5e Sommet des Amériques - Les organisations syndicales et les mouvements sociaux interpellent les chefs d'Etat



    MONTREAL, le 17 avr. /CNW Telbec/ - Lors du Forum des travailleuses et
travailleurs des Amériques qui se tient sous le thème Nous ne paierons pas le
prix de la crise! Pour un modèle de développement juste et durable, et qui se
déroule dans le cadre du 5e Sommet des Amériques du 17 au 19 avril à Port
d'Espagne, Trinidad et Tobago, près de 500 délégué-es provenant de diverses
organisations syndicales des Amériques, dont la CSN, ont profité de l'occasion
pour revendiquer des changements dans les politiques sociales et économiques
des Amériques.
    "Si des changements majeurs ne sont pas apportés, notamment dans le
système économique, la crise actuelle va empirer. L'Organisation
internationale du travail (OIT) prévoit qu'environ 50 millions d'emplois
seront perdus d'ici la fin de l'année 2009. Il est odieux de tenter de
culpabiliser les travailleurs, et particulièrement les organisations
syndicales, en leur demandant des concessions sous prétexte d'une crise dont
ils ne sont pas responsables. Déjà, avant que la débâcle financière n'atteigne
les pays riches et n'engendre une crise économique mondiale, ils étaient les
premières victimes d'une crise multidimensionnelle, plus particulièrement au
regard de ses volets alimentaire, social et énergétique", a rappelé Louis Roy,
vice-président de la CSN alors qu'il participe au Forum des travailleuses et
travailleurs des Amériques.
    Ce 5e Sommet réuni tous les chefs d'Etat des Amériques, à l'exception de
Cuba. La présence de madame Hilda Solis, secrétaire d'Etat du travail du
gouvernement états-unien, a toutefois laissé planer des espoirs de changement
dans la politique du gouvernement Obama face aux droits des travailleuses et
des travailleurs.
    Le 5e Sommet des Amériques s'est ouvert à la suite de la rencontre du G20
à Londres au début du mois d'avril. Lors de cet événement, les 20 dirigeants
ont réaffirmé leur rôle central pour sortir de la crise et "revenir à la
normale". Particulièrement, ils ont décidé de renflouer les coffres du Fonds
monétaire international (FMI) afin de stimuler la sortie de crise. Or, dans
cette institution, les pouvoirs de décision sont proportionnels à l'argent
investi par les différents pays, ce qui aura certainement un impact sur les
solutions qui seront avancées et les conditions auxquelles seront soumis les
pays qui devront s'endetter auprès du FMI.
    Pour Louis Roy, vice-président de la CSN, les organisations syndicales
devront reprendre les propositions avancées par le mouvement syndical à
Trinidad et Tobago, lors du 2e Forum social québécois (FSQ), qui aura lieu du
9 au 12 octobre 2009 à Montréal.
    Enfin, devant la volonté du gouvernement canadien d'entreprendre dans les
Amériques de nouvelles négociations commerciales, la CSN réitère l'importance
de revoir le modèle de libre-échange inspiré par l'ALENA. "Ce type de commerce
vient consacrer le libéralisme économique tout en niant les droits
fondamentaux des travailleurs et des travailleuses. Il invite le gouvernement
canadien à rebrousser chemin tout particulièrement dans les négociations avec
la Colombie, pays où des centaines de syndicalistes et de militant-es des
droits humains sont lâchement assassinés à chaque année", a soutenu Louis roy.
    En plus de Louis Roy et de Nathalie Guay, conseillère syndicale à la CSN,
Pierre-Yves Serinet, coordonnateur du Réseau québécois sur l'intégration
continentale (RQIC) et Gisèle Bourret, de la Fédération des femmes du Québec
(FFQ) participent également à ce 4e Sommet des peuples des Amériques qui a
débuté le 16 avril.
    Deux événements d'importance ont été organisés en marge de ce Sommet. Le
premier événement est le Forum des travailleuses et travailleurs des
Amériques, qui s'est déroulé le 15 avril et qui a été suivi du Sommet des
peuples des Amériques le jeudi 16 avril pour se clore samedi.




Renseignements :

Renseignements: Jacqueline Rodrigue, Service des communications de la
CSN, Cellulaire: (514) 773-0060 ou bureau: (514) 598-2139; Louis Roy est
disponible pour des entrevues téléphoniques; Source: CSN


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.