73 % des Ontariens sont d'avis que la province devrait financer la fécondation in vitro

Les femmes et les parents sont les plus favorables à cette mesure

Pour consulter le communiqué enrichi, cliquez sur ce lien : http://smr.newswire.ca/fr/conceivable-dreams/73-of-ontarians-believe-province-should-fund-in-vitro

TORONTO, le 13 sept. 2011 /CNW/ - Selon les résultats d'une étude publiée aujourd'hui, plus de 70 % des Ontariens sont d'avis que la province devrait adopter une politique semblable à celle du Québec en matière de financement de la fécondation in vitro.

« Ces résultats indiquent que la majorité des Ontariens comprennent les raisons motivant le financement public de la fécondation in vitro », a affirmé Joanne Horibe de Conceivable Dreams, un organisme de patients au niveau communautaire représentant des milliers de couples infertiles en Ontario. « Même s'ils ne peuvent pas tous se mettre dans la peau des personnes auxquelles ce programme bénéficieraient, ils comprennent qu'il s'agit d'une mesure saine sur le plan économique. De plus, ils citent maintenant le Québec en guise de preuve qu'un tel programme peut être fructueux. »

« Le fait que les résidents de l'Ontario supportent largement l'adoption d'une politique semblable à celle du Québec confirme la pertinence de cette mesure. Je ne suis pas surprise qu'une telle mesure, tellement sensée, soit maintenant réclamée ailleurs », a commenté Geneviève Boutin, présidente de l'Association des couples infertiles du Québec.

À l'heure actuelle, un couple ontarien sur six doit faire face à l'infertilité. La fécondation in vitro est souvent leur meilleure et leur seule option de traitement. Cependant, puisque la fécondation in vitro coûte en moyenne 10 000 $ par cycle de traitement, y compris les médicaments, de nombreux couples choisissent d'implanter plus d'un embryon. Par conséquent, les Ontariennes ayant recours à la fécondation in vitro sont 10 fois plus susceptibles de vivre une naissance multiple que les autres. Malheureusement, les naissances multiples sont associées à un risque 17 fois plus élevé que la moyenne de naissance avant terme, d'accouchement par césarienne, ainsi que de soins coûteux à la naissance et tout au long de la vie des enfants.

Le Québec faisait face à un problème semblable jusqu'à ce que la province décide, en 2010, de financer la fécondation in vitro et de lier ce programme à une politique exigeant qu'un seul embryon soit transféré à la fois. En plus d'aider plus de couples à concrétiser leur rêve de fonder une famille, le Québec a réussi à réduire le nombre de naissances multiples de 27,2 % à seulement 5,2 % en six mois à peine. La province est ainsi en bonne voie pour sauver des dizaines de millions de dollars au fur et à mesure que le nombre de jumeaux et de triplés traités dans les unités néonatales de soins intensifs commencera à baisser considérablement.

Données tirées du nouveau sondage :

  • 73 % des Ontariens interrogés sont en faveur de l'adoption d'une politique de financement par la province de la fécondation in vitro semblable à celle du Québec.
  • 63 % des Ontariens interrogés disent que les familles ontariennes devraient bénéficier d'une certaine forme d'assurance publique pour les traitements de fertilité.
  • Dans le public, le soutien pour une certaine forme d'assurance était plus élevé parmi les parents (71 %) et parmi les femmes (68 %).
  • 55 % affirment que le coût ne devrait pas être un obstacle pour les couples infertiles ayant besoin d'une assistance à la procréation.

Dans le cadre de la Semaine canadienne de sensibilisation à l'infertilité, en mai, des personnes ontariennes atteintes d'infertilité ont rencontré de nombreux députés de l'Ontario de toutes les affiliations qui se sont dit en faveur du financement provincial des traitements de l'infertilité par l'État, et plus précisément de la fécondation in vitro. Cependant, aucun des programmes électoraux des partis ne comprend d'engagement à mettre en œuvre les recommandations du Comité d'experts en matière d'infertilité et d'adoption, qui ont révélé que des économies de 400 à 550 millions de dollars en soins de santé pourraient être réalisées par l'intermédiaire du financement public des traitements de l'infertilité.

« Compte tenu du fait que 71 % des personnes sont favorables à de cette mesure sont des parents, il est clair que les couples ayant réussi à concevoir de façon naturelle appuient fortement une telle politique », a ajouté Mme Horibe. « Manifestement, elles comprennent les défis liés au fait de fonder une famille, et le sentiment d'accomplissement quand ce rêve devient une réalité. Au cours de cette élection, nous leur demandons leur appui pour nous aider à concrétiser nos rêves également. »

Au cours de la période électorale en Ontario, Conceivable Dreams et ses partisans demanderont à tous les candidats de prendre position sur la question du financement de la fécondation in vitro et d'indiquer s'ils s'engageront à aider une personne ontarienne sur six à bâtir une famille de façon sécuritaire, tout en réduisant les coûts pour le réseau de soins de santé.

Conceivable Dreams
Conceivable Dreams - The OHIP for IVF Coalition est l'organisme provincial représentant des dizaines de milliers de personnes aux prises avec l'infertilité, de même que celles qui les appuient, dans l'ensemble de l'Ontario. Notre but est de faire en sorte que le gouvernement de l'Ontario rétablisse la couverture de la fécondation in vitro par l'Assurance-santé de l'Ontario.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site - www.conceivabledreams.org et suivre Conceivable Dreams sur Facebook et sur Twitter - www.twitter.com/OHIP4IVF.

Léger Marketing
Léger Marketing, la principale firme canadienne de sondages et d'études de marché, compte plus de 600 professionnels travaillant dans ses bureaux au Canada et aux États-Unis.

L'étude a été effectuée en ligne entre le lundi 29 août et le mercredi 31 août par l'intermédiaire du panel en ligne de Léger Marketing - LégerWeb.

SOURCE Conceivable Dreams

Renseignements :

Lauren Bondar
Fleishman-Hillard
416-645-8190
lauren.bondar@fleishman.ca
www.twitter.com/LaurenBondar

Profil de l'entreprise

Conceivable Dreams

Renseignements sur cet organisme

CNW Médias Sociaux

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.