91 % des élèves de 10e année de l'Ontario atteignent ou dépassent le point de référence essentiel en sciences lors d'une évaluation internationale: l'écart de rendement entre les élèves de foyers à revenu élevé et ceux de foyers à faible revenu est parmi les plus bas au monde



    TORONTO, le 4 déc. /CNW/ - Selon les résultats de l'évaluation 2006 du
Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA), diffusés
aujourd'hui par l'Organisation de coopération et de développement économiques
(OCDE), le système éducatif de l'Ontario obtient des notes élevées en matière
d'excellence et d'équité. Les élèves de 10e année de l'Ontario figurent parmi
les plus forts à l'échelle mondiale, à cette évaluation, qui est administrée
tous les trois ans afin d'évaluer le rendement des élèves de 15 ans en
sciences, en lecture et en mathématiques. Cinquante-sept pays et dix provinces
du Canada ont participé à l'évaluation 2006.
    En sciences, qui était le domaine principal de l'évaluation du PISA 2006,
les élèves de l'Ontario ont atteint la moyenne canadienne; seuls les élèves de
la Finlande et de Hong Kong-Chine ont obtenu un rendement général en sciences
plus élevé que les élèves du Canada. La note moyenne des élèves de l'Ontario
en rendement général en sciences a augmenté de façon significative de 15
points depuis 2000. Cela représente l'augmentation la plus importante réalisée
par toute province canadienne - supérieure aux cinq points de la moyenne
générale canadienne au cours de la même période.
    Le PISA définit six niveaux de rendement, le niveau 2 représentant le
niveau essentiel de connaissances en sciences auquel les élèves commencent à
faire preuve du type de connaissances et de compétences requises pour se
servir efficacement des compétences en sciences. En Ontario, un taux
remarquable de 91 % d'élèves de 10e année ont atteint ou dépassé ce niveau.
    "Dans le monde d'aujourd'hui, des compétences supérieures en sciences, en
mathématiques et en lecture sont évidemment essentielles au progrès personnel
et économique des personnes et de notre société", a dit Charles Pascal,
président du conseil d'administration de l'OQRE. "Les résultats obtenus par
les élèves de l'Ontario à cette évaluation indiquent qu'un avenir prometteur
les attend."
    En plus de se classer parmi les pays ayant le rendement le plus élevé,
l'Ontario a fait preuve d'une différence plus petite entre le rendement des
élèves venant d'un environnement socioéconomique plus favorable et les élèves
venant d'un environnement socioéconomique moins favorable que la plupart des
autres pays - une différence de 61 points en notes, comparativement à la
moyenne de 119 points pour tous les pays de l'OCDE.
    "Ces résultats sont une validation remarquable du système éducatif de
l'Ontario financé par les deniers publics et du personnel enseignant dans nos
écoles secondaires", a dit Marguerite Jackson, directrice générale de l'OQRE.
"Il est clair que nos éducatrices et éducateurs se classent parmi le personnel
enseignant à l'échelle mondiale ayant le mieux réussi à réduire l'impact des
facteurs socioéconomiques sur l'apprentissage des élèves."
    L'OQRE a coordonné la participation de l'Ontario au PISA 2006, et un
document portant sur les résultats obtenus par les élèves de l'Ontario est
disponible au www.oqre.on.ca. L'OCDE a publié un rapport international sur le
PISA 2006 et le Conseil des ministres de l'Education, Canada, qui a géré la
participation du Canada à cette évaluation, a publié un rapport sur le
rendement du Canada.

    Aussi disponible en anglais


    
    DOCUMENT D'INFORMATION

    A propos du PISA

    -  Le Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA)
       est un programme international réalisé par l'Organisation de
       coopération et de développement économiques (OCDE) dans le but
       d'évaluer les élèves de 15 ans dans les trois domaines suivants :
       lecture, mathématiques et sciences.
    -  Le PISA a été lancé en 2000 et il est administré tous les trois ans,
       chaque cycle fournissant une évaluation détaillée dans un des trois
       domaines - appelé également le domaine principal - et des évaluations
       sommaires dans les deux autres domaines - appelés également les
       domaines secondaires.
    -  Pour le PISA 2006, le domaine principal était les sciences, alors que
       la lecture et les mathématiques étaient évaluées en tant que domaines
       secondaires.
    -  Pour le PISA 2006, les sciences - le domaine principal - comprenait
       trois compétences, appelées également sous-domaines, qui étaient :
       -  l'identification de problèmes scientifiques;
       -  l'explication scientifique de phénomènes;
       -  l'utilisation d'observations scientifiques.
    -  Pour le PISA 2006, le rendement en sciences était divisé en six
       niveaux de rendement représentant un groupe de tâches de plus en plus
       difficiles, le niveau 6 étant le niveau le plus élevé et le niveau 1
       étant le niveau le plus bas. Le niveau 2 a été identifié comme niveau
       essentiel de connaissances en sciences ou le niveau de rendement sur
       l'échelle PISA auquel les élèves commencent à faire preuve des
       compétences scientifiques qui leur permettront de participer
       pleinement aux situations reliées aux sciences et à la technologie se
       présentant dans la vie de tous les jours.
    -  En 2006, 57 pays ont participé à l'administration de l'évaluation
       PISA, y compris les 30 pays de l'OCDE. Au Canada, environ 22 000
       élèves de 15 ans de 10 provinces ont participé à l'évaluation, dont
       2 928 de l'Ontario.

