85 % des parents canadiens veulent que le gouvernement limite la commercialisation des boissons et des aliments malsains auprès des enfants

Des spécialistes réclament des restrictions à la commercialisation auprès des enfants

OTTAWA, le 9 mai 2013 /CNW/ - Plus de 20 organismes sanitaires et scientifiques nationaux et provinciaux ont uni leurs forces en prévision de la Journée nationale de la santé 2013 pour appuyer une déclaration de politique générale qui réclame que l'on restreigne la commercialisation des aliments et des boissons riches en gras, en sucres ajoutés ou en sel ciblant les enfants de moins de 13 ans.

Élaborée par un regroupement national d'organismes de santé dirigé par Dr Norm Campbell, professeur de médecine à l'Université de Calgary et titulaire de la Chaire en prévention et contrôle de l'hypertension des Instituts de recherche en santé du Canada et de la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC, la déclaration préconise des politiques de restriction de la commercialisation des boissons et des aliments malsains auprès des enfants et invite les entreprises alimentaires à cesser immédiatement la commercialisation ciblant les enfants.

« On s'attend à ce que la génération actuelle d'enfants canadiens vive moins longtemps et en moins bonne santé en raison de ses comportements nuisibles pour la santé, notamment la mauvaise alimentation » affirme la présidente de la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC, Bobbe Wood. « Il est prouvé que l'application de politiques restreignant la commercialisation de boissons et d'aliments malsains auprès des enfants est une façon économique de réduire certaines maladies chroniques, dont les maladies du cœur et les AVC. »

En mai 2010, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) publiait un ensemble de recommandations sur la commercialisation des aliments et boissons auprès des enfants et appelait les gouvernements du monde entier à réduire l'exposition des enfants à la publicité et l'utilisation des puissantes techniques de commercialisation employées par les fabricants d'aliments et de boissons riches en graisses saturées, en acides gras trans, en sucres libres (ajoutés) ou en sel. Le Canada tarde à donner suite à ces recommandations.

« Sauf au Québec, les entreprises alimentaires du Canada ne sont pas obligées par la loi de restreindre la commercialisation des boissons et des aliments malsains auprès des enfants » déclare la présidente de l'Association canadienne de santé publique, Dre Lynn McIntyre. « Des études ont montré que jusqu'à 80 % des aliments et boissons actuellement commercialisés auprès des enfants dans certaines parties du Canada sont des aliments "non essentiels". Nous pouvons et nous devons faire mieux pour nos enfants. »

« Le régime alimentaire est le principal facteur de décès, d'années de vie perdues et d'invalidité au Canada, affirme le Dr Campbell, et pourtant aucun règlement ne protège efficacement la population, en particulier les plus vulnérables. »

Selon un sondage Environics mené en 2012, la grande majorité des parents canadiens (85 %) sont en faveur de restrictions à la commercialisation des boissons et des aliments malsains auprès des enfants.

« Les Canadiens s'attendent à ce que les gouvernements soient leurs partenaires dans la protection des enfants » indique la présidente de l'Association médicale canadienne, Dre Anna Reid. « Les jeunes enfants se laissent facilement influencer par les messages commerciaux et n'ont aucun moyen de savoir s'ils disent vrai. Entre-temps, les enfants au Canada sont bombardés de publicités pour des aliments malsains; il y en a jusqu'à six fois par heure durant les émissions télévisées pour enfants. »

En 1989, la Cour suprême du Canada statuait que « les annonceurs ne devraient pas être en mesure d'exploiter la crédulité des enfants » et que « la publicité destinée aux jeunes enfants est en soi manipulatrice ». La publicité pour les boissons et les aliments malsains influence les préférences alimentaires, les demandes d'achats et les habitudes de consommation des enfants, et l'OMS a montré qu'elle est l'une des causes probables du surpoids et de l'obésité chez les enfants.

« Le système volontaire et autoréglementé de l'industrie pour restreindre la commercialisation des aliments et des boissons ne suffit pas à protéger les enfants canadiens » affirme la chef de direction d'Hypertension Canada, Judi Farrell. « Un leadership vigoureux de la part du gouvernement fédéral et une action pancanadienne de tous les ordres de gouvernement et des autres acteurs privilégiés sont nécessaires. La réglementation restreignant la publicité pour les boissons et les aliments malsains bénéficie d'un appui international. »

« Nous saluons le gouvernement canadien pour son engagement, en 2011, à s'attaquer à l'obésité juvénile et à prévenir les maladies chroniques au Canada » affirme la présidente du Collège des médecins de famille du Canada, Dre Marie-Dominique Beaulieu. « Nous croyons que la Politique générale et consensuelle visant à restreindre la commercialisation de boissons et d'aliments malsains auprès des enfants et des jeunes Canadiens constitue une réponse intégrée, pragmatique et rapide aux priorités énoncées à l'égard de l'obésité juvénile et de la prévention des maladies chroniques au Canada. »

Le Comité consultatif canadien sur l'hypertension
Le Comité consultatif sur l'hypertension représente un éventail d'organismes nationaux des soins de santé, de la santé publique et du secteur sans but lucratif dont l'objectif est de guider systématiquement l'élaboration et la mise en œuvre d'efforts pour promulguer la réduction de l'hypertension artérielle au Canada. Le Comité consultatif est dirigé par la Chaire IRSC/FMCA en prévention et contrôle de l'hypertension.

