59e session de la Commission de la condition de la femme de l'ONU - La ministre Stéphanie Vallée dresse un bilan positif de sa participation

QUÉBEC, le 11 mars 2015 /CNW Telbec/ - La ministre de la Justice, Procureure générale du Québec et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Stéphanie Vallée, dresse un bilan positif de sa participation, les 9 et 10 mars derniers, à la 59e session de la Commission de la condition de la femme de l'Organisation des Nations unies (ONU) tenue à New York.

Cette session soulignait le 20e anniversaire de la 4Conférence mondiale sur les femmes tenue à Beijing en 1995. La Déclaration et le Programme d'action de Beijing, adoptés à l'unanimité par les pays participants à l'époque, représentaient des avancées importantes en matière de droits des femmes. Abordant principalement le thème de l'autonomisation des femmes, la session de cette année a permis de dresser un portrait des gains et de faire état des défis à relever en matière d'égalité des sexes au cours des prochaines années.

L'égalité entre les femmes et les hommes : une priorité pour le Québec

La ministre a pris la parole le 9 mars dernier lors de la Concertation francophone de haut niveau, une rencontre sous l'égide de l'Organisation internationale de la Francophonie où a été adoptée la première Déclaration francophone sur l'autonomisation économique des femmes.  

« J'ai été heureuse de faire entendre la voix du Québec lors de cette rencontre qui a donné l'occasion aux États et aux gouvernements francophones de se mobiliser sur cette question essentielle pour l'atteinte de l'égalité de fait entre les femmes et les hommes. En effet, le défi d'assurer un développement économique durable ne pourra être relevé que si les femmes, qui composent plus de la moitié de la population, sont pleinement associées à l'activité économique et qu'elles en récoltent les justes dividendes. De plus, le succès de nos mesures visant à accroître l'égalité entre les femmes et les hommes ne sera possible que si les hommes font partie de la démarche », a déclaré la ministre Stéphanie Vallée.

Lors de son intervention, la ministre Vallée a rappelé les initiatives qui ont fait du Québec l'un des chefs de file mondiaux en matière d'égalité entre les femmes et les hommes. Elle a aussi souligné que les actions gouvernementales devaient se poursuivre pour que cette égalité soit pleine et entière, notamment en matière économique, et qu'un prochain plan d'action était actuellement en élaboration pour lui assurer de poursuivre sur sa lancée.

La ministre a également tenu une série de rencontres avec des homologues internationaux partageant des défis similaires à ceux du Québec en matière d'égalité entre les femmes et les hommes, dont Mme Eygló Harðardóttir, ministre islandaise des Affaires sociales et de l'Habitation et ministre responsable de l'Égalité des genres, et Mme Michaëlle Jean, secrétaire générale de la Francophonie.

Ces rencontres visent à faire en sorte que le Québec s'inspire des meilleures pratiques à l'international en matière d'égalité et à démontrer sa volonté d'agir comme partenaire de premier plan pour collaborer à la réussite des initiatives internationales en la matière.

 

SOURCE Cabinet de la ministre de la Justice et Procureure générale du Québec

Renseignements : Jolyane Pronovost, Attachée de presse, Cabinet de la ministre de la Justice, Procureure générale du Québec et ministre responsable de la Condition féminine, 418 643-4210; Paul-Jean Charest, Relations médias, Ministère de la Justice du Québec, 418 644-3947, poste 20932


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.