    Autres résultats pour l'Ontario

    -  Une proportion importante d'élèves de l'Ontario a obtenu un rendement
       équivalent ou supérieur au niveau 5 en sciences. La moyenne de l'OCDE
       était d'environ 9 %, c'est-à-dire six points de pourcentage plus bas
       que la moyenne de 15 % pour l'Ontario. Deux pays et une province (la
       Finlande, la Nouvelle-Zélande et l'Alberta), ont obtenu des
       pourcentages bien plus élevés d'élèves ayant des compétences
       supérieures que l'Ontario.
    -  Comparativement à la moyenne de l'OCDE, une population nettement
       inférieure d'élèves du Canada a obtenu un rendement équivalent ou
       inférieur au niveau 1 en sciences. La proportion ayant atteint ou
       dépassé le niveau 1 pour l'Ontario équivalait à plus de la moitié de
       la moyenne de l'OCDE (9 % et 19 %, respectivement). Seules la Finlande
       et l'Estonie avaient une proportion bien plus faible d'élèves ayant
       atteint ou dépassé le niveau 1 que l'Ontario.
    -  Il n'y a pas eu de différence entre les filles et les garçons sur
       l'échelle combinée des sciences en Ontario. De tous les pays
       participant au PISA 2006, les garçons ont eu un rendement plus élevé
       que les filles dans dix pays, alors que les filles ont eu un rendement
       plus élevé que les garçons dans 13 pays. Dans les autres pays, il n'y
       a pas eu de différences importantes entre les filles et les garçons
       sur l'échelle combinée en sciences.
    -  Au Canada, les élèves ont montré des niveaux plus élevés d'intérêt
       général en sciences; plus d'élèves rapportent aimer les sciences, plus
       d'élèves pensent que les sciences leur seront utiles lorsqu'il s'agira
       de trouver un emploi ou de continuer leur éducation (motivation
       instrumentale) et plus d'élèves pensent qu'ils étudieront et
       travailleront dans le domaine des sciences lorsqu'ils seront des
       adultes (motivation orientée sur un avenir en sciences). Par contre,
       le niveau de participation des élèves du Canada à des activités en
       sciences à l'extérieur de l'école était moins élevé que celui des
       élèves des autres pays de l'OCDE. Les jeunes situés dans le quart
       supérieur des indices sur l'intérêt en sciences ont obtenu entre 54 et
       88 points de plus que leurs pairs situés au quart inférieur des
       indices. Ce rapport entre l'intérêt en sciences et le rendement en
       sciences se trouve également dans les autres provinces, notamment en
       Ontario.
    -  En Ontario, les élèves de langue anglaise ont obtenu de meilleurs
       résultats que les élèves de langue française dans les trois matières,
       tout comme en Nouvelle-Ecosse, au Nouveau-Brunswick et au Manitoba en
       lecture et en sciences. Il n'y a pas eu de différence importante entre
       les groupes de langue anglaise et de langue française en Nouvelle-
       Ecosse et au Manitoba en mathématiques. Au Québec, les élèves de
       langue française ont obtenu de meilleurs résultats que les élèves de
       langue anglaise en sciences et en mathématiques, mais il n'y a pas eu
       de différence significative en lecture. Les résultats du PISA
       indiquent que les élèves dont la langue maternelle est minoritaire
       dans leur province obtiennent, en général, de moins bons résultats que
       ceux dont la langue maternelle est majoritaire dans leur province.
    

    A propos de l'OQRE

    L'Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) sert
de catalyseur pour augmenter la réussite des élèves de l'Ontario en mesurant
leur rendement en lecture, en écriture et en mathématiques par rapport à un
repère commun qu'est le curriculum. En tant qu'organisme indépendant du
gouvernement provincial, l'OQRE joue un rôle essentiel en effectuant des tests
à l'échelle de la province à des étapes clés de l'éducation aux cycles
primaire et moyen et au secondaire, et en en rapportant les résultats. Les
données objectives et fiables obtenues complètent les connaissances actuelles
au sujet de l'apprentissage des élèves et servent d'outil d'amélioration
important aux niveaux de l'élève, de l'école et de la province.




Renseignements :

Renseignements: et pour fixer des entrevues, veuillez communiquer avec
Philippe Serruya, Chef des communications et des relations publiques, (416)
325-2230, phil.serruya@eqao.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.