7 octobre 2008: Journée mondiale pour le travail décent



    MONTREAL, le 6 oct. /CNW Telbec/ - A la veille de la Journée mondiale du
travail décent, la Coalition québécoise contre les ateliers de misère (CQCAM)
dénonce le non-respect des droits internationaux du travail de plusieurs
millions de femmes et d'hommes à travers le monde. Les entreprises,
institutions et organisations québécoises doivent donner l'exemple en
respectant ces droits dans toute leur chaîne de production, notamment dans
leurs installations, chez leurs fournisseurs et leurs sous-traitants, au
Québec comme ailleurs.
    Alors que les entreprises proclament sans cesse leurs engagements en
matière de développement durable, il s'avère que bien peu de démarches ont été
entreprises pour faire respecter les droits internationaux du travail dans
toute la chaîne de production. "Plusieurs organisations font bonne presse au
Québec parce qu'elles offrent de bonnes conditions de travail. Or, lorsqu'on
observe les conditions de travail chez leurs sous-traitants ou leurs
fournisseurs, on s'aperçoit que ces organisations participent à la
prolifération des ateliers de misère au niveau international, mais également
ici au Québec", explique Marie-Noelle Roy, coordonnatrice de la CQCAM. Ainsi,
le travail des enfants, la discrimination en emploi, les heures
supplémentaires non payées, la santé et la sécurité déficientes, le
non-respect du droit à la syndicalisation et à la négociation sont encore
choses courantes de nos jours.
    En juin 2008, la CQCAM a publié le rapport de recherche Les organisations
québécoises ont-elles le souci de l'approvisionnement responsable? Cette
recherche a permis de faire la recension des organisations québécoises qui ont
des politiques ou des pratiques responsables. Ce rapport a démontré que les
critères d'ordre social sont souvent oubliés au sein des politiques
d'approvisionnement responsable au profit de critères environnementaux. La
question du travail décent pour tous les travailleurs et travailleuses de la
chaîne d'approvisionnement ne semble pas être une priorité pour la majorité
des organisations québécoises.
    En cette Journée mondiale du travail décent, la Coalition québécoise
contre les ateliers de misère (CQCAM) met au défi toutes les entreprises,
institutions et organisations de la province de se responsabiliser et
d'accorder la priorité au respect des droits internationaux du travail, non
seulement dans leurs propres usines, mais également chez leurs sous-traitants
et fournisseurs au Nord comme au Sud.




Renseignements :

Renseignements: Marie-Noelle Roy, CQCAM, (514) 383-2266, poste 224,
ateliers@ciso.qc.ca

Profil de l'entreprise

COALITION QUEBECOISE CONTRE LES ATELIERS DE MISERE (CQCAM)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.