67e session du Conseil permanent de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF)



    PARIS, le 9 juill. /CNW Telbec/ - Présidée par Abdou Diouf, Secrétaire
général de la Francophonie, la 67e session du Conseil permanent de la
Francophonie (CPF) a réuni, ce 9 juillet 2008 à Paris, les représentants
personnels des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Organisation
internationale de la Francophonie (OIF). Au début de la session, les
représentants personnels des chefs d'Etat et de gouvernement ont été informés
de l'organisation, à Pékin, le 9 août, soit le lendemain de l'ouverture
officielle des jeux Olympiques, d'une grande manifestation baptisée
"L'Evènement Francophone". Présidée par Abdou Diouf, Secrétaire général de la
Francophonie et Jacques Rogge, Président du CIO, en présence de Monsieur
Jean-Pierre Raffarin, Grand Témoin de la Francophonie aux jeux de Pékin, et
des Hautes autorités chinoises, cette manifestation rassemblera les Chefs
d'Etat et de gouvernement francophones présents à Pékin, les Ministres des
sports, les membres du CIO, les Présidents de fédérations internationales et
d'anciens champions afin de partager un grand moment de solidarité autour de
la langue française et assurer le respect de son statut de langue officielle
des Jeux.
    Le Secrétaire général a ensuite poursuivi par un tour d'horizon des
activités politiques et diplomatiques de l'OIF. En perspective des prochaines
élections en Côte d'Ivoire, Abdou Diouf a informé les membres du CPF de ses
consultations avec les principaux acteurs concernés et précisé que la
Francophonie accompagnera concrètement la préparation de ces élections
ivoiriennes pour que celles-ci se déroulent dans des conditions
satisfaisantes. Sur la situation qui prévaut à la frontière entre l'Erythrée
et Djibouti, les membres du CPF ont adopté une résolution dans laquelle ils
exhortent ces deux pays "en particulier l'Erythrée, à faire preuve de la plus
grande retenue et à recourir au dialogue pour le règlement de tout différend
bilatéral". A propos du conflit du Darfour, qui touche deux pays membres de la
Francophonie, le Tchad et la République centrafricaine, le Secrétaire général
a rappelé l'importance de la réussite de la mission de la force hybride Union
africaine/ONU et a souligné l'appui que la Francophonie a apporté à la
Commission nationale d'enquête du Tchad sur les événements de février 2008
dont les conclusions sont attendues, en particulier sur le cas emblématique de
l'opposant disparu Ibni Omar Mahamat Saleh.
    Les participants ont ensuite pris connaissance des préparatifs relatifs à
l'organisation de la XIIe Conférence des chefs d'Etat et de gouvernement des
pays ayant le français en partage qui aura lieu à Québec, au Canada, du 17 au
19 octobre 2008. Les Représentants personnels du Premier ministre du Canada et
du Premier ministre du Québec ont successivement présenté aux membres du CPF
les deux tables rondes organisées sur les thèmes "paix, démocratie, Etat de
droit et gouvernance économique" et "environnement". Ce Sommet de Québec
inaugurera ainsi, pour la première fois, une nouvelle formule interactive de
participation des chefs d'Etat et de gouvernement aux débats. Les participants
ont accueilli avec satisfaction le résumé des contenus qui devraient se
retrouver dans la future Déclaration du Sommet de Québec. A propos de la
Convention de l'Unesco sur la Protection et la Promotion de la diversité des
expressions culturelles, le Secrétaire général a insisté sur la nécessité,
pour les 24 Etats membres de l'OIF qui ne l'ont pas encore fait, de ratifier
ce texte avant le Sommet de la Francophonie de Québec.
    En marge du CPF, le cahier des charges des VIe Jeux de la Francophonie
qui se tiendront à Beyrouth (Liban), du 27 septembre au 6 octobre 2009, a été
signé par l'Administrateur de l'OIF, l'Ambassadeur du Liban auprès de l'Unesco
en charge de la Francophonie et le Président du Comité international des Jeux
de la Francophonie. Cette 6e édition des Jeux de la Francophonie est organisée
sous l'égide de l'Organisation internationale de la Francophonie et du Haut
Comité National d'organisation, présidé par Fouad Siniora, Président du
Conseil des ministres libanais.

    
    Annexe : Résolution sur l'agression érythréenne contre la République de
             Djibouti

    L'OIF compte 55 Etats et gouvernements membres, et 13 pays observateurs.
Pour plus de renseignements sur la Francophonie : www.francophonie.org


                Résolution sur l'agression érythréenne contre
                          la République de Djibouti
                   (présenté par la République de Djibouti)

    Le Conseil permanent de la Francophonie, réuni pour sa 67e session, le
9 juillet 2008 à Paris,

    1. PREND NOTE du document présenté par la République de Djibouti
                      concernant l'agression érythréenne à l'encontre de la
                      République de Djibouti de la situation qui prévaut à la
                      frontière des deux pays et soutient les condamnations
                      de l'Union africaine, de la Ligue arabe et des Nations
                      unies ;

    2. CONDAMNE FERMEMENT l'agression armée de l'Erythrée contre Djibouti à
                      Ras Doumeira et dans l'Ile de Doumeira et exige de
                      l'Erythrée qu'elle se retire immédiatement et
                      inconditionnellement des territoires djiboutiens
                      qu'elle occupe ;

    3. REITERE        l'impératif de respect de la souveraineté et de
                      l'intégrité territoriale des Etats membres ainsi que
                      des frontières existantes au moment de l'accession à
                      l'indépendance conformément aux principes énoncés dans
                      l'acte constitutif et dans les autres instruments
                      pertinents de l'Union africaine ;

    4. EXHORTE        les deux pays, en particulier l'Erythrée à faire preuve
                      de la plus grande retenue et à recourir au dialogue
                      pour le règlement de tout différend bilatéral et à
                      apporter leur plaine coopération à tous les efforts
                      déployés à cette fin auprès de la délégation des
                      Nations unies, décidée par la Conseil de sécurité ;

    5. DEMANDE        le retour à la situation qui prévalait à la frontière
                      commune des deux pays avant la tension actuelle y
                      compris le retrait immédiat de la frontière de toutes
                      les forces qui y ont été positionnées depuis le
                      4 février 2008 ;

    6. EXPRIME SA PROFONDE PREOCCUPATION FACE AU REFUS des autorités
                      érythréennes à recevoir les différentes missions des
                      Etats et organisations régionales en vue de trouver un
                      règlement pacifique à la crise ;

    7. INVITE         le Secrétaire général à prendre toutes les mesures
                      appropriées en vue d'appuyer les efforts de la
                      Communauté internationale.
    




Renseignements :

Renseignements: Contacts Presse: Julie Tilman, attachée de presse du
Secrétaire général, (33) 1 44 11 12 68, julie.tilman@francophonie.org

Profil de l'entreprise

Organisation internationale de la Francophonie

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.