À bas le sofa : les premières directives en matière de comportement sédentaire au monde à être fondées sur des données probantes sont publiées

Les enfants et les jeunes d'âge scolaire devraient limiter à deux heures par jour le temps de loisir qu'ils passent devant un écran

TORONTO, le 15 févr. /CNW/ - Les Directives canadiennes en matière de comportement sédentaire à l'intention des enfants et des jeunes de la Société canadienne de physiologie de l'exercice (SCPE) sont les premières directives en matière de comportement sédentaire au monde à être fondées sur des données probantes et issues d'une revue systématique. Les Directives canadiennes en matière de comportement sédentaire contiennent des recommandations à l'intention des enfants et des jeunes canadiens selon lesquelles les temps libres consacrés à des activités sédentaires devraient être limités afin de réduire les risques pour la santé. Les Directives canadiennes en matière de comportement sédentaire indiquent que pour obtenir des bienfaits pour la santé, les enfants (âgés de 5 à 11 ans) et les jeunes (âgés de 12 à 17 ans) devraient limiter à deux heures par jour le temps de loisir passé devant un écran. Les enfants et les jeunes devraient également limiter le transport sédentaire, les longues périodes passées en position assise et le temps passé à l'intérieur pendant la journée.

« Les enfants et les jeunes canadiens consacrent 62 % de leurs heures d'éveil à des activités sédentaires, et en moyenne, les enfants d'âge scolaire passent six à huit heures par jour devant un écran, a indiqué Mark Tremblay, Ph. D, directeur du Groupe de recherche en vie active et obésité (HALO) de l'institut de recherche du CHEO. Une réduction des comportements sédentaires est invariablement associée à une amélioration de la composition corporelle, de la condition musculosquelettique et cardiorespiratoire, du rendement scolaire et même de l'estime de soi. »

Les comportements sédentaires sont caractérisés par peu de mouvements physiques et une faible dépense énergétique. Ces comportements comprennent : être en position assise pendant de longues périodes, utiliser l'ordinateur, jouer à des jeux vidéo passifs, utiliser le transport motorisé et regarder la télévision. Les données scientifiques montrent un lien direct entre une augmentation du temps consacré à des activités sédentaires et une diminution de la condition physique, une faible estime de soi, un mauvais rendement scolaire, l'obésité et une hausse de l'agressivité.

Pour mener une vie saine et active, il faut adapter son mode de vie, et les parents, les enseignants et les personnes qui prennent soin des enfants et des jeunes doivent servir de modèles. Les Directives canadiennes en matière d'activité physique recommandent la pratique d'au moins 60 minutes par jour d'activité physique d'intensité modérée à élevée. Les Directives canadiennes en matière de comportement sédentaire indiquent pour leur part ce que les enfants et les jeunes devraient faire pendant les 23 autres heures de la journée. La majorité du temps consacré à des activités sédentaires peut être remplacé par des activités d'intensité légère, et plusieurs méthodes peuvent être employées pour y arriver.

Voici des exemples :

  • En tenant compte de leur âge, incitez les enfants et les jeunes à se rendre à l'école à pied ou à vélo avec un groupe d'amis du voisinage plutôt qu'en voiture
  • Limitez le temps consacré à la télévision, aux jeux vidéo passifs, aux messages textes et aux écrans et remplacez-le par des activités planifiées à l'extérieur comme promener le chien, construire un fort en neige, racler les feuilles, jouer à la marelle ou sauter à la corde
  • À l'intérieur, aidez les enfants et les jeunes à demeurer actifs en leur demandant de participer à la préparation du repas et aux autres tâches ménagères
  • Pendant la soirée, encouragez les adolescents à visiter leurs amis au lieu de communiquer avec eux en ligne, ou suggérez-leur d'aller marcher ou faire du vélo après le souper
  • Avant le coucher, jouez à un jeu actif en famille qui limite le temps passé en position assise et devant un écran
  • Interrompez les comportements sédentaires pendant la journée - faites-en un jeu!

« Les Directives canadiennes en matière de comportement sédentaire à l'intention des enfants et des jeunes sont un complément aux Directives canadiennes en matière d'activité physique pour le même groupe d'âge, a déclaré Audrey Hicks, Ph. D, présidente de la Société canadienne de physiologie de l'exercice. Ces deux directives peuvent être vues comme une recette que les familles peuvent suivre afin d'offrir aux enfants et aux jeunes les meilleures chances de tirer des avantages sur le plan social et de la santé. Nous savons que les familles peuvent faire preuve de créativité et trouver le temps nécessaire pour faire une priorité de cette approche relative à la vie saine et active qui tient compte de toute la journée. »

Les Directives canadiennes en matière de comportement sédentaire ont fait l'objet d'un processus scientifique rigoureux et reflètent les meilleures données probantes disponibles. Un rapport détaillé décrivant ce processus peut être consulté dans le site Web de la SCPE (www.csep.ca/English/view.asp?x=881). Par ailleurs, un rapport de recherche a été publié aujourd'hui dans la revue scientifique Physiologie appliquée, nutrition et métabolisme (http://apnm.nrc.ca). Pour consulter les nouvelles Directives canadiennes en matière de comportement sédentaire, veuillez visiter le www.csep.ca/directives.

À propos de la Société canadienne de physiologie de l'exercice
La Société canadienne de physiologie de l'exercice (SCPE) est le principal organisme canadien consacré à l'entraînement personnel et à la recherche sur l'activité physique, la santé et la condition physique. La SCPE encourage la génération, la croissance, la synthèse, le transfert et la mise en application de l'excellence en recherche, en éducation et en formation dans les domaines de la physiologie de l'exercice et de la science de l'exercice. Nos membres incarnent notre mission : être la norme par excellence en ce qui concerne la santé et la condition physique afin d'amener les Canadiennes et Canadiens à être physiquement actifs en toute sécurité en leur proposant des programmes de condition physique et d'activité physique personnalisés et des conseils basés sur une formation exhaustive et de la recherche fondée sur des données probantes. Pour plus d'information, visitez le www.csep.com.

SOURCE Canadian Society for Exercise Physiology

Renseignements :

Pour de plus amples renseignements, pour planifier un entretien ou parler à une ou un porte-parole, veuillez contacter :

Pascale Gagnon
HKDP Communications et affaires publiques
514 395-0375 poste 235
pgagnon@hkdp.qc.ca

Profil de l'entreprise

Canadian Society for Exercise Physiology

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.