière
chute de ce dernier et sa tête heurte le sol. M. Collard-Fournier est
transporté à l'hôpital où il décède le lendemain soir.

    Mieux identifier les dangers
    ----------------------------

    L'enquête a permis à la CSST d'identifier deux causes pour expliquer cet
accident. D'une part, l'aménagement de l'arrière d'un camion est inadapté pour
le transport d'un travailleur le plaçant ainsi en situation d'équilibre
instable. D'autre part, l'utilisation du marchepied arrière d'un camion pour
le transport des travailleurs, alors que les dangers inhérents à cette
pratique ne sont pas identifiés et contrôlés, surexpose le travailleur au
danger de chute.

    La CSST exige une procédure de travail sécuritaire
    --------------------------------------------------

    A la suite de cet événement, la CSST a interdit les travaux de mise en
place et de récupération des balises et des panneaux de signalisation
routière. L'employeur a élaboré et mis en application une procédure de travail
sécuritaire ce qui a permis la reprise des travaux. L'employeur a aussi
aménagé l'arrière de ses camions en fonction des tâches qu'on y exécute. Les
travailleurs de cette entreprise ne se placent plus sur le marchepied lorsque
le camion est en mouvement.
    La CSST considère que l'entreprise Signa + inc. a agi de façon à
compromettre la sécurité des travailleurs. En conséquence, un constat
d'infraction lui a été délivré. L'entreprise s'expose donc à une amende qui
peut varier entre 5 000 $ et 20 000 $ pour une première offense et entre 10
000 $ et 50 000 $ en cas de récidive.

    Mesures de prévention
    ----------------------

    Afin de prévenir un tel accident, la CSST informera les employeurs qui
oeuvrent dans l'installation de signalisation routière de la nécessité de
prendre les mesures nécessaires afin d'aménager les véhicules de manière à ce
que les travailleurs puissent exercer leurs fonctions de façon sécuritaire. De
plus, la CSST informera la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ)
et le ministère des Transports du Québec (MTQ) des conclusions de cette
enquête.

    Plan d'action jeunesse
    ----------------------

    Chaque année, au Québec, près de 20 000 jeunes de 24 ans ou moins sont
victimes d'un accident du travail. Pourtant, la plupart de ces accidents
auraient pu être évités. Depuis 2001, la CSST met en oeuvre un plan d'action
jeunesse visant à réduire les accidents du travail et à développer une culture
de prévention chez les futurs travailleurs et employeurs. A cet effet, ce
printemps, la CSST lance une importante campagne publicitaire pour rappeler
aux employeurs l'importance d'informer, de former et de superviser les jeunes
et les nouveaux travailleurs, dès leur embauche. La prévention, ça s'enseigne,
ça s'apprend.
    Pour en savoir plus, visitez le site Web au www.jeunesautravail.com.

    
    Source : Manon Galipeau
             Direction régionale de Laval - CSST
             Tél. : 450 967-3200, poste 3280
    
    -%SU: LBR
    -%RE: 65




Renseignements :

Renseignements: Manon Galipeau, Direction régionale de Laval - CSST,
(450) 967-3200, poste 3280

Profil de l'entreprise

Commission de la santé et de la sécurité du travail

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.