La Fondation des maladies du cœur et de l'AVC
Organisme bénévole de bienfaisance en santé, la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC mène la lutte vers l'élimination des maladies du cœur et des accidents vasculaires cérébraux (AVC) et la réduction de leur impact, en contribuant activement à l'avancement de la recherche et sa mise en application, la promotion de modes de vie sains et la représentation auprès des instances responsables des politiques de santé. Ensemble, éliminons les maladies du cœur et les AVC pour vivre en santé. fmcoeur.ca

L'Association canadienne de santé publique
Fondée en 1910, l'Association canadienne de santé publique (ACSP) est le porte-parole de la santé publique au Canada. Son indépendance, ses liens avec la communauté internationale et le fait qu'elle est la seule organisation non gouvernementale canadienne à se consacrer exclusivement à la santé publique font qu'elle est idéalement placée pour conseiller les décideurs à propos de la réforme du réseau de santé publique et pour orienter les initiatives visant à protéger la santé individuelle et collective au Canada et dans le monde. cpha.ca

L'Association médicale canadienne
L'Association médicale canadienne (AMC) est le porte-parole national des médecins du Canada. Fondée en 1867, l'AMC est un organisme professionnel sans but lucratif qui compte plus de 77 000 médecins canadiens membres et regroupe 12 associations médicales provinciales et territoriales et 51 organisations médicales nationales. L'AMC a pour mission de servir et d'unir les médecins du Canada et de défendre sur la scène nationale, en collaboration avec la population du Canada, les normes les plus élevées de santé et de soins de santé. cma.ca

Le Collège des médecins de famille du Canada
Représentant plus de 28 000 membres d'un bout à l'autre du pays, le Collège des médecins de famille du Canada (CMFC) est l'organisme professionnel responsable de l'établissement des normes de formation, de certification et d'apprentissage continu des médecins de famille. Il est le défenseur de la médecine familiale en tant que spécialité, des médecins de famille et de leurs patients. Le CMFC procède à l'agrément des programmes de résidence en médecine familiale offerts dans les 17 facultés de médecine au Canada. cmfc.ca

Hypertension Canada
Hypertension Canada est la voix officielle au pays en matière de prise en charge de l'hypertension. Engagée à travailler en étroite collaboration avec des organisations vouées à la cause pour procurer des bienfaits aux quelque 7,3 millions de Canadiens vivant avec l'hypertension au quotidien et pour donner à la population du pays les moyens d'adopter de saines habitudes de vie afin de prévenir cette affection, Hypertension Canada forme un groupe important, composé de chercheurs, de cliniciens de nombreuses disciplines et de décideurs ayant « à cœur » la promotion de la santé par la prévention et la maîtrise de l'hypertension et de ses complications. hypertension.ca

La Journée nationale de la santé
Célébrée le 12 mai depuis 1921, la Journée nationale de la santé commémore au Canada l'anniversaire de naissance de Florence Nightingale, innovatrice et réformatrice de la santé publique. Appelée à l'origine « Journée nationale des hôpitaux », elle a changé de nom en 1981 pour refléter l'importance des initiatives de santé publique pour le bien-être des Canadiens. L'Association canadienne des soins de santé et l'Association canadienne de santé publique sont heureuses de commanditer la Journée nationale de la santé depuis plus de 30 ans.

SOURCE : Association médicale canadienne

Renseignements :

Comité consultatif canadien sur l'hypertension
Marta Cyperling
Téléphone : 403.210.3835
Courriel : marta.cyperling@ucalgary.ca

Fondation des maladies du cœur et de l'AVC
Leslie Wood
Téléphone : 416 489-7111, poste 316
Courriel : lwood@hsf.on.ca

Association canadienne de santé publique
Ian Culbert
Téléphone : 613.725.3769, poste 142
Mobile : 613.894.2957
Courriel : iculbert@cpha.ca

Association médicale canadienne
Lucie Boileau
Téléphone : 613.731.8610
800.663.7336, poste 1266
Mobile : 613.447.0866
Courriel : lucie.boileau@cma.ca

Hypertension Canada
Judi Farrell
Téléphone : 905.943.9400
Courriel : judi.farrell@hypertension.ca

Collège des médecins de famille du Canada
Jayne Johnston
Téléphone : 905-629-0900, poste 303
Courriel : jjohnston@cfpc